En Juin pour les 24 Heures du Mans, tout le monde a entendu parler des R10 TDI d’Audi engagées en proto LMP1 qui avaient été fortement contestées par les utilisateurs de moteur essence les accusant de bénéficier d’un règlement technique inadapté qui les favorisait trop . Seul Peugeot avec sa 908 HDI jouant dans la même catégorie avait tenté de faire de l’ombre au monstre de la discipline ….

Depuis, Audi et Peugeot ont adopté des programmes différents pour ne plus s’affronter, marketing oblige . A Sochaux le staf technique a choisi l’endurance en « Le Mans Series » sur les circuits européens, tandis qu’à Ingolstadt on a préféré s’engager de l'autre côté de l'atlantique aux Etats-Unis en « ALMS » pour ne pas avoir à se frotter directement à la lionne ….

Pas de chance pour le docteur Ullrich directeur du team Audi, à trop vouloir se protéger il est tombé sur un os qui s’appelle Porsche . En effet Porsche participe aussi au championnat ALMS mais dans une catégorie inférieure avec l’équipe privée « Penske Motorsport » qui engage ses RS Spyder en LMP2 . Et bien figurez vous que sur les dix dernières courses disputées, cette équipe privée qui roule pourtant dans une catégorie inférieure s’est imposée au scrach huit fois devant l’usine officielle Audi, phénoménal, de quoi donner des ulcères à ce brave docteur ….

Les Porsche RS Spyder du Penske Motorsport ...

Le pilote français Romain Dumas et son coéquipier allemand Timo Bernhard accomplissent des prouesses et donnent du fil à retordre aux pilotes officiels Audi, McNish, Capello, Pirro et Werner . L’autre équipage des RS Spyder, Briscoe et Maassen s’est même permis de réaliser des deuxième places pour enfoncer un peu plus le clou, bravo messieurs ….

Pour Audi, ces multiples revers ne sont pas très bienvenus car ils sont signés par un constructeur concurrent allemand et en plus en LMP2 . Imaginez Ferrari qui se ferait coiffer en Formule 1 par une équipe de GP2, la honte et le scandale . Heureusement Audi a pu quand même donner un peu de crédit a ses communiqués en se targuant d’avoir gagné le championnat avant la fin de celui-ci . Piètre consolation quand on sait que les RS Spyder Porsche sont eux aussi champion en LMP2 avant terme et qu’ils ne sont qu’à 7 petits points de l’ogre du LMP1 alors qu’il reste encore deux courses, sait-on jamais . En fin de saison les RS Spyder pourraient être champion en LMP2 avec plus de points que les Audi champion en LMP1, du jamais vu, quel camouflet ….


JPBlogAuto