L’avionneur suédois Saab créé en 1937 lance une chaîne de construction automobile 10 ans plus tard en 1947 à Linköping en Suède occidentale . Sa toute première voiture est une traction avant propulsée par un moteur deux temps de 25 chevaux qui présente une ligne effilée d’inspiration nettement aéronautique très aérodynamique ….

Le créneau des voitures Saab va être la berline familiale robuste et fiable mais aussi souple et agréable à conduire . Convenant parfaitement au rude climat nordique, elle était pourvue d’une excellente tenue de route dans ces conditions hivernales et de plus son entretien était d’un coût très bas ….

A partir de 1950, Saab va produire la « fameuse 92 » qui va devenir un gros succès si bien qu’elle restera pratiquement inchangée pendant plus de 25 ans . Elle sera même alignée en compétition avec succès dans plusieurs rallyes nordiques ainsi qu’au Monté Carlo . Elle évoluera par la suite en plusieurs variantes successives comme la 93, la 96 ou la 99 ….

Bien que les modèles vraiment sportifs de la marque ne soient pas légion, une version de la 96 baptisée « 96 sport » remportera quand même plusieurs succès prestigieux aux mains du pilote vedette Eric Carlson . De nos jours, Saab qui est entrée en 1990 dans l’orbite de General Motors continue à produire des modèles réputés fiables et robustes comme la 900 ….

Celle que j’ai sélectionné pour argumenter ce billet est une ancienne oubliée . Initialement produite à partir de 1966, c’est un petit coupé qui sera construit en plusieurs versions au fil des ans jusqu’en 1970 . Equipée du moteur de la 96 Sport, c’est la Saab Sonett II ….

Ecussons des marques ... Cliquez pour agrandir ...


JPBlogAuto