@ JPBlogAuto - La Passion Automobile @

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

vendredi 17 mai 2019

!!! Bonjour à tous iii




banblog.gif




Depuis ma plus tendre enfance j’ai comme beaucoup d'entre vous la passion de l’automobile . Chez moi cette addiction s’est déclarée en 1957 lorsque pour la première fois j’ai découvert dans le magazine "Tintin hebdo" une Aventure de "Michel Vaillant", celui qui allait devenir le plus célèbre pilote de la BD .

Soixante ans plus tard, calquée sur l'énorme succès de Michel Vaillant, ma passion n’a cessé de grandir si bien qu’avec l’aimable autorisation des auteurs "Jean et Philippe Graton" elle a fini par s’exposer sur Internet dans le site du "Fan Club de Michel Vaillant" dont je m'occupe depuis plus de 20 ans .

La passion étant synonyme d’ouverture d’esprit tous les sujets en rapport à l’automobile m’ont aussi intéressé, (la mécanique, la technique, les marques, les accessoires, les courses, les pilotes, les voitures anciennes, etc…) si bien qu’aujourd’hui j’ai décidé d’en faire un Blog . Ce modeste blog a pour seule ambition de partager cette passion avec le plus grand nombre car la passion est aussi avant tout synonyme de partage. Merci à tous pour votre fidélité ....



banblog2.gif






JPBlogAuto

Ferrari 456 GT Sbarro SB2 Tornado - 2005











On ne présente plus le célèbre Franco Sbarro qui fait parti de ces concepteurs designers d'automobiles italiens que l'on qualifie de petits génies de l'automobile moderne. C'est un dessinateur et constructeur de voitures de rêves qui a fondé la société automobile qui porte son nom en 1971. Au cours de ses nombreuses années d'activité, il a produit un grand nombre de voitures fantastiques, alternant entre les commandes spéciales, les “évocations” ou aussi les voitures au design original et unique. La Ferrari SB2 Tornado fait partie de cette catégorie ....





Au départ, l’idée originale de cette étonnante Ferrari 456 GT Sbarro SB2 Tornado remonte en fait à 2004, lorsque Sbarro a imaginé et re-carossé une Ferrari 456GT qu’il a alors baptisée SB1. L’année suivante, ce concept très novateur a pourtant encore évolué pour devenir la très insolite SB2 “Tornado”. L’appellation de “Tornado” venant certainement du fabriquant de montres " European Company Watch "qui a commandité l'affaire afin de pouvoir utiliser la SB2 pour illustrer ses campagnes de publicité sur une montre de sa gamme baptisée "Tornado" ....





Construite à la demande du même client, qui avait déjà commandé quelques années plus tôt la "Mille Miglia", sur une base de Ferrari 550 Maranello, Franco Sbarro a construit ce superbe roadster inédit au style vraiment particulier. Présentée pour la toute première fois au salon de Genève en mars 2004, cette voiture servira de base aux élèves de l'école de design de Sbarro pour élaborer la version définitive baptisée Tornado SB2 en 2005. Il faut se souvenir qu'à cette époque beaucoup de Ferrari découvrables munies d'un moteur V12 n'existaient pas encore, et donc cette superbe Ferrari 456 GT Sbarro SB2 Tornado fit sensation ....





Par rapport à l'originale, la très surprenante Ferrari 456 GT Sbarro SB2 Tornado a donc été revue en profondeur surtout l’avant qui a été profondément remanié, surtout au niveau des phares. Le design général de la voiture est une réussite avec son arrière tout d'abord qui surprend par sa succession d'éléments ronds, dont les 4 feux, le logo et les grosses sorties d'échappement chromées. L'avant quant à lui rappelle la Testarosa des années 60, avec son museau et ses ailes avancées. Même chose pour le pare brise panoramique à l'allure rétro et les portières à ouverture en élytre. Le look de l'ensemble est moderne mais respectueux de l'origine ....





Pour ce qui est du comportement routier, l'expérience d'une Ferrari V12 assise à l'air libre est l'un des plaisirs majeurs de cette automobile. Mais en fait, la géniale Ferrari 456 GT Sbarro SB2 Tornado se comporte comme une véritable GT très efficace. La boîte de vitesses manuelle à 6 vitesses participe au plaisir de conduire avec son maniement facile et précis. Le son du moteur est étonnamment maîtrisé pour ne pas effrayer une clientèle agée. La charge aéro est assez bonne pour une découvrable et la machine monte merveilleusement haut en régime moteur. Avec une direction plutôt directe et précise et des freins performants vraiment à la hauteur de la tâche, le package complet est vraiment un plaisir ....





L'habitacle intérieur de la superbe Ferrari 456 GT Sbarro SB2 Tornado a lui aussi été particulièrement bien étudié et soigné dans les moindres détails. Bien que ce soit une sportive, chez Sbarro on ne fait pas dans l'économie. L'habitabilité intérieure est assez spacieuse et la qualité des matériaux choisis est nettement à la hauteur. L'intérieur quant à lui est aussi très spécial entièrement recouvert de cuir beige vraiment très subtil et classieux. Le tunnel central est recouvert d’un bouclier rouge servant de console qui est surmonté d'un très élégant panneau en aluminium anodisé bouchonné regroupant les divers compteurs ....





