Les origines de la marque remontent à 1914 lorsque Alfieri aidé de ses frères Ernesto et Ettore installent à Bologne un petit atelier de préparation course pour des voitures de marque Isotta-Fraschini . Dans les années vingt, l’atelier étend sa collaboration avec Diatto, mais ce n’est qu’à partir de 1926 que la première véritable « Maserati », une 8 cylindres à compresseur, la type 126 participera à la célèbre Targa Florio ou elle finira première de sa catégorie, le mythe était lancé . Souvent pilotées par Alfieri et Ernesto mais aussi par les nombreux clients, les « Maserati » vont remporter très vite de nombreux succès et acquérir une solide réputation ….

Signalétique des marques ...

Pourtant à la suite de la première guerre mondiale, la firme sera reprise par la puissante famille Orsi de Modène . Après la seconde guerre mondiale en 1947, les frères « Maserati » quitteront la société pour fonder une autre marque « Osca » . La construction des premières berlines routières remonte aux années 50 et doucement dans les années 60, les voitures de compétition cèderont leur place aux « Maserati GT », les luxueuses sportives que l’on connaît de nos jours ….



Pour ce qui est des appellations, des badges ou des logos, les modèles « Maserati » de compétition seront baptisés avec des lettres et des chiffres comme les séries 8C, 4CS, A6, 250F ou 300S . A partir des modèles GT, la marque adopte des noms propres comme la Mistral, Ghibli, Viva, Indy, Merak, Sebring, Mexico ou Bora ….






























De nos jours, "Maserati" c'est aussi ça ...



JPBlogAuto