@ JPBlogAuto - La Passion Automobile @

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Les voitures modernes

Fil des billets

vendredi 19 avril 2019

VW Golf GTI TCR - 2019







tcr00.jpg



La Golf est un modèle d'automobile dessinée par le designer Giorgetto Giugiaro et lancé par Volkswagen en 1974 afin de proposer un véhicule compact à hayon sur le marché. Bien vite, en 1976 le constructeur vas proposer une déclinaison avec un concept de petite voiture sportive à hayon et traction équipée d'un moteur à injection de 1,6 litres de 110 chevaux dans une caisse de 810 kg qui permettait de réaliser des performances de haut niveau pour l'époque, le tout bien suspendue avec une décoration spéciale. La Golf GTI était née ....





Depuis son lancement, la VW Golf a très largement trouvé son créneau de clientèle en Europe et en fait elle est même devenue un genre de voiture mythique au succès incontesté avec le temps. Cette 7e génération de Golf a été lancée en France en novembre 2012. Elle a obtenu 5 étoiles lors du crash test EuroNCAP, ainsi que 4 Advanced Awards, et elle a même été élue Voiture de l'année 2013, par le comité Car Of The Year à l’occasion du Salon de Genève 2013. Depuis 2017 et le lancement de la Phase 2 la Golf VII se décline en cinq niveaux de finitions dont la plus musclée Golf GTI TCR ....





Il faut savoir que parmi toutes les sportives modernes, certaines possèdent un historique plus fourni que d'autres. La Volkswagen Golf GTI fait clairement partie de cette caste et continue encore aujourd'hui à entretenir son histoire. Dans les grandes lignes, la Golf GTI c'est plus de quarante ans d'existence, sept générations, 2,3 millions d'exemplaires vendus à travers le monde, bref, une vraie success story sur laquelle Volkswagen surfe encore aujourd'hui. Volkswagen dévoile le 9 mai 2018 une nouvelle version sportive compétitive de sa Golf, baptisée VW Golf GTI TCR sur le circuit du "Wörthersee GTI Meeting". Finalement, en janvier 2019, Volkswagen présente la version client pour la route de cette ultra sportive qui gardera la même appellation ....





La surprenante VW Golf GTI TCR a donc été revue en profondeur par les ingénieurs de la marque pour lui donner une tenue de route à la hauteur. Ainsi, ils ont dû revoir quelques éléments comme le carrossage par exemple, la hauteur de caisse a également été abaissée de 20 millimètres, le différentiel autobloquant qui permet de garder beaucoup de motricité en courbe, les suspensions pilotées, et un tas de petits détails qui au final procurent à la voiture un grip assez stupéfiant ....





La surprenante VW Golf GTI TCR reçoit des attributs esthétiques qui la distingue des autres GTI : toit noir avec aileron, bas de bouclier spécifique, diffuseur généreux, stripping décoratif sur les flancs et jantes de 19 pouces Reifnitz. Elle est un peu plus agressive que d’habitude, mais sans quitter son apparence politiquement correcte qu’elle cultive si bien depuis si longtemps. Sur la route, cette version est redoutable d’efficacité en vitesse de passage en virage et en freinage. Le différentiel Haldex et la direction conserve cette impression de légèrement filtrer le travail des roues avant ....





L'habitacle intérieur de la superbe VW Golf GTI TCR a lui aussi été particulièrement bien étudié et soigné dans les moindres détails. Bien que ce soit une sportive, l'habitabilité intérieure est assez spacieuse et la qualité des matériaux, le graphisme des écrans et les assemblages précis permettent de constater que la Golf 7 reste une référence en matière de présentation. en fait elle dispose de pratiquement tout ce que comporte le catalogue d’équipements et de technologies de la marque comme l'affichage numérique, le système multimédia 8’’ avec services connectés, le GPS et bien sur la climatisation ou aussi le volant multi-fonctions ....





Pour ce qui est de la mécanique, la VW Golf GTI TCR embarque un bloc quatre cylindres 2,0 litres TSI, avec filtre à particules, développant 290 chevaux de 5400 à 6400 tr/min et 380 Nm de couple de 1800 à 5300 tr/min. La puissance est transmise aux seules roues avant via une boîte de vitesses robotisée à double embrayage DSG à sept rapports qui dispose d'un système de refroidissement adapté avec deux radiateurs de liquide de refroidissement. Pour un poids de 1.410 kg, la firme annonce un 0 à 100 km/h abattu en 5,6 secondes et une vitesse maximale limitée électroniquement à 260 km/h ....





Caractéristiques techniques :

  • Énergie : Essence
  • Moteur : 4 cylindres
  • Cylindrée : 2.0 Litres
  • Puissance : 290 chevaux à 5400 tr/mn
  • Couple : 388 Nm à 1800 t/mn
  • Vitesse : 260 km/h



Sources : © Wikipédia - © Google Images - © YouTube
- © Volkswagen - © Caradisiac - © Motor1 - © Turbo




La VW Golf GTI TCR - 2019 ...






