L’origine de la marque commence en 1898 lorsque l’industriel Allemand Heinrich Ehrardt commence la fabrication sous licence des voiturettes françaises Decauville qu’il baptise Wartburg . Après guerre, l’Allemagne est partagée en deux et la firme se retrouve en zone orientale et disparaît ….

Ce n’est qu’en 1955 que le grand complexe industriel de l’Allemagne de l’Est « VEB (Automobilwerk Eisenach) » relance la marque en proposant des voitures particulières de catégorie moyenne économiques . Nettement dérivées des BMW, elles rencontreront un certain succès à l’Est ….

Celle que j’ai choisi pour illustrer mon billet est resté en production de 1955 à 1966, onze longues années dues au fait que ce soit un des seuls cabriolets avec ou sans hard-top de la firme qui soit aussi décliné en version coupé . C’est la discrète mais jolie « Wartburg 313 S Cabriolet » ….

Ecussons des marques ... Cliquez pour agrandir ...


JPBlogAuto