Pour ce qui est de la mécanique, la Ferrari 456 GT Sbarro SB2 Tornado embarque un moteur bien connu du constructeur de Maranello, à savoir un bloc 12 cylindres en V à 65° de 5474 cm3 de cylindrée, développant 485 ch à 7000 trs/mn. La puissance est transmise aux seules roues arrière via une boîte de vitesses à six rapports. Ainsi équipée, la voiture est capable de performances élevée avec par exemple une vitesse de pointe de l'ordre de 300 km/h ....





Caractéristiques techniques :

  • Énergie : Essence
  • Moteur : V12 cylindres
  • Cylindrée : 5474 cm3
  • Puissance : 485 chevaux à 7000 tr/mn
  • Vitesse : Environ 300 km/h



Sources : © Wikipédia - © Google Images - © YouTube
- © AutoSalon - © Calvet - © Turbo




La Ferrari 456 GT Sbarro SB2 Tornado - 2005 ...






JPBlogAuto

vendredi 10 mai 2019

Le juteux business des mises à jour GPS









Depuis les années 2000, les gadgets High Tech, y compris les systèmes de navigation GPS, suscitent un engouement croissant auprès des automobilistes. Si les constructeurs automobiles proposent des systèmes assez couteux, puisqu’ils sont développés en partenariat avec de grandes entreprises spécialisées, des fabricants indépendants comme Tom Tom, Garmin, Navman, ou Medion arrivent à commercialiser des assistants de navigation peu chers pour l’automobile. Ces petits gadgets utilisent souvent des cartographies gratuites, ce qui explique leurs tarifs très abordables. En outre, des plateformes communautaires comme OpenStreetMap offrent un accès gratuit à de nombreuses bases de données cartographiques ....





Pour quasiment tous les constructeurs automobiles concernés et notamment les plus luxueux comme par exemple BMW, Mercedes, ou Audi, le caractère premium des voitures et la haute qualité du matériel électronique utilisé à bord imposent une logique de tarification différente car les systèmes de navigation doivent être mis à jour au moins une fois par an. Fatalement, en vue d’améliorer au mieux le confort de conduite, les équipements installés dans nos voitures sont à la pointe de la technologie et n’ont rien à envier à celles de James Bond. L’importance des mises à jour n’est donc plus un fait à démontrer, et un marché juteux est né autour des services proposés en raison justement de leurs coûts assez impressionnants qui rend ces services inaccessibles à une majeure partie des automobiles bricoleurs ....





Ce système qui parait être assez simple est en fait une véritable révolution car il doit tenir compte de l'évolution constante de l’infrastructure galopante de nos villes et de nos régions, c’est vraiment le must. En fait chaque rue, route, village, ville, pont, rond point, croisement, doit être répertorié avec précision et suivi dans le temps pour ses évolutions. Les services administratifs et municipaux de chaque pays et régions participent à la bonne tenue de tous ces changements qui sont repris dans ces mises à jour. On parle ici de centaines de milliers de kilomètres, et ce n’est que suite à cette vérification que les données définitives sont transmises au constructeur pour être incorporées dans les mises à jour ....





L’importance du GPS n’est plus à prouver et d'autant plus s'il est bien mis à jour, mais cela justifie-t-il les couts astronomiques auxquels sont vendues les mises à jour ? En fait, des laboratoires entiers d’ingénieurs informatiques travaillent sans cesse à améliorer davantage le système aussi bien dans sa configuration que dans ses fonctionnalités. Le travail consiste déjà à améliorer la gestion des périphériques installés mais également à l’optimiser en y apportant de nouvelles fonctionnalités. Améliorer la stabilité du système, proposer un affichage 3D des images cartographiques, multiplier les options de langues, voilà autant de possibilités que proposent souvent les mises à jour ....





Les mises à jour sont proposées sous forme de CD ou DVD parfois de clef USB en fonction de la quantité de données stockées. En raison des couts plutôt élevés chez les différents constructeurs concernant des installations pré-embarquées, un marché parallèle s’est développé pour proposer les mises à jour à des prix plus abordables. Les acteurs clandestins de ce marché ne sont que des informaticiens chevronnés qui arrivent à pirater les données des constructeurs pour les revendre ensuite aux utilisateurs à quelques dizaines d’euros. Ces pirates ne payent ni frais de recherches, ni taxes et profitent tout simplement des failles informatiques existant dans les systèmes GPS ....





En vous tournant vers ce marché clandestin, vous ne faites qu’encourager les opérations de piratage et vous contribuez à saboter le travail des laboratoires et des fournisseurs de données qui investissent massivement dans la collecte et l’analyse de plusieurs sources d’informations fiables. Les mises à jour à bas prix disponibles sur les divers sites internet clandestins ne correspondent pas toutes à des offres logicielles légales, et il n'est pas évident de distinguer les produits originaux des contrefaçons. Méfiez vous, il faut surtout éviter d’acheter de fausses licences à vie proposées par des sites qui utilisent souvent des interfaces web similaires à celle de constructeurs afin de duper les consommateurs ....


Sources : © - Wikipédia © - AutoPlus © - Google Images © - Caradisiac





JPBlogAuto

- page 1 de 422