Dans un précédent billet j’avais évoqué les raisons de l’abandon de Michelin du championnat de Formule 1, raisons fort louable d’ailleurs puisque la firme de Clermont Ferrand nous expliquait qu’elle ne concevait la compétition que s’il y avait de la concurrence . Ainsi Dimanche dernier à Melbourne, Goodyear à gagné devant Goodyear le premier Grand Prix de F1 de l'année .

Le manufacturier français ne trouvant aucun intérêt à finir premier et dernier d'un Grand Prix s'est donc tourné avec succès vers d'autres sphères car il vient de décrocher le marché du siècle . En effet une dépêche de l’agence AFP nous apprends que Michelin qui n’avait pas participé à l’appel d’offre de la FIA pour la F1, a par contre participé à un autre appel d’offre concernant l’armée américaine .

Michelin...

Les syndicats auvergnats ont entonné un cocorico flamboyant car la direction de l’usine vient de signer un contrat de 1,7 milliards de dollars pour fournir en exclusivité l’armée américaine en pneumatiques et cela au nez et à la barbe de tous ses concurrents même américain .

Les pneus français seront donc montés sur les avions, les camions et tout les véhicules roulant des forces armées de l’oncle Sam, c'est quand même assez énorme pour être signalé . Le retraité Pierre Dupasquier doit être fier de son ancien employeur lui qui aime rouler en Harley Davidson .
Moralité, rien ne sert de lutter sans péril dans le bush Australien, il vaut mieux triompher avec gloire contre le Bush Américain ....



JPBlogAuto