@ JPBlogAuto - La Passion Automobile @

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

vendredi 22 septembre 2017

!!! Bonjour à tous iii




banblog.gif




Depuis ma plus tendre enfance j’ai comme beaucoup d'entre vous la passion de l’automobile . Chez moi cette addiction s’est déclarée en 1957 lorsque pour la première fois j’ai découvert dans le magazine "Tintin hebdo" une Aventure de "Michel Vaillant", celui qui allait devenir le plus célèbre pilote de la BD .

Soixante ans plus tard, calquée sur l'énorme succès de Michel Vaillant, ma passion n’a cessé de grandir si bien qu’avec l’aimable autorisation des auteurs "Jean et Philippe Graton" elle a fini par s’exposer sur Internet dans le site du "Fan Club de Michel Vaillant" dont je m'occupe depuis bientôt 20 ans .

La passion étant synonyme d’ouverture d’esprit tous les sujets en rapport à l’automobile m’ont aussi intéressé, (la mécanique, la technique, les marques, les accessoires, les courses, les pilotes, les voitures anciennes, etc…) si bien qu’aujourd’hui j’ai décidé d’en faire un Blog . Ce modeste blog a pour seule ambition de partager cette passion avec le plus grand nombre car la passion est aussi avant tout synonyme de partage. Merci à tous pour votre fidélité ....



banblog2.gif







JPBlogAuto

Carrosserie Savio









La Carrosserie Savio est une entreprise italienne réputée de design de voitures et de réalisation de carrosseries spéciales fondée par les frères Antonio et Giuseppe Savio à Turin au lendemain de la première guerre mondiale en 1919 qui est toujours en activité et s'est maintenant spécialisée dans l'aménagement de véhicules de secours, civils et militaires ....





Ayant acquis une grande expérience de plus de 20 ans chez leur premier employeur la société Marcelle, qui construisait des chariots, des voitures hippomobiles et des calèches, les frères Savio ont su se faire apprécier de la direction, ce qui les a beaucoup aidés lors qu'ils vont se décider pour la création de leur propre entreprise. Ce sera en effet leur ancien employeur qui associera leur nouvelle Carrosserie Savio à la réalisation d'une importante commande de 600 véhicules à fabriquer pour un important constructeur italien de l'époque, Itala ....





Si l'on se souvient qu'à cette époque, les constructeurs automobiles proposaient essentiellement des châssis motorisés et laissaient aux clients le choix de la carrosserie à faire réaliser par des spécialistes, on comprends pourquoi la Carrosserie Savio ayant acquis une bonne renommée va rapidement faire valoir ses talents auprès d'autres constructeurs aidée en cela par une clientèle friande de nouveauté et d'un travail bien fait ....





Le soin et la qualité des travaux de la Carrosserie Savio ont vite porté leurs fruits si bien que les commandes des particuliers s'enchainaient, et ceci aussi bien pour des Fiat que pour d'autres marques plus prestigieuses comme par exemple Isotta Fraschini, Osca, Alfa Romeo, OM, Autobianchi, Seat, Ansaldo ou Lancia. Sur un châssis Ceirano, les frères Savio réalisèrent même la première automobile équipée d'un système silent-block, mais c'est avec le géant Fiat que les rapports commerciaux furent les plus amples au point d'être continus et de se poursuivent encore de nos jours ....


savio12.jpg


Au milieu des années 1930, la Carrosserie Savio se distingua avec des carrosseries spéciales inédites pour les modèles Fiat 508 Balilla et Fiat 1100. Savio fut également l'auteur d'un concept-car Box-Body, qui était en fait un genre de prototype avant-gardiste des actuels tout-terrains. Durant la Seconde Guerre mondiale, la Carrozzeria Savio se convertit en constructeur d'ambulances. À la fin du conflit, les ateliers de la société étaient très lourdement endommagés et Antonio Savio, âgé et épuisé par ces années difficiles, laissa la direction de la société à son frère Giuseppe ....





En 1954, Giuseppe Savio décède et la société est dirigée par son gendre, Alfredo Caracciolo qui relance l'entreprise. Dès lors et en quelques années, une nouvelle usine est construite à Moncalieri où sont transférées toutes les activités. C'est le début du miracle économique italien des années 60, et l'activité de carrosserie automobile reprend de l'ampleur avec plusieurs modèles pour Fiat comme la 1500, la 1600 S, la 2300, la 124, la 125, la 128, la 850 ou même la 600 Jungla et aussi la 500 Albarella. C'est aussi durant cette période que Savio crée sa division "Autobus" qui se spécialise dans la réalisation de carrosseries et aménagements spécifiques et qui est encore opérationnelle de nos jours ....