JPBlogAuto

vendredi 8 mars 2019

Audi A3 - Une success story











Audi AG est un constructeur d'automobiles, sportives et de luxe allemand, filiale du groupe Volkswagen qui détient la marque à 99,55 %. Le siège social se situe à Ingolstadt en Bavière. Implanté dans 55 pays du monde, Audi est présent sur la plupart des segments du marché des véhicules particuliers, y compris sur celui des sportives de prestiges. En 2012, l’entreprise a vendu 1.524.635 véhicules, un record depuis sa création en 1909, et se classe parmi les constructeurs les plus rentables ....





En décembre 2016, Audi a célébré l'anniversaire de son modèle de troisième génération Audi A3 car ce best-seller avait fait ses débuts il y a 20 ans au Salon de Francfort. L'Audi A3 est une automobile bicorps de catégorie « compacte » construite depuis 1996. La version actuelle redessinée date de 2013 et utilise la plate-forme MQB du groupe Volkswagen qu'elle partage avec la Golf VII, la Škoda Octavia III, la Seat Leon III. En juillet 2013, Audi avait annoncé que le cap des 3 millions d'A3 produites, toutes générations confondues venait d'être franchi, mais aujourd'hui la barre des 4 millions vient d'être effacée. Fabriquée à Ingolstadt en Allemagne, aujourd'hui, cette « compacte premium » se décline en quatre types de carrosserie, quatre motorisations et trois finitions ....





Dès la toute première génération, la belle Audi A3 revendiquait déjà des innovations et des équipements dignes des catégories supérieures, créant ainsi le segment « compact premium ». Au début, bien qu'elle n’existait qu’en berline trois portes, rapidement une version cinq portes est venue étoffer la série, aussitôt suivie par la première génération de l’Audi S3, un modèle particulièrement sportif. Deux années plus tard, Audi a également élargi la famille A3 avec le lancement du premier cabriolet A3 arborant une capote en toile classique. La troisième génération de l’Audi A3 propose maintenant une berline tricorps, et dorénavant toutes les variantes de la série ont bénéficié des dernières technologies avant-gardistes. L’Audi RS 3 Sportback est le fleuron sportif de la famille, première tricorps de la marque affichant le logo RS qui est propulsée par un 2.5 TFSI de 400 chevaux, le cinq cylindres le plus puissant du marché ....





En deux décennies et trois générations, le Cockpit de l'Audi A3 est passé de l’analogique au tout digital. En effet, lors de leur lancement, les première générations de l’Audi A3 possédaient un compteur et un compte-tours analogiques. La version actuelle peut quant à elle être équipée de l’Audi « Virtual Cockpit » proposé en option. Entièrement digitalisé, il affiche les informations de conduite sur un écran TFT haute définition de 12,3 pouces. Le conducteur passe d’un mode d’affichage à l’autre d’une simple pression sur le bouton « View » situé sur le volant multifonction. En mode Classic, les instruments de bord sont aussi grands que des cadrans analogiques classiques tandis qu’en mode "Infotainment", la fenêtre centrale agrandit l’espace dédié à la carte de navigation, ou affiche de façon très lisibles les listes et fonctions du téléphone, de la radio et du système audio. Compteur et compte-tours sont alors affichés comme des petits cadrans sur les côtés ....





Dans la gamme Audi, l’A3 fait également office de précurseur en matière de choix de motorisations. Aux côtés des huit groupes essence et diesel conventionnels, le modèle A3 est en effet disponible depuis le lancement de la troisième génération avec deux motorisations alternatives : une version au gaz naturel et une hybride rechargeable. Premier modèle hybride rechargeable de la marque, la très étonnante Audi A3 e-tron associe un bloc 1.4 TFSI et un moteur électrique. Avec une puissance cumulée de 204 chevaux, le système autorise une conduite sportive. Lorsqu’on branche le véhicule sur une prise triphasée de 380 Volts, il suffit d’à peine plus de deux heures pour recharger complètement la batterie au lithium. Mais la famille A3 offre aussi une autre motorisation alternative avec l’insolite A3 Sportback g-tron, une variante au gaz naturel fossile. Emmenée par un groupe 1.4 TFSI développant 110 chevaux, c'est un modèle de sobriété et d’économie, avec un coût de carburant d’environ 4 €/100 km. Grâce à la préparation bivalente du quatre cylindres, son autonomie dépasse les 400 km lorsqu’il fonctionne au gaz naturel, et peut gagner jusqu’à 900 kilomètres supplémentaires lorsqu’il marche à l’essence ....





