@ JPBlogAuto - La Passion Automobile @

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

vendredi 11 octobre 2019

!!! Bonjour à tous iii




banblog.gif




Depuis ma plus tendre enfance j’ai comme beaucoup d'entre vous la passion de l’automobile . Chez moi cette addiction s’est déclarée en 1957 lorsque pour la première fois j’ai découvert dans le magazine "Tintin hebdo" une Aventure de "Michel Vaillant", celui qui allait devenir le plus célèbre pilote de la BD .

Soixante ans plus tard, calquée sur l'énorme succès de Michel Vaillant, ma passion n’a cessé de grandir si bien qu’avec l’aimable autorisation des auteurs "Jean et Philippe Graton" elle a fini par s’exposer sur Internet dans le site du "Fan Club de Michel Vaillant" dont je m'occupe depuis plus de 20 ans .

La passion étant synonyme d’ouverture d’esprit tous les sujets en rapport à l’automobile m’ont aussi intéressé, (la mécanique, la technique, les marques, les accessoires, les courses, les pilotes, les voitures anciennes, etc…) si bien qu’aujourd’hui j’ai décidé d’en faire un Blog . Ce modeste blog a pour seule ambition de partager cette passion avec le plus grand nombre car la passion est aussi avant tout synonyme de partage. Merci à tous pour votre fidélité ....



banblog2.gif






JPBlogAuto

Bugatti Centodieci - 2019











Afin de célébrer les 110 ans de la marque, la firme Bugatti se devait de créer un évènement à la hauteur de son glorieux passé et de la qualité de ses voitures très réputées. On peut sans aucun doute dire que c'est chose faite. En effet la marque a dévoilé lors de la "Monterey Car Week" la sublime Bugatti Centodieci, dont les lignes et le nom rendent hommage à la EB110 autant qu'ils contribuent à célébrer les 110 ans du constructeur. Et comme son inspiratrice des années 1990, la Centodieci marque une nouvelle avancée technique pour la marque puisqu'il s'agit de la Bugatti de petite série la plus puissante de l'histoire ....





Au beau milieu du mois d'août, en Californie, pour cet évènement qui comprend notamment le très réputé Concours d'Élégance de Pebble Beach, la présentation de l'étonnante Bugatti Centodieci était au centre des attentions, non seulement de la part des médias, mais aussi de la part des équipes de la marque alsacienne. Il faut dire que cette hyper sportive est une voiture exceptionnelle bien plus extrême que les Bugatti précédentes de la marque Veyron, Chiron et Divo. Ce sublime engin exceptionnel entièrement produit à la main dans l'usine de Molsheim est limitée à seulement 10 exemplaires en tout et pour tout dans le monde entier qui seront vendus au prix moyen unitaire de 8 millions d'euros ....





Dans l'histoire de l'automobile, il y a des modèles de légende et les Bugatti en font partie, mais cette incroyable Bugatti Centodieci va certainement devenir un modèle carrément mythique pour la marque. Inspiré par la EB 110, on en retrouve plusieurs références tant en termes de formes que de design comme les vitres, les entrées d'air ou le bouclier, ou encore comme le fer à cheval à l’avant. Si le style et le look comportent certaines similitudes, elle a par contre très fortement évolué depuis le V12 de l'EB110 qui n'atteignait que le tiers de la puissance désormais délivrée par la version 2019 de la Centodieci ....





En comparaison avec la précédente Chiron, le poids à vide de la Bugatti Centodieci est réduit de 20 kg en faisant appel par exemple pour les essuie-glaces et les stabilisateurs à la fibre de carbone. Cela a permis d'atteindre un rapport poids-puissance digne d'une Formule 1 à la valeur incroyable de 1,13 kg par chevaux seulement. Le designer en chef de Bugatti, Achim Anscheidt a réussi un dessin qui mélange le passé et le moderne en conservant par exemple le petit fer à cheval sur sa face avant plongeante, également dotée de feux LED étroits. Les prises d'air sur les côtés ont également été conservées. A l'arrière, une imposante bande de feux LED a été installée, avec une "large sortie d'air" et quatre pots d'échappement ....





La Bugatti Centodieci propose donc un design atypique qui va attirer les commentaires avec cette carrosserie au look attractif. Arborant une réinterprétation moderne du design classique aux angles arrondis, la voiture se distingue par son élégance parfaite et sa beauté sculpturale qui font de la Centodieci un véritable chef-d’œuvre artistique. Mais les performances de cette supercar sont elles aussi hallucinantes, on parle de 1.6 G en accélération pour le pilote. Pour pouvoir s'offrir ce jouet d'exception, il faudra compter "un prix unitaire de 8 millions d'euros hors taxe" selon la marque alsacienne, mais inutile de rêver de toute façon, puisque les dix exemplaires sont d'ores et déjà tous vendus. Les Bugatti Centodieci seront livrées en 2021 à leurs acheteurs fortunés ....





