La firme voit le jour dans les années 1920 au Japon dans la ville tristement célèbre d’Hiroshima . Les débuts de son activité sont consacrés à la construction de véhicules utilitaires, de motocyclettes et de triporteurs . Ce n’est qu’à partir des années 60 que Mazda prend pied sur le marché automobile en présentant sa première voiture la R 360 . C’est à cette époque que la société commence à étudier un moteur rotatif et réalise plusieurs prototypes . Finalement elle finira par construire ce moteur sous licence Wankel .…

Cette technologie proposée par Mazda finira même par s’imposer en 1991 aux 24 Heures du Mans avec le prototype 787 B équipé du moteur Wankel, ainsi que dans de multiples courses IMSA aux Etats-Unis . Pendant de longues années, les modèles se suivront avec principalement des berlines familiales mais sans grand succès commercial ….

Ce n’est qu’à partir de 1982, date d’acquisition par Ford d’environ un tiers du capital, que Mazda commence à diversifier avec succès sa gamme pour atteindre en 1985 sa dix millionième voiture vendue . Dès les années 90 la gamme s’est vraiment étoffée avec cinq berlines de bases déclinées en plusieurs versions, plus deux coupés et même des sportives comme la MX-3, la MX-5 et la RX-7, plus un petit Spider le Miata ….

Ecussons des marques ... Cliquez pour agrandir ...

Mais mon choix s’est porté sur le célèbre coupé qui est la première voiture au monde équipée de série d’un moteur rotatif Wankel à double rotor . En 1967, ce coupé aux lignes très spéciales dont l’arrière ressemble au Spider Alfa Roméo et l’avant à une Toyota, est équipé d’un birotor de 982 cc qui développe 130 chevaux, c’était le Coupé Mazda Cosmo 110 S ….

JPBlogAuto