Toutes ces motorisations peuvent être secondées par une boite de vitesses très moderne. En effet, afin de favoriser une conduite sportive sans perte de puissance motrice ou plus simplement pour réaliser des économies de carburant en toute souplesse, la boîte à double embrayage « S tronic » est bien présente et disponible dans presque toutes les séries de la gamme. Les nombreux systèmes d’aide à la conduite de l’Audi A3 témoignent de la rapidité d’évolution de la marque en matière d’équipements électriques et électroniques. L’actuelle génération offre par exemple le "Hold Assit", le "Drive Select", le "Park Assit", le "Active line", le "Sign Assist", le "Adaptive Cruise Control", le "Front & Side Assist" mais aussi le "Pre Sense Front" ou encore le "Traffic Jam Assist". Autant de dispositifs très novateurs capables de prendre en charge une partie de la sécurité de conduite et qui préfigurent sans doute une avancée décisive vers la conduite autonome de demain ....





Mais Audi n'oublie pas également le confort de conduite du pilote avec l’évolution de la technologie d’éclairage de ces vingt dernières années. Si la première génération était dotée de phares halogènes, la compacte premium bénéficie aujourd’hui de série de phares au xénon. Proposés en option, les phares « Matrix LED » éclairent la route d’une lumière très proche de celle du jour, sans éblouir les autres usagers. Dans chaque phare Matrix LED, quinze diodes électroluminescentes produisent le faisceau longue portée à partir de trois réflecteurs. Une caméra installée sur le rétroviseur central fournit des informations au boîtier électronique. Selon les besoins, celui-ci allume individuellement les LED, les éteint ou module leur intensité sur une échelle de 64 niveaux. On obtient ainsi des millions de possibilités de répartition du faisceau lumineux ....





Les 20 ans de l’Audi A3 : pour la seule Allemagne, les différents choix de carrosserie, de motorisation, de boîte de vitesses et de transmission totalisent 54 variantes de cette compacte premium. Mais ce produit phare d’Ingolstadt est désormais reconnu d’envergure internationale puisqu’il a conquis les routes de plus de 100 marchés. Les modèles Audi A3, A3 Sportback, A3 Sportback e-tron et A3 Sportback g-tron sont tous produits sur le site d’Ingolstadt. En 2001, le Groupe Audi a délocalisé une partie de la production de l’A3 dans l’usine de Győr, en Hongrie. De sa ligne d’assemblage sortent aujourd’hui les Audi A3 Berline et Cabriolet. Quant aux A3 Sportback et A3 Berline destinées au marché chinois, elles sont construites dans l’usine Audi de Foshan. Depuis le lancement de l’A3 il y a 20 ans, sa production totale a dépassé les 4 millions d’exemplaires ....


Sources : © Wikipédia - © Google Images - © YouTube - © Audi




L'Audi A3 Sport Limited ....






JPBlogAuto

vendredi 13 juillet 2018

Alfa Romeo Stelvio Quadrifoglio - 2018











L'insolite Alfa Romeo Stelvio, référencée Tipo 949, est le premier modèle SUV du constructeur italien Alfa Romeo, présentée officiellement au Salon de l'automobile de Los Angeles en Novembre 2016 et commercialisé au printemps 2017. Ce tout premier SUV commercialisé par Alfa Romeo est fabriqué dans l'usine Fiat-Cassino. Cet engin repose sur la nouvelle plateforme Giorgio conçue pour l'Alfa Romeo Giulia en 2015 mais adaptée avec beaucoup de modifications pour cette nouvelle utilisation. Toutefois, son design est très proche de cette dernière, tout comme sa planche de bord ....





Le nom de cette Alfa Romeo Stelvio fait référence au col du Stelvio, culminant à 2758 m. C'est le plus haut col routier d'Italie, et le deuxième en Europe. Le choix de ce nom met en valeur le plaisir de conduite que le Stelvio veut procurer. La version sportive de l'Alfa Romeo Stelvio, nommée Quadrifoglio, est dévoilée le 16 novembre 2016, à l'occasion du Salon de l'automobile de Los Angeles. Commercialement, pour Alfa Romeo il se positionne directement comme un concurrent du BMW X3, de l'Audi Q5, du Mercedes-Benz GLC, du Porsche Macan, du Jaguar F-Pace, de la Range Rover Velar et du DS7 Crossback. Si le Stelvio n'a pour l'instant été révélé uniquement qu'en version sportive Quadrifoglio, d'autres motorisations plus modestes arriveront par la suite. On peut imaginer que tous les moteurs de la Giulia seront repris sur le Stelvio ....





