En 1862, le jeune et entreprenant Adam Opel prend la succession de l’atelier de ferronnerie de son père et le transforme en usine de production de machines à coudre . En 1886, il passe à la production de bicyclettes mais ce n’est qu’en 1900 que la firme commence la construction sous licence d’automobiles de la marque Darracq . Il faudra attendre 1902 pour voir l’apparition de la toute première voiture entièrement de conception et de fabrication « Opel » . On peut donc dire que la marque fait parti du cercle fermé des plus anciens constructeurs automobiles d’Allemagne ….

Signalétique des marques ...

En parfait accord avec l’esprit automobile germanique, « Opel » va produire des véhicules robustes, fiables, simples et économiques . De nombreux succès sportifs et une vaste gamme allant de l’utilitaire de base à la grosse berline de luxe lui vaudront rapidement une grande estime de la clientèle . Après guerre, à partir de 1946, « Opel » retrouve son indépendance et son autonomie après avoir été sous administration des forces d’occupation et recommence sa production principalement axée sur la spacieuse et peu chère berline Kapitän . En 1948, « Opel » fusionne avec le groupe General Motors et seulement 10 ans plus tard se classe à la deuxième place des constructeurs allemands immédiatement derrière Volkswagen ….



Pour ce qui est des appellations, des badges ou des logos, que du classique, les modèles « Opel » seront principalement baptisés avec des noms propres comme les séries Olympia, Admiral, Kapitän , Rekord, Kadett , Ascona, Diplomat, Commodore, Manta, ou Corsa, quelques sportives seront badgées avec des lettres comme les GT ou SR ….






























De nos jours, "OPEL" c'est aussi ça ...



JPBlogAuto