L’homme d’affaire anglais John Turner fonde en 1951 à Wolverhampton en Angleterre une petite firme Turner Sports Cars spécialisée dans la construction en petite série limitée de voitures de sport . Les Turner se caractérisent par un châssis tubulaire à double poutre avec des suspensions indépendantes et des freins hydrauliques sur les quatre roues et une direction à crémaillère ….

Pour sa Turner, le client avait le choix de la motorisation avec des 4 ou 6 cylindres de marque Vauxhall, MG, Austin, Coventry-Climax, Ford, Triumph ou Lea Francis . Les carrosseries en coupé, cabriolet ou roadster étaient en résine armée de fibre de verre et la finition de l’ensemble était assez soignée pour l’époque . Toutefois, l’entreprise cessera son activité en 1966 ….

Celle qui illustre mon billet est un très joli petit cabriolet aux lignes élancées dans le plus pur style britannique de l’époque qui pouvait être livré en kit ou monté avec une motorisation au choix (voir plus haut), c’est le Cabriolet Turner 950 Sport ….

Ecussons des marques ... Cliquez pour agrandir ...


JPBlogAuto