La firme Trabant débute après la seconde guerre mondiale, lorsque la République Démocratique d'Allemagne (RDA) s'efforçe de reconstituer son industrie automobile sur les ruines d'un passé prestigieux . Après le conflit, en 1949, les premières voitures de l'Allemagne de l'Est sortaient de l'usine de Zwijau, anciennement Auto Union, au début sous la marque IFA, puis AWZ en 1955, et enfin Trabant à partir de 1957 ....

La firme Trabant fête donc actuellement son cinquantenaire . Plusieurs modèles vont se succéder au fil des ans, mais la particularité commune à toutes ces versions, outre la longévité de sa carrière, était sa carrosserie en Duroplast, une fibre de coton enduite de résine phénolique (un produit chimique dérivé de la distillation du charbon) ....

Le monde entier fit connaissance avec la Trabant après la chute du mur de Berlin en 1989 mais les Trabant était essentiellement vendue dans les pays de l'Est . Elle attira aussi quelques milliers de clients aux Pays Bas, Belgique, Finlande, Norvège, etc ... Néanmoins, il fallait dans l'ancien bloc communiste faire preuve d'une patience à toute épreuve car les délais de livraison dépassaient les dix ans ....

Le groupe Volkswagen fit l'acquisition des chaînes Trabant en 1990 et la production fut maintenue jusqu'en 1991 . Celle que j'ai choisie pour mon billet fut construite à 2 800 000 exemplaires, un gros succès commercial . On peu la voir à toutes les sauces et même en de multiples versions tunning, c'est l'incroyable Trabant P601 ....

Ecussons des marques ... Cliquez pour agrandir ...




Sa Trabant, il la kiffe grâve !!!



JPBlogAuto