L’histoire est assez connue, l’une des plus prestigieuse marque d’automobile allemande doit son appellation au prénom de la fille d’Emil Jellinek, homme d’affaires d’origine autrichienne qui fit fabriquer en 1900 par « Daimler » des voitures de courses qu’il baptisa « Mercedes » . Il faudra attendre 1926 pour que « Daimler » fusionne avec « Benz » pour former la marque que l’on connaît actuellement « Mercedes-Benz » ….

Signalétique des marques ...

Le mythe était sur des rails, car au fil des ans et des modèles successifs, la marque va acquérir une solide réputation de sérieux en proposant des voitures techniquement évoluées, bien finies, fiables et robustes . Ses nombreux succès en compétition vont conforter l’avis des automobilistes qui vont largement adopter les différents modèles de la marque . Certains modèles de « Mercedes » sont quasiment devenus cultes comme les SSK, 540 K, W 196 ou 300 SLR ….



Pour ce qui est des appellations, des badges ou des logos, la petite histoire retient que la célèbre étoile à trois pointes de la firme provient de la fusion de la couronne de lauriers de Benz avec les trois aiguilles de boussole (terre, air, mer) de Daimler . Les divers modèles « Mercedes » seront baptisés principalement avec des chiffres combinés à des lettres comme les séries 190, 220 S, 300 SL, 250 S ou 280 E . A partir des années 1980 la marque baptise ses séries par classe comme la Classe A, Classe G, Classe E, Classe S ou Classe C ….






























"Mercedes" c'est aussi tout ça ...



JPBlogAuto