Les années 1970 verront l'activité de la Carrosserie Savio particulièrement sollicitée par la marque Lancia qui lui confia la fabrication des 200 carrosseries des monstrueuses et glorieuses Lancia Delta S4 engagées en rallye. En 1995 la société Savio rachète la société Boneschi qui après fusion constitue le groupe Savio-Boneschi. Actuellement, la Carrozzeria Savio-Boneschi ne réalise plus d'automobiles spéciales mais s'est spécialisée dans les carrosseries industrielles, les camions et autobus spéciaux, et l'équipement de véhicules sanitaires ....





Sources : © - Wikipédia © - Google Images © - Carrosserie Savio
© - YouTube © - CoachBuild



La Seat Savio 600 de 1966 ...





JPBlogAuto

vendredi 15 septembre 2017

Rétroviseur Magazine









Rétroviseur est un magazine généraliste français consacré principalement à l'automobile ancienne créé en Septembre 1988 dont la rédaction est installée à Fontainebleau dans la Seine et Marne près de Paris. Le directeur de la publication est Alain Georges et le rédacteur en chef Didier Lainé. Ce magazine est édité et produit par le groupe des Éditions LVA ....





Rétroviseur Magazine est un mensuel plutôt luxueux qui vous fait découvrir les plus illustres voitures de compétition “historiques“, mais aussi les voitures d’exception et autres voitures de rêve, racontées par ceux qui les ont conçues ou pilotées. C'est en quelque sorte le magazine de la passion automobile qui propose à ses lecteurs tout un univers d’exclusivité car il conjugue l’authenticité et art de vivre avec l’automobile de collection ....





Rétroviseur Magazine est au format classique A4 avec une pagination d'environ 150 pages en couleur avec une iconographie très riche et de superbes photos. On y découvre des articles très bien documentés, des dossiers sur les plus illustres anciennes voitures de compétition, mais aussi sur les voitures d’exception actuelles et autres voitures de rêve modernes, des informations pratiques avec les adresses de professionnels, les tendances du marché, les dernières infos sur l’actualité auto, des pages shopping, des centaines de petites annonces classées par marque et une côte bienvenue sur les voitures anciennes de collection ....





Avec quasiment 30 ans d'existence en 2018, Rétroviseur Magazine qui est une revue de qualité indéniable sur ce créneau peut s’enorgueillir d'avoir un tirage d'environ 25000 exemplaires mensuels qui font rêver la concurrence. Ce succès est incontestablement due à ses rédacteurs qui sont des journalistes automobiles compétents comme Frank Figuls, Jacques Vassal, Jean-Louis Basset, Jean-Paul Decker, Xavier Chauvin, Thomas Riaud, ou Robert Puyal. Mais leurs articles sont complétés par des photos de grande qualité et on peu même trouver la signature de collaborateurs célèbres comme par exemple José Rosinski l'incontournable pilote journaliste essayeur ....





Rétroviseur Magazine propose une maquette moderne et claire qui à évoluée au fil du temps en se modernisant à l'image de son logo qui lui aussi à changé plusieurs fois suivant les années. La qualité du papier glacé et de la couverture pelliculée donne au magazine une fort belle allure générale. Si la publicité est présente comme dans tous magazines modernes, elle n'est pas envahissante et la plupart du temps colle au thème de l'automobile autant que possible. Suivant les époques et les sujets traités, la pagination oscille entre 120 et 180 pages mais toujours en couleur ....





Rétroviseur Magazine qui vient de publier son 336 ième numéro en Septembre 2017 est finalement "Le magazine de l'âge d'or automobile" qui s'adresse principalement à une cible masculine haut de gamme, de moins de 50 ans, que les économistes qualifient de CSP+, consommatrice naturelle de produits et services haut de gamme. Au sommaire, des infos comme toujours, du shopping, des tendances et surtout des voitures, des pages de pur bonheur pour tous ceux qui sont passionnés de vintage et de belles mécaniques ....




Finalement, de nos jours, Rétroviseur Magazine est maintenant reconnu comme un gage de sérieux et de qualité ou on se sent à l’aise, avec des photos de bonne qualité, des articles fouillés, des pages bien documentées et dont la lecture est très agréable. Les collectionneurs avertis et passionnés se délecteront de trouver une foule de précisions et de détails sur leurs belles agrémenté de superbes photos témoins. Au final ce sont plus de 330 numéros qui méritent d'être collectionnés pour ceux qui aiment les voitures ....





Sources : © - Wikipédia © - Google Images © - Rétroviseur © - LVA






JPBlogAuto

- page 1 de 389