La firme Mercury est une filiale du groupe Ford créée en 1938 pour concurrencer le groupe Général Motors . L’astuce consistait à l’époque à relooker une Ford Zephyr en changeant la calandre par une plus modernes avec une grille à baguettes horizontales au lieu de verticales, un pare brise plus incliné vers l’arrière, quelques retouches sur les feux et enjoliveurs et un moteur V8 plus puissant . Vous changez le nom Ford en Mercury et vous obtenez aux yeux du public une nouvelle marque et donc une nouvelle voiture, le Marketing prenait son envol, CQFD ! ….

Pus tard Mercury fabriquera ses propres voitures, maintenant différentes de celles de Ford . Certaines d’ailleurs seront assez appréciées comme la Sedan, la Montclair, la Sun-Valley, la Park-Lane, et même quelques sportives comme la Monterey ou la Cougar, et trouveront leur créneau et se vendrons assez bien . Plus tard dans les années 80, les Mercury deviendront de moins en moins originales et finiront même par n’être plus que des Ford relookées comme dans les débuts de la marque ….

Celle qui concerne mon billet est une sportive de 1968 que l’on peu sans hésitations classer dans les fameuses Muscle Cars . Equipée d’un moteur de V8 de 7 litres de cylindrée développant quelques 250 chevaux, la bête avec sa ligne Fastback élégante et moderne affiche tous les attributs nécessaires à la sportive des années 70 (calandre 4 phares, prise d’air sur le capot, jantes alu, décoration spéciale, etc …) . En plus, afin qu’elle marque vraiment les esprits, les responsables du service marketing lui avaient donné un nom de tueuse, c’est la Mercury Cyclone CJ Fastback ….

Ecussons des marques ...
Mercury Cyclone CJ Fastback ...

JPBlogAuto