@ JPBlogAuto - La Passion Automobile @

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Les étonnantes Vintage Classic

Fil des billets

vendredi 22 décembre 2017

La plus ancienne 911 du musée Porsche









La Porsche 911, parfois dénommée 911 Classic, est la première automobile de la longue lignée des Porsche 911, cette sportive de prestige devenue mythique développée par le constructeur allemand Porsche. Lors de sa présentation en septembre 1964, la célèbre sportive se nommait 901. Mais quand elle fut mise en production la propriété intellectuelle du "0" au milieu appartenant à Peugeot, Porsche renomma sa dernière-née " 911 " et c'est sous ce nom que les voitures produites jusqu'à aujourd'hui furent vendues ....





Porsche a retrouvé et restauré la plus ancienne 911 de sa collection, qui fut assemblée sous le nom 901. Datant d'octobre 1964, l'exemplaire en question porte le numéro 57. Après 50 ans passés dans l'oubli, il fut découvert en piteux état en 2014 dans une grange avec une 911 L un peu moins ancienne par une équipe de la chaîne de télévision allemande RTL2 durant un tournage. Porsche en fit l'acquisition pour 107.000€ et acheta également l'autre 911 L pour 14.500€, suite à des estimations d'experts ....





Après trois ans de restauration, le musée Porsche présente enfin au public en exposition avec fierté l’un des plus récents ajouts à sa collection avec cette plus ancienne Porsche 911 qu’il détient. Presque exactement 50 ans plus tard, Porsche a redonné toute sa splendeur à cette 911 coupé rouge portant le numéro de châssis 300.057 qui était l’un des rares modèles construits avant le changement de nom de la gamme. Le musée Porsche a ainsi pu combler une lacune majeure dans sa collection de voitures ....





Le soin et la qualité des travaux ont été très importants car la restauration de cette Porsche 911 s’est avérée très difficile par la rouille et le temps qui avaient fait leur œuvre. Le département Porsche Classic dispose d'un stock conséquent de pièces détachées et en re-fabrique certaines pour ce genre de travaux et ceci a été nécessaire car la rouille était omniprésente, des panneaux de carrosserie manquaient, le moteur et les freins étaient hors d'usage. Dans la mesure du possible, le constructeur a réparé un maximum d'éléments afin d'en remplacer le moins possible, une restauration complexe et étendue en utilisant des pièces authentiques ....





Le moteur, la transmission, l’électricité et l’intérieur ont tous été réparés suivant le même principe. La règle générale était de conserver autant que possible les parties et les fragments plutôt que de les remplacer. Ces méthodes complexes de restauration utilisées par le Porsche Museum comme approche standard sont précisément la raison pour laquelle il a fallu si longtemps pour donner vie à cette voiture de sport d’une grande importance historique ....





Le moteur et la boîte de vitesse d’origine ont aussi été restaurés par Porsche Classic. Chaque pièce a été démontée pour inspecter leur état avant nettoyage, remise à neuf et remontage afin d’avoir un moteur et une boîte entièrement refaite comme à l'origine. Le reste des pièces comme le châssis, la carrosserie, la suspension, les sous-bassement, l’intérieur, les sièges, les garnitures, les moquettes, les chromes, l’accastillage, sont également remis à neuf, en se basant sur les documents et les photos d’époque et sur les manuels d’atelier d’origine ....





Au final, après un gros travail de carrosserie, la coque a été sauvée et remise en forme afin d’être peinte dans sa teinte de sortie d'usine. Les trois années de travail méticuleuses et acharnées auront finalement permis de pouvoir présenter une merveille revenue à son état d'origine et le résultat est vraiment bluffant, quand on voit sur les photos la base de départ qui était dans un état lamentable. Même le 2 litres Flat 6 de 140 chevaux, maintenant flambant neuf, ronronne comme un bijou ....


Caractéristiques techniques :

  • Énergie : Essence
  • Moteur : 6 cylindres à plat
  • Cylindrée : 1997cc
  • Puissance : 140 ch à 6500 t/mn
  • Transmission : Propulsion avec boite à 5 rapports
  • Vitesse : Environ 215 km/h



Sources : © - Wikipédia © - Google Images © - Porsche
© - YouTube © - Motorlegend © - SportAuto




La plus ancienne 911 du musée Porsche restaurée et exposée ...



La plus ancienne 911 du musée Porsche restaurée et exposée ...







JPBlogAuto

vendredi 8 décembre 2017

Alfa Romeo 2000 Sportiva - 1954







alfa00.jpg



Alfa Romeo est une société de construction d'automobiles italienne fondée le 24 juin 1910 à Milan. Depuis 1986, ce constructeur automobile fait partie du Groupe Fiat. La marque A.L.F.A., acronyme de Anonima Lombarda Fabbrica Automobili, signifie « Société anonyme lombarde de constructions automobiles ». Ce nom est choisi car il reprend la première lettre de l'alphabet grec et permet de souligner le début d'une nouvelle activité dans la construction automobile, celle des voitures à caractère sportif ....





