@ JPBlogAuto - La Passion Automobile @

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

vendredi 19 octobre 2018

!!! Bonjour à tous iii




banblog.gif




Depuis ma plus tendre enfance j’ai comme beaucoup d'entre vous la passion de l’automobile . Chez moi cette addiction s’est déclarée en 1957 lorsque pour la première fois j’ai découvert dans le magazine "Tintin hebdo" une Aventure de "Michel Vaillant", celui qui allait devenir le plus célèbre pilote de la BD .

Soixante ans plus tard, calquée sur l'énorme succès de Michel Vaillant, ma passion n’a cessé de grandir si bien qu’avec l’aimable autorisation des auteurs "Jean et Philippe Graton" elle a fini par s’exposer sur Internet dans le site du "Fan Club de Michel Vaillant" dont je m'occupe depuis plus de 20 ans .

La passion étant synonyme d’ouverture d’esprit tous les sujets en rapport à l’automobile m’ont aussi intéressé, (la mécanique, la technique, les marques, les accessoires, les courses, les pilotes, les voitures anciennes, etc…) si bien qu’aujourd’hui j’ai décidé d’en faire un Blog . Ce modeste blog a pour seule ambition de partager cette passion avec le plus grand nombre car la passion est aussi avant tout synonyme de partage. Merci à tous pour votre fidélité ....



banblog2.gif







JPBlogAuto

Alfa Romeo 155 GTA Stradale - 1994











L'étonnante Alfa Romeo 155 est une berline produite par le constructeur italien de 1992 à 1997 présentée en avant-première à Barcelone en janvier 1992 puis définitivement au grand public au mois de mars lors du salon de l'automobile de Genève. Lancée dans l'intention de remplacer une Alfa 75 vieillissante, la 155 abandonna le schéma classique des modèles de la classe moyenne Alfa Romeo à moteur avant et propulsion arrière pour adopter une configuration plus dans l'air du temps avec traction avant et suspensions avec 4 roues indépendantes ....





Dans la gamme Alfa Romeo, la 155 a toujours souffert d'un manque d'image auprès du public en général et plus particulièrement auprès des aficionados de la marque, sans doute à cause de son architecture de traction avant et de ses lignes assez quelconques. Conscient de ce problème, Alfa Romeo s'était décidé à étudier et ensuite commercialiser une version plus sportive de ce modèle pour essayer de redorer son blason auprès de la clientèle qui devait s'appeler 155 GTA Stradale. Ce projet fut un temps très sérieusement envisagé, mais malheureusement, il n'y eut qu'un seul prototype de construit ....





L'insolite Alfa Romeo 155 GTA Stradale qui aurait pu rivaliser avec des légendes telles que la BMW M3 de génération E30 ou la Mercedes 190E 2.5-16 devait donc initialement être produite en petite quantité, une série limitée à moins de 50 exemplaires. Le projet avait été confié à Sergio Limone, ingénieur reconnu d'Abarth auquel on doit également la Lancia 037. Celui-ci reprit la base de la 155 Q4 à transmission intégrale, mais créa donc quelque chose de plus radical, aussi bien sur le plan technique qu'esthétique ....





L'unique Alfa Romeo 155 GTA Stradale propose donc désormais d'une configuration à quatre roues motrices issue de la Lancia Delta Integrale avec un différentiel arrière en fonte plus lourd mais plus performant. Son moteur avait été préparé conformément aux spécifications de compétition du groupe N, et la carrosserie avait été modifiée avec de plus grandes ailes, des pare-chocs avant et arrière inspirés des sports de course et un grand aileron arrière. La suspension a été elle aussi grandement améliorée ....





Étant donné que la mise en œuvre de toutes ces modifications aurait nécessité de nouveaux mécanismes et une chaîne de production distincte, autrement dit plus d’argent, Alfa Romeo a finalement abandonné ce projet de construction en série de l'insolite Alfa Romeo 155 GTA Stradale. Utilisée comme voiture médicale lors du Grand Prix d'Italie, à Monza, cette voiture changea plusieurs fois de mains et fut même immatriculée en Allemagne. Aujourd'hui encore, elle est en bon état et quasiment d'origine. Son compteur indique environ 40.000 km. Elle passera sous le marteau des enchères le 27 octobre 2018, lors de la vente de Padua, en Italie. Bonhams estime qu'elle vaut entre 180.000 et 220.000 euros ....





L'habitacle intérieur de l'étonnante Alfa Romeo 155 GTA Stradale a lui aussi été particulièrement bien étudié dans les moindres détails. Bien que rien ne soit ergonomiquement modifié en profondeur, ce sont les détails et la finition qui seront soignés pour faire la différence. Le design des sièges et de la planche de bord donnent une impression de grande simplicité mais de sérieux. Le tableau de bord est bien pensé et plutôt complet. Les sièges et les contre portes sont tendus de cuir noir classique et sobre du plus bel effet ....





Pour la motorisation, la fameuse Alfa Romeo 155 GTA Stradale est équipée d'une mécanique noble suivant les désirs de la direction de la marque qui estimait avoir besoin d'un moteur six cylindres plus puissant. Finalement la voiture fut donc dotée d'un moteur V6 de 3.2 litres de cylindrée a 24 soupapes développant 430 chevaux à 12 000 tr/min. L'intercooler de refroidissement turbo était équipé d'un système par brumisation d'eau. La transmission était à 6 rapports et le système de freins été dérivé de la technologie de la Formule 1 ....





