Je viens de découvrir dans ma messagerie un petit courrier de présentation d’un métier lié à l’automobile que j’avoue humblement je ne connaissais pas vraiment . Je vous la fait courte, vous avez-vous aussi j’en suis sur un jour ou l’autre ragé contre un indélicat qui aura ouvert sa porte un peu trop fort contre votre aile dans un parking, ou pesté contre cet orage de grêle qui vous aura surpris en rase campagne, la mort dans l’âme il ne vous reste plus qu’à constater les dégâts sur la carrosserie ….

C’est dans ces circonstances que défilent les idées noires dans votre tête, l’adition du carrossier va être salée, s’il ne repeint qu’un morceau on verra toujours une différence, avec l’assurance on fait comment ? Et bien d’après mon message il y aurait une solution ! Un nouveau métier existe qui saurait apporter une solution élégante, efficace, simple et assez économique, les « Chasseurs de bosses » ….

Les chasseurs de bosses ...

Cette spécialité à vu le jour dans les grosses sociétés qui ont un parc important de véhicules soucieuses de faire des économies en frais d’entretien . Tous les petits dégâts ont commencés à être traités par des techniciens qui ont développé un savoir faire et un outillage spécifique permettant de jouer sur l’élasticité du métal mais aussi sur sa mémoire de la forme . Le DSP (Débosselage Sans Peinture) était né ….

Le DSP offre de multiples avantages, la réparation est beaucoup plus rapide qu’en carrosserie normale, plus de produits chimiques ni de peinture donc plus écologique, le coût est donc réduit et même inférieur à certaines franchises d’assurance . Inutile de préciser que cette technique du DSP ne s’applique que pour des petits chocs ou la peinture est encore présente dites bosses ou creux . Si vous avez emplafonné le mur du garage, passez votre chemin, pour les autres il vous en coutera entre 60 et 150€ suivant la difficulté des travaux . Tout est expliqué en détail sur ce site ….


JPBlogAuto