@ JPBlogAuto - La Passion Automobile @

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Carrossiers et Designers

Fil des billets

vendredi 24 novembre 2017

Alfredo Vignale Carrosserie






vignale00.jpg


La Carrosserie Vignale est une ancienne entreprise italienne de design de voitures et de réalisation de carrosseries spécifiques automobiles dont l'activité dura de 1948 à 1969 dans la banlieue de Turin. Dès 1974, Ford Motor Co. rachète la firme et devient propriétaire de la marque qu'elle détient toujours de nos jours ....


vignale01.jpg


Alfredo Vignale, ancien salarié de la carrosserie Stabilimenti Farina, commença son activité professionnelle indépendante en 1948 à Turin, en créant sa propre entreprise la Carrosserie Vignale dans le but de réaliser des carrosseries "hors série", comme c'était la grande mode à l'époque, surtout en Italie, pour des gens fortunés qui n'hésitaient pas à faire appel à des carrossiers indépendants ....





Au début l'activité principale de la Carrosserie Vignale sera la création de magnifiques variantes de carrosseries « fuoriserie » de quasiment tous les modèles Fiat, même ceux les plus largement diffusés comme ce fut le cas avec les Fiat 500 et 600 mais aussi les modèles moins courants comme les Fiat 124, 125, 850 ou 1500. En fait Vignale était devenu un spécialiste du "recarrossage" des modèles Fiat ....





Le soin et la qualité des travaux de la Carrosserie Vignale ont vite porté leurs fruits si bien que les commandes des particuliers s'enchainaient, et ceci aussi bien pour des Fiat que pour d'autres marques plus prestigieuses comme par exemple Ferrari, Maserati, ou Lancia. Ses plus belles réalisations à l'époque sont les versions particulières des Lancia Flavia et Lancia Aprilia ....





Alfredo Vignale qui entretenait d'excellents rapports avec son confrère et fameux designer Giovanni Michelotti va bien vite se construire une solide réputation pour son entreprise, la Carrozzeria Vignale, ce qui va lui permettre de se lancer dans le design de voitures de série, comme la Cisitalia 202, les Maserati 3500 GT Spyder et Maserati Mexico, sans jamais renoncer à la création de magnifiques variantes de carrosseries d'autres modèles ....





Durant les années 1960, nombreux étaient les constructeurs étrangers qui venaient demander une collaboration pour créer une carrosserie « à l'italienne ». La Carrosserie Vignale acceptait avec parcimonie tant son activité italienne l'occupait, ce fut notamment le cas avec De Tomaso, BMW, Triumph, Tatra ou NSU. Plus tard Vignale va aussi collaborer avec d'autres marques comme Aston Martin, Corvette, Jensen, Opel ou aussi Volvo ....





En 1969, Alfredo Vignale qui n'avait pas d'héritiers, cède ses bureaux de design et son usine de fabrication à Alejandro de Tomaso qui incorpore Vignale dans Ghia qu'il détenait déjà. Ghia réalisait les mêmes activités que Vignale, mais avait établi une relation privilégiée avec Ford depuis des décennies et lorsque Ford USA chercha à créer un bureau de style en Europe pour sa filiale allemande, en janvier 1973, le géant de Détroit reprendra la carrosserie Ghia et en fera son laboratoire de recherche de style Ford-Vignale ....


Sources : © - Wikipédia © - Google Images © - Carrosserie Vignale
© - YouTube © - Conceptcar



La Fiat 8 V Coupé Vignale de 1953 ...



La Ferrari 212 Export Vignale Coupé de 1951 ...





JPBlogAuto

vendredi 27 octobre 2017

Ken Okuyama Designer






ken00.jpg


Ken Okuyama de son véritable nom Kiyoyuki Okuyama est un styliste et designer industriel japonais réputé qui est né en 1959 dans la ville de Yamagata une préfecture de la région du Tōhoku au Japon. Cet impétueux styliste vit aujourd'hui en Italie car il aime l'art et parle couramment le japonais, l'italien et l'anglais ....


ken01.jpg


Après un parcours scolaire classique, Ken Okuyama va entamer des études supérieures d'art tout d'abord à Tokyo dans son pays natal à la Musashino Art University. Il va ensuite s'exiler aux États-Unis pour poursuivre un cursus scolaire supérieur au très réputé et convoité Art Center College of Design de Pasadena ou il obtiendra un diplôme en design automobile à la fin de ses études en 1986 ....





