Installée à Hiroshima, la firme japonaise "Toyokogyo Ltd" qui construisait des camions et des camionnettes depuis 1931, fut entièrement détruite pendant la guerre par l’explosion atomique . Ce n’est qu’a partir de 1955 que l’usine fut enfin reconstruite et que la marque « Mazda » va voir le jour pour construire des automobiles . En 1960, elle présente son tout premier modèle, la « R 360 » qui est la base d’une lignée de petites voitures familiales économiques et fiables, si bien que 4 ans seulement après ses débuts, « Mazda » devient le troisième constructeur japonais derrière Toyota et Nissan ….

Signalétique des marques ...

En quelques années, le succès sera probant et « Mazda » va étendre sa gamme en proposant des berlines, des breaks, des coupés et même quelques sportives . Techniquement assez sophistiquées les mécaniques sont robustes et souvent à la pointe de la technologie si bien que la firme sera une des premières à proposer un moteur rotatif . ….



Pour ce qui est des appellations, des badges ou des logos, chez « Mazda » les modèles sportifs seront souvent baptisés avec des lettres et des chiffres comme les séries RX 7, MX 3 ou AZ 1 . Tous les autre modèles de la marque adoptent des noms propres comme la Carol, Familia, Luce, Capella, Cosmo, Sentia, Lantis ou Miata et aussi des numérotations comme les séries 360, 800, 929, 323, 626 ou 121 ….






























De nos jours, "Mazda" c'est aussi ça ...



JPBlogAuto