Le design de l'élégante Alfa Romeo Stelvio Quadrifoglio s'inspire très largement de la familiale routière Giulia. Au premier coup d'œil, la Quadrifoglio reste discrète comparée aux autres SUV et c'est plutôt une qualité. Mais à y regarder de plus près, on repère les trèfles à 4 feuilles apposés sur les ailes avant, les élargisseurs discrets ton caisse, les prises d'air pratiquées dans le museau et le capot moteur ou encore l'extracteur arrière et ses quatre sorties d'échappement, signe probable de quelques chevaux sonores. Chez Alfa Romeo on ne déroge pas à la règle concernant le talent des italiens. Non seulement ils aiment la « bella macchina » mais ils ont l’art de rassembler des notions totalement antinomiques comme de vouloir transformer un banal 4 X 4 SUV de presque deux tonnes en engin élégant, racé et sportif ....





Un des "secrets" les plus intéressants de ce SUV Alfa Romeo Stelvio Quadrifoglio c'est la possibilité d'adopter avec une simple molette différents mode de conduite suivant l'humeur du pilote ou même suivant le terrain de jeu sur lequel évolue l'engin. En mode standard par exemple, la transmission intégrale Q4 envoie 100% du couple sur le train arrière, transformant cette Alfa en propulsion, mais dès que le besoin s’en fait sentir, jusqu’à 50% du couple est reporté sur le train avant. En position « Dynamic », le Stelvio s’extrait avec puissance de chaque courbe, train arrière en légère glisse et pouvoir directif conservé grâce à un train avant accrocheur et une des directions les plus directes du marché. En mode sport, ce mastodonte fait presque oublier sa masse tant il se révèle agile. Outre un équilibre étonnant pour un tel engin, sa transmission intégrale Q4 dispose d’un système "Torque Vectoring" qui, au travers de deux embrayages situés dans le différentiel arrière, permet de gérer le couple de chacune des roues, indépendamment l’une de l’autre, l’aidant ainsi à mieux pivoter ....





L'étonnante Alfa Romeo Stelvio Quadrifoglio est au final tout sauf un SUV conventionnel. En fait bien aidé par sa boîte automatique ZF capable de passer chacun de ses 8 rapports en 150 millisecondes, ce Stelvio en tenue de sport ne craint pas grand monde avec un 0-100 km/h expédié en 3’’8 et quasiment 290 km/h en pointe. Contre toute attente, ce Stelvio devient sans doute le modèle le plus sportif de la gamme Alfa-Romeo, mariant performances de premier ordre et comportement aussi efficace que plaisant, un comble pour cette firme italienne réputée pour la sportivité de ses voitures. Si l'on ajoute à cela les suspensions très bien guidées et le renfort de l'amortissement actif, et un freinage de mammouth puissant et endurant, on comprendra qu'une gestion centralisée de tous ces éléments, avec le sélecteur DNA Pro à 4 programmes, soit devenue indispensable pour bien maitriser la sportivité de l'engin ....





L'habitacle intérieur de cette Alfa Romeo Stelvio Quadrifoglio propose un style à l'italienne fort plaisant avec les instruments cerclés, le cuir surpiqué et le carbone courant au-dessous et en dessous de la planche de bord. Celle-ci ondule autour d'un écran multifonctions central de 8,8 pouces haute résolution. Les fonctions sont complètes avec le guidage 3D et le « Rotary Pad » sur la console pour rechercher intuitivement. Les sièges semi-baquets en cuir et en Alcantara redessinés pour offrir un calage latéral plus enveloppant disposent de réglages électriques et de la ventilation mais en option. Les habillages intérieurs comme les tapis et moquettes sont bien assortis au niveau coloris et assez confortables ....





Pour ce qui est de la mécanique, le SUV Alfa Romeo Stelvio Quadrifoglio reprend le V6 biturbo de la berline Giulia, fort de 510 chevaux à 6500 tr/min et 600 Nm de couple de 2500 à 5000 tr/min. Tiré du V8 de la Ferrari 488 dont on a enlevé deux cylindres et ajouté deux turbos, ce nouveau moteur V6 à 24 soupapes et injection directe dispose d'une cylindrée de 2,9 litres bi-turbo à ouverture à 90° et à désactivation des cylindres. Ce bloc fut développé conjointement avec les motoristes de chez Ferrari. La puissance est distribuée aux quatre roues motrices via une boîte automatique robotisée à convertisseur ZF à huit rapports ....





Caractéristiques techniques :

  • Énergie : Essence
  • Moteur : 6 cylindres en V
  • Cylindrée : 2.9 litres
  • Puissance : 510 chevaux à 6500 tr/min
  • Couple : 600 Nm de 2500 à 5000 tr/min
  • Boite de vitesse : Automatique robotisée à convertisseur ZF à huit rapports



Sources : © Wikipédia - © Google Images - © YouTube
- © Alfa Romeo - © Auto-Moto - © Turbo




Le SUV Alfa Romeo Stelvio Quadrifoglio - 2018 ...








JPBlogAuto

- page 1 de 19