Après la seconde guerre mondiale, Alfa-Roméo a, insensiblement, modifié sa gamme passant ainsi de la voiture de luxe, relativement coûteuse, à la petite berline familiale. La marque qui a dominé les deux premières années du championnat de Formule 1 en 1950 et 1951 va demander à ses ingénieurs de mettre au point une petite voiture sportive. C'est la voiture qui fait l'objet de cet article qui est un modèle assez méconnu de la marque. La belle Alfa Romeo 2000 Sportiva est le projet sur lequel la marque va fonder beaucoup d’espoir pour revivre les heures glorieuses des années 30, c’est une 2 litres « supercar » ....





La superbe Alfa Romeo 2000 Sportiva est une voiture ultra-exclusive, une rareté inestimable. Dévoilée au salon de Turin, elle est une vue de l'esprit du designer Franco Scaglione et de la Carrozzeria Bertone dont il est le responsable design. C'est un travail d'orfèvre qui ne manque pas de surprendre, notamment au niveau du capot, bombé de singulière façon. Le tracé de la calandre, la disposition des entrées d'aération et les bas de caisse latéraux donnent à la voiture un visage unique et à l'ensemble un look intemporel ....





L'étonnante Alfa Romeo 2000 Sportiva ne se focalise pas que sur l'apparence car le but visé par les ingénieurs était la production d'une série (très) limitée d'un puissant modèle, destiné à la compétition en catégorie Sport 2 litres. Au niveau de la structure, on trouve un châssis à empattement court de 2.20 m qui ne pèse que 35 kg tandis que la carrosserie est entièrement faite en aluminium. L'accent a de fait été mis sur le gain de poids pour une efficacité maximum, compétition oblige ....





L'insolite Alfa Romeo 2000 Sportiva n'était finalement au départ qu'une voiture conçue sur la base de la berline 1900 et qui était une évolution des coupés 1900 Supersprint carrossés par Touring mais qui dispose maintenant d'un châssis en treillis tubulaire en tôles d’acier. Destinée à la compétition, elle est assez sophistiquée au niveau des suspensions avec double triangle et ressorts hélicoïdaux à l’avant et essieu DeDion et ressorts hélicoïdaux à l’arrière. Les freins sont à tambours assistés hydrauliquement sur les 4 roues. Les lignes sont modernes et la voiture est prévue en deux versions un coupe et un spider qui dans les courses sur route pourront rivaliser avec les Mercedes-Benz 300 SL ou les Ferrari 340 ....





L'habitacle intérieur de cette Alfa Romeo 2000 Sportiva bien que minimaliste car destiné à la compétition garde toutefois un côté cosy. Elle est en fait garnie de cuir de couleur sur les sièges et de moquettes d'un autre ton qui donne un air plutôt luxueux à ce modèle sportif. On y retrouve un superbe volant en aluminium cerclé de bois et un tableau de bord complet avec deux gros compteurs et 3 plus petits qui permettent une surveillance de la mécanique pointue qui anime la voiture ....





Pour ce qui est de la mécanique, cette Alfa Romeo 2000 Sportiva est disponible équipée du moteur quatre cylindres de la 1900 qui a été réalésé pour porter la cylindrée à 1997 cm3. La distribution est à deux arbres à came en tête avec un entrainement par chaîne et l'alimentation est confiée à 2 carburateurs double corps horizontaux. La puissance est de 138 chevaux à 6500 tr/mn. La transmission est de type propulsion avec des roues arrières motrices et une boîte mécanique à 5 rapports avec un embrayage monodisque à sec. Cet engin offre donc des performances très honorables à la voiture avec son faible poids de 915 kilos qui permettent une vitesse de pointe avoisinant les 220 km/h ce qui pour l'époque est plutôt remarquable ....





Caractéristiques techniques :

  • Énergie : Essence
  • Moteur : 4 cylindres
  • Cylindrée : 1997cc
  • Puissance : 138 ch à 6500 t/mn
  • Transmission : Propulsion avec boite à 5 rapports
  • Vitesse : Environ 220 km/h




Sources : © Wikipédia - © Google Images - © YouTube
- © Alfa Romeo - © MotorLegend





L'Alfa Romeo 2000 Sportiva - 1954 ...