Tout jeune diplômé, Ken Okuyama va commencer sa carrière professionnelle par l’enseignement. Pendant les trois premières années de sa vie active, il va ainsi enseigner en tant que professeur titulaire à la Tohoku University of Art and Science au Japon et parallèlement, il va aussi donner quelques cours à l’Art Center Europe à Vevey en Suisse, mais aussi au Center for Creative Studies College of Art, à Detroit aux États-Unis, c'est dire si son talent naissant est déjà apprécié dans le métier ....





Parallèlement à son professorat, Ken Okuyama est consultant pigiste sur de nombreux projets pour par exemple General Motors sur la Corvette C5 ou même Porsche sur la 996 et le Boxster. Il va ainsi se partager entre cette double activité pendant près d’une décennie mais il terminera sa prestation à la tête du studio Advanced Concepts Center en Californie en tant que responsable de la section « transportation design » ....





En Mai 2004, Ken Okuyama qui entretenait d'excellents rapports avec Pininfarina pour qui il avait en tant que pigiste supervisé le design de la première Honda NSX va finalement se faire embaucher par ce carrossier de renom. Nommé directeur du design chez le carrossier italien, il va dessiner et superviser des projets importants comme la Ferrari Enzo, la Ferrari 599 GTB Fiorano, la Mitsubishi Colt CZC , la Maserati Quattroporte, la Maserati Birdcage 75e ou la Ferrari P4/5 ....





À la fin de l'année 2006, Ken Okuyama quitte brutalement la direction de Pininfarina pour mettre en place son propre studio de design, Newton Design Lab. Le spectre de ses projets s'étend maintenant dans plusieurs domaines ou le design est recherché comme par exemple le mobilier, les robots, l'électroménager, les lunettes, l'horlogerie, la vaisselle, la décoration, l'outillage et même les parcs à thème. À partir de 2013, il va ensuite travailler pour le réseau ferroviaire japonais sur la série de plusieurs modèles de trains à grande vitesse du type Shinkansen ....





En 2008, au Salon de l'automobile de Genève, Ken Okuyama présente son tout premier concept-car sous son propre nom, le KO 7 Spider et le KO 8 Coupé. Cette année la il va aussi travailler sur une version exclusive inédite de la belle Alfa Romeo Giulietta. En 2013, Ken va présenter la Kode 9, une petite sportive au charme rétro, un genre de petite barquette dans la lignée des Lotus Elise ou Exige. En 2016, Ken Okuyama lance la magnifique Kode 57. Son studio frappe encore un grand coup en présentant ce superbe Roadster digne descendant de la Ferrari Enzo qu'il a également dessinée. Elle est animée par un V12 de 6 litres d'environ 600 chevaux, placé en position avant, une merveille ....





Le talent de designer de Ken Okuyama à souvent été récompensé soit à titre personnel, soit pour une voiture qu'il a dessiné :

  • Le Pininfarina Metrocubo a remporté le prix du meilleur design d'intérieur de l'année en 1999.
  • La Ferrari Rossa , conçue par Okuyama, a remporté le Prix Best Concept Car of The Year en 2000.
  • La Maserati Birdcage 75th a remporté le prix Best Concept au Editors Choice Awards par Autoweek.
  • La Maserati Birdcage 75e a remporté le Louis Vuitton Classic Concept Award que Pininfarina a donné à Okuyama.
  • Le prestigieux prix Hall of Fame "La Bella Macchina" a été remis à Ken Okuyama à Concorso Italiano le 20 août 2016 ....






Sources : © - Wikipédia © - Google Images © - Ken Okuyama
© - YouTube © - Motorlegend



La "Kode 0" de Ken Okuyama ...



La "Kode 57" de Ken Okuyama ...



La "Kode 9" de Ken Okuyama ...





