Pendant plus de soixante ans, la marque « Studebaker » a été dans l’automobile américaine synonyme de voitures de qualité, d’un prix abordable, d’une technique simple et économique et d’un style avant gardiste . L’histoire de la firme remonte en 1736 ou l’activité était alors consacrée à la construction de chariots et de voitures à chevaux à South Bend dans l’Indiana . Ce n’est qu’en 1910 que fut créée la « Studebaker Corporation » qui commença à fabriquer des camions et des voitures qui s’avérèrent très robustes et très sûres à tel point que le succès fut rapidement au rendez vous ….




Avant guerre, des années 20 à 45, « Studebaker » commence à diversifier sa production principalement axée sur des berlines familiales quatre portes économiques et robustes et techniquement avancées comme par exemple les roues avants indépendantes dès 1935 . Après guerre, Studebaker va s’offrir des designers de talent comme Raymond Loewy ou Virgil M. Exner qui vont faire les beaux jours de la maison en dessinant des voitures novatrices au caractère affirmé . "Studebaker" va devenir réputée pour ses calandres insolites . Malheureusement après avoir tenté de fusionner avec Packard en 1954, la firme face à la concurrence féroce que se livrait les constructeurs américains, va rencontrer des difficultés financières pour finalement cesser son activité douze ans plus tard en 1966 ….



Pour ce qui est des appellations, des badges ou des logos, de 1950 à 1966, quasiment tous les modèles seront baptisés avec des noms propres comme les séries Spécial Six, Erskine, Président, Dictator, Land Cruiser, Commander, Skyway , Starlight, Golden Hawk, Avanti, ou Starliner ….






























Autrefois, "STUDEBAKER" c'était ça ...



JPBlogAuto