JPBlogAuto

vendredi 26 mai 2017

Ashley Sportiva GT - 1961







ashley00.jpg



La société britannique Ashley Laminates a été fondée après guerre en 1955 par Peter Pellandine et Keith Waddington. C'était au départ une entreprise de fabrication de carrosseries et de châssis spécifiques jusqu'en 1962. Ils ont également offert une gamme de produits pour les constructeurs indépendants des radiateurs, des collecteurs d'échappement, des tubes en acier, des tôles d'aluminium, diverses pièces de suspension, des pompes à eau, des jantes et des pneus. La société a également fabriqué des capotes et des hardtops pour d'autres voitures de sport produites en série, y compris l'Austin Healey Sprite et même la Jaguar Type E ....





La firme Ashley initialement installée à Loughton dans le compté de l'Essex va y construire son tout premier modèle la petite Ashley 750 qui habillait des châssis Austin Seven d'avant-guerre, équipés d'un moteur de 747 cm3. Ce site deviendra finalement un hall d'exposition car la marque va s'installer plus au large dans la zone urbaine de Bush Fair dans le compté de Harlow. Elle proposera dans ce nouveau site le roadster Ashley 1172 sur un châssis Ford 8 ou 10 avec le moteur Ford Sidevalve ....





Il faudra attendre 1960 pour que la marque construise dans un nouveau local à Stortford dans le compté de Hertfordshire le modèle qui fait l'objet de cet article. L'étonnante et insolite Ashley Sportiva GT était une version améliorée de la précédente 1172, mais bien mieux finie et restylée tant à l'avant qu'à l'arrière. Elle était disponible avec une carrosserie de coupé mais aussi de cabriolet. Le châssis entièrement fabriqué en interne proposait deux empattements, un cour avec deux places et un long avec quatre places qui pouvait être équipé de roues à rayon ....





La carrosserie de la Ashley Sportiva GT pouvait aussi à la demande être adaptée sur un châssis de Morgan +4, mais également être équipée du moteur de la MGA ou celui de la " A series " de BMC ou enfin celui de l'Austin Healey. Il faut savoir qu'après-guerre, la pénurie de l'offre de voitures neuves était une réalité en Grande Bretagne comme dans la plupart des pays européens. Pour la jeunesse qui avait quelques moyens, la meilleure solution pour se faire plaisir consistait à acheter ce genre de voiture en kit à prix réduit qui proposait des performances et un look sympa ....





Le design de la carrosserie en fibre de verre ce cette étonnante Ashley Sportiva GT nous fait penser à une Peerless GT en raison du style de l'avant et du long capot mais avec des ailes arrière qui nous rappellent une MGA. Au final ce mélange insolite de divers style avec cette imposante lunette arrière est une tranche intéressante de l'industrie automobile britannique dans les années 1960, et force est de reconnaitre de nos jours que l'originalité de cette étonnante petite sportive est un modèle très peu courant et assez rare qu'il est important de conserver ....





L'habitacle de la petite Ashley Sportiva GT appartient plus particulièrement au monde de la sportivité et ne fait donc que très peu de concession en matière de finition dite de luxe et de confort. Ici tout est calculé uniquement pour ce qui est du confort du pilote et la firme n'a fait que respecter au mieux les impératifs d'efficacité pure pour la conduite sportive. Le tableau de bord propose cinq petits compteurs et deux gros qui permettent de surveiller au mieux tout ce qui concerne la mécanique. Un lecteur de cartes flexible est même monté de série pour ceux qui envisageraient de faire du rallye. La seule concession au confort est un modeste poste de radio, mais on peut trouver un peu de moquette au sol et du cuir sur les sièges avec un élégant et pratique volant en aluminium cerclé de bois ....





Pour ce qui est de la mécanique, l'insolite Ashley Sportiva GT était le plus souvent disponible équipée d'un moteur Ford d'une cylindrée de 1500cc alimenté par un double carburateur SU qui développait une puissance de 75 chevaux au régime de 5500 t/mn avec un couple maxi de 135 Nm. Accouplé à une boite manuelle à quatre vitesses, cette motorisation permettait d'atteindre une vitesse de pointe d'environ 170 km/h car l'engin ne pesait qu'environ 800 kilos. Malheureusement elle fut victime dès 1962 de l'effondrement de la demande pour ces kit cars et après seulement quelques dizaines d'unités la production de ce modèle original cessait définitivement ....







Caractéristiques techniques :

  • Énergie : Essence
  • Moteur : Ford 4 cylindres
  • Cylindrée : 1500 cm3
  • Puissance : 75 ch à 5500 t/mn
  • Couple : 135 Nm
  • Transmission : Propulsion
  • Boîte de vitesses : manuelle à 4 rapports



Sources : © Wikipédia - © Google Images - © YouTube - © Ashley




La Ashley Sportiva GT - 1961 ...








JPBlogAuto

- page 1 de 34