Caractéristiques techniques :

  • Énergie : Essence
  • Moteur : V 6 Turbo
  • Cylindrée : 3.2 litres
  • Puissance : 430 chevaux à 12 000 tr/min
  • Distribution : 24 soupapes
  • Transmission : Boite à 6 vitesses



Sources : © Wikipédia - © Google Images - © YouTube
- © Alfa Romeo - © Hagerty - © Motor1 - © TopGear






JPBlogAuto

vendredi 12 octobre 2018

L'action Automobile et Touristique Magazine









L'action Automobile et Touristique est un des magazines automobile français grand public les plus anciens. En effet il a débuté en 1934 sous son premier titre L'action Automobile pour arrêter ses publications sous cette forme en Août 1945 et ainsi devenir L'action Automobile et Touristique à partir de Septembre 1945. Cet ancien magazine mensuel est en quelque sorte l'organe officiel de la Fédération Nationale des Clubs Automobiles de France dont l'initiative revient à Alex Lacroix, secrétaire général de l'Automobile Club du Gard ....





C'est un magazine tout d'abord bimensuel dans sa première version au format 22 X 30 qui va devenir mensuel à partir de 1936 édité par l'Imprimerie du journal des Dernières Nouvelles de Strasbourg. Dés 1945 lorsque le magazine change de nom pour devenir L'action Automobile et Touristique, il sera édité par Excelsior Publications et son siège passe au 5 rue de la Baume à Paris dans le 18° arrondissement. Tout en restant avec une périodicité mensuelle son format ne changera pas non plus ....





L'action Automobile et Touristique est à ses débuts un magazine de 24 pages, qui au fil du temps va proposer jusqu'à 60 pages, mais toujours au format 24 x 33. Il est imprimé sur un papier plutôt économique de faible grammage et l'impression se limite au noir et blanc ou à une teinte sépia ordinaire, le rouge pour accentuer le contraste. La couleur est un luxe que la revue ne se permet pas, sauf à de rares occasions pour des numéros spéciaux. De nos jours son aspect vintage parait vraiment kitch ....





Il faudra attendre le début des années 50 pour que la couverture de L'action Automobile et Touristique prenne enfin de la couleur. C'est un nouvel aspect visuel important car la revue n'avait pas changé depuis ses débuts. C'est également à cette période que son logo est modifié et sa maquette enfin modernisée. La couverture est composée de manière a rappeler le thème de la revue qui est de toute façon dans tous les cas lié à l'automobile ou au tourisme ....





Pendant cette période des années 50, la couverture de L'action Automobile et Touristique est bien souvent dessinée par des artistes réputés de l'époque comme par exemple Géo Ham, Alex Cow, Rob Roy ou Paul Colin. Mais dés le milieu des années 50, la photographie en couleur vas faire son apparition sur ces couvertures et offrir au magazine un look résolument bien plus moderne. Le contenu de la revue est assez important avec des sujets variés comme les échos et potins, les conseils pratiques, le programme et les dates des grandes courses et des rallyes, l'actualité des sports mécaniques, etc ... C'est même à cette époque que la presse automobile commence à proposer des essais et des comparatifs aux lecteurs ....





Au début des années 60, L'action Automobile et Touristique va entamer son processus de changement de logo environ tous les 10 ans, en le modernisant pour l'adapter à la mode et au look des maquettes de la presse de chaque époque. Les articles deviennent plus pointus et plus fouillés et les essais de voitures sont détaillés et beaucoup plus complet. Une bonne équipe de rédacteurs chevronnés, comme par exemple Charles Faroux, Maurice Philippe, Henri Petit, Philippe Girardet, Marcel Berger, Maurice Henry ou Philippe Bontoux, officient à la bonne tenue de la revue en garantissant une qualité constante ....





Pour ce qui concerne le côté touristique énoncé dans le titre de la revue L'action Automobile et Touristique, les lecteurs peuvent trouver par exemple des articles sur le camping et le caravaning, la signalisation routière, celle des passages à niveau, la découverte de villes et villages, les monuments ou les lieux célèbres ou les divers circuits touristiques dans différents départements. D'assez nombreuses publicités en quart, en demi ou en pleine pages sont présentes dans le magazine. Ces publicités qui en règle générale sont plutôt sobre concerne des marques de voitures mais aussi des fournitures ou accessoires pour l'automobile. On peut aussi découvrir des pétroliers et leurs huiles ainsi que des manufacturiers de pneumatiques ....





Comme il est d'usage dans le milieu automobile depuis les débuts du Salon de Paris, L'action Automobile et Touristique ne déroge pas à la règle en publiant en octobre un numéro spécial avant le Salon lui-même. Évidemment, la pagination augmente de manière significative pour cette occasion afin de proposer une vision panoramique élargie des différents modèles des constructeurs. En 1994, après quasiment 50 ans d'existence, le magazine fusionne avec " Auto Moto " et devient " Action Auto Moto ". C'est alors le plus fort tirage de la presse automobile. La dizaine de logos, de maquettes et de look successifs tout au long de ces nombreuses années n'auront pas suffit pour préserver ce magazine ....





Sources : © - Wikipédia © - Google Images © - Carcatalog © - Éditions Excelsior






JPBlogAuto

- page 1 de 410