L'habitacle intérieur de l'étonnante Bugatti Centodieci a lui aussi été particulièrement bien étudié et soigné dans les moindres détails. C'est un habitacle cossu, remarquable par l'excellence de sa finition dont la position de conduite est agréable. Le volant multifonctions conserve les classiques trois branches et arbore en son centre le logo Bugatti. En fait cet habitacle bien pensé propose une combinaison de cuir et d'alcantara élégants et confortables. Le tableau de bord dispose de gros compteurs numériques et digitaux qui permettent un contrôle complet sur toute la mécanique. Pour le reste, les moquettes épaisses se marient parfaitement en colorie avec le cuir des sièges qui équipent la voiture ....





Sous le capot de la belle Bugatti Centodieci se cache le moteur W16 de 8 litres de cylindrée précédemment utilisé sur la Divo, mais ce quadriturbo a été retravaillé et la puissance de cette nouvelle version a été portée à 1.600 chevaux à 7.000 T/mn, soit 100 chevaux supplémentaires. Ce fabuleux moteur est accouplé à une boite automatique à 7 vitesses DSG à double embrayage. Avec son poids plutôt restreint de 1.975kg, cette sublime hypercar offre des performances hors du commun comme par exemple le 0 à 100 km/h en 2,4 secondes, la barre des 200 km/h franchie en 6,1 secondes et celle des 300 km/h en 13,1 secondes. Sa vitesse de pointe est limitée électroniquement à 380 km/h ....





Caractéristiques techniques :

  • Énergie : essence
  • Moteur : 16 cylindres en W
  • Cylindrée : 8 litres
  • Puissance : 1600 chevaux à 7.000 tr/min
  • Vitesse : Limitée à 380 km/h



Sources : © Wikipédia - © Google Images - © YouTube
- © Bugatti - © AutoPlus - © Caradisiac




Bugatti Centodieci - 2019 ...






JPBlogAuto

vendredi 4 octobre 2019

Le contrôle radar de défaut d'assurance











* LES RADARS PEUVENT DÉSORMAIS SANCTIONNER LE DÉFAUT D'ASSURANCE *.






C’est par un très bref arrêté, publié le 19 septembre dernier au Journal officiel et passé quasiment inaperçu, que l’exécutif est venu entériner cette réforme amorcée fin 2015 par la précédente majorité. En effet, afin de mieux sanctionner les conducteurs qui roulent sans assurance, toutes les plaques d’immatriculation flashées notamment par les radars automatiques pourront dorénavant être comparées au fichier des véhicules assurés et il sera donc aisé de savoir si un conducteur pris en faute est assuré ou non. Dans l’optique de détecter de manière quasi-automatique les véhicules non assurés, le gouvernement de Manuel Valls avait fait adopter, dans le cadre du projet de loi sur la justice du 21ème siècle, un amendement obligeant les assureurs à alimenter un « fichier des véhicules terrestres à moteur assurés », dit FVA, qui a officiellement vu le jour l’année dernière ....





Depuis le 19 septembre dernier, les cabines radar si souvent décriées ont ajouté une nouvelle fonctionnalité à leur arsenal. Le site Next INpact a repéré un bref arrêté, publié au Journal officiel et donc désormais applicable, qui va considérablement muscler la traque des automobilistes circulant sans assurance. En effet, dans ce nouvel arrêté, une seule petite phrase a été ajoutée dans l’article 5, consacré au "traitement" des données collectées par ces radars, il est désormais précisé que ces données peuvent être "interconnectées, mises en relation ou rapprochées" du "fichier des véhicules terrestres à moteur assurés." Un simple petit ajout qui change beaucoup de choses ....





Grâce à ce nouvel outil, baptisé "Fichier des véhicules assurés" (FVA), les forces de l’ordre peuvent désormais vérifier en direct, lors de chacune de leurs interventions, la situation d’un automobiliste. Un enjeu majeur, selon la Sécurité routière, qui estimait en 2016 que 700 000 personnes conduisaient un véhicule sans assurance. Pour un automobiliste pas assuré pris en défaut pour la première fois, l’amende est de 750 euros, pouvant être minorée à 600 € si elle est réglée dans les quinze jours, et majorée à 1 500 € après 45 jours, rappelle service-public.fr. La récidive, elle, "peut aller jusqu’à 7 500 € d’amende, assortie de peines complémentaires". ....





Sources : © - Wikipédia © - Google Images © - NextINpact
© - Service-Public © - SudOuest - © YouTube




Rien n'échappe aux nouveaux radars ...





JPBlogAuto

- page 1 de 428