Présentée pour la première fois au Salon de Paris en Septembre 1957, la fameuse Vespa 400 fête donc son 50° anniversaire . Pour les plus jeunes qui n’auraient pas connu ce curieux engin, un petit historique s’impose pour présenter correctement cette mini voiture . En fait, les années d’après-guerre ont vu s’accélérer le développement des deux-roues et des petites voitures urbaines économiques . A mi chemin entre l’automobile et la motocyclette sont donc apparues celles que l’on a baptisé les « microcars », un genre de mini voitures censées conquérir la clientèle peu argentée des cyclomoteurs, des motos ou des scooters ….

Partant de cette idée, en 1953, une petite firme italienne « Siata » présente au Salon de Turin un véhicule de ce type « la Mitzi » . Le géant « Fiat » qui avait en préparation un engin similaire la célèbre « 500 » songe à acquérir cette société mais l’idée restera sans suite, et c’est finalement le Leader mondial du scooter « Piaggio » qui en fera l’acquisition ….

Des accords commerciaux existant entre Fiat qui renonçait à fabriquer des scooters et Piaggio, la décision fut prise de fabriquer ce véhicule en France et uniquement pour le marché Français . Piaggio confia donc le montage de la Vespa 400 à la société ACMA à Fourchambault dans la Nièvre . Le secret était bien gardé et les essais ne se font que de nuit car les rumeurs les plus folles circulent au sujet du prototype ….

Finalement le 26 Septembre 1957, la Vespa 400 est lancée officiellement à Monaco avec pour parrains prestigieux les pilotes Jean Behra, Louis Chiron et Juan Manuel Fangio, la classe !!! C’est en fait un petit véhicule très léger de 350 kilos conçu pour deux adultes et un enfant . Deux « portes suicides » s’ouvrent sur deux sièges avant et une petite banquette arrière . Elle est pourvue d’un toit découvrable en toile d’un petit coffre à l’avant et d’un moteur bicylindre de 400 cc placé à l’arrière d'ou son nom de Vespa 400 ….

Quatre vingt pour cent des composants de la Vespa 400 sont d’origine française (Carrosserie Facel, allumage Ducellier, carburateur Solex, phares et éclairage Auteroche, accastillage Arpel, etc …) et seul le moteur de 14 chevaux est un Piaggio italien . La Vespa 400 est proposée en deux versions, une classique et une luxe (pompeusement baptisée GT) qui se déclinent en quatre couleurs (bleu, gris clair, ivoire et crème) . La luxe ne se différencie que par ses accessoires, joncs de capot et d’aile chromés, baguettes latérales et bas de caisse chromés, fausse calandre avant chromée, enjoliveurs de roues chromés, coussin de banquette arrière capitonné, autoradio Philips, etc ….

Sa carrière sera courte car le moteur deux temps et le délicat mélange huile et essence ne sera pas du goût des acheteurs . Elle ne sera fabriquée que seulement quatre ans à environ 30.000 exemplaires et sera racheté en 1961 par Simca ….

[Ecussons des marques ... Cliquez pour agrandir ...


JPBlogAuto