JPBlogAuto

vendredi 22 septembre 2017

Carrosserie Savio









La Carrosserie Savio est une entreprise italienne réputée de design de voitures et de réalisation de carrosseries spéciales fondée par les frères Antonio et Giuseppe Savio à Turin au lendemain de la première guerre mondiale en 1919 qui est toujours en activité et s'est maintenant spécialisée dans l'aménagement de véhicules de secours, civils et militaires ....





Ayant acquis une grande expérience de plus de 20 ans chez leur premier employeur la société Marcelle, qui construisait des chariots, des voitures hippomobiles et des calèches, les frères Savio ont su se faire apprécier de la direction, ce qui les a beaucoup aidés lors qu'ils vont se décider pour la création de leur propre entreprise. Ce sera en effet leur ancien employeur qui associera leur nouvelle Carrosserie Savio à la réalisation d'une importante commande de 600 véhicules à fabriquer pour un important constructeur italien de l'époque, Itala ....





Si l'on se souvient qu'à cette époque, les constructeurs automobiles proposaient essentiellement des châssis motorisés et laissaient aux clients le choix de la carrosserie à faire réaliser par des spécialistes, on comprends pourquoi la Carrosserie Savio ayant acquis une bonne renommée va rapidement faire valoir ses talents auprès d'autres constructeurs aidée en cela par une clientèle friande de nouveauté et d'un travail bien fait ....





Le soin et la qualité des travaux de la Carrosserie Savio ont vite porté leurs fruits si bien que les commandes des particuliers s'enchainaient, et ceci aussi bien pour des Fiat que pour d'autres marques plus prestigieuses comme par exemple Isotta Fraschini, Osca, Alfa Romeo, OM, Autobianchi, Seat, Ansaldo ou Lancia. Sur un châssis Ceirano, les frères Savio réalisèrent même la première automobile équipée d'un système silent-block, mais c'est avec le géant Fiat que les rapports commerciaux furent les plus amples au point d'être continus et de se poursuivent encore de nos jours ....


savio12.jpg


Au milieu des années 1930, la Carrosserie Savio se distingua avec des carrosseries spéciales inédites pour les modèles Fiat 508 Balilla et Fiat 1100. Savio fut également l'auteur d'un concept-car Box-Body, qui était en fait un genre de prototype avant-gardiste des actuels tout-terrains. Durant la Seconde Guerre mondiale, la Carrozzeria Savio se convertit en constructeur d'ambulances. À la fin du conflit, les ateliers de la société étaient très lourdement endommagés et Antonio Savio, âgé et épuisé par ces années difficiles, laissa la direction de la société à son frère Giuseppe ....





En 1954, Giuseppe Savio décède et la société est dirigée par son gendre, Alfredo Caracciolo qui relance l'entreprise. Dès lors et en quelques années, une nouvelle usine est construite à Moncalieri où sont transférées toutes les activités. C'est le début du miracle économique italien des années 60, et l'activité de carrosserie automobile reprend de l'ampleur avec plusieurs modèles pour Fiat comme la 1500, la 1600 S, la 2300, la 124, la 125, la 128, la 850 ou même la 600 Jungla et aussi la 500 Albarella. C'est aussi durant cette période que Savio crée sa division "Autobus" qui se spécialise dans la réalisation de carrosseries et aménagements spécifiques et qui est encore opérationnelle de nos jours ....





Les années 1970 verront l'activité de la Carrosserie Savio particulièrement sollicitée par la marque Lancia qui lui confia la fabrication des 200 carrosseries des monstrueuses et glorieuses Lancia Delta S4 engagées en rallye. En 1995 la société Savio rachète la société Boneschi qui après fusion constitue le groupe Savio-Boneschi. Actuellement, la Carrozzeria Savio-Boneschi ne réalise plus d'automobiles spéciales mais s'est spécialisée dans les carrosseries industrielles, les camions et autobus spéciaux, et l'équipement de véhicules sanitaires ....





Sources : © - Wikipédia © - Google Images © - Carrosserie Savio
© - YouTube © - CoachBuild



La Seat Savio 600 de 1966 ...





JPBlogAuto

- page 1 de 15