En 1935, un ancien ferrailleur d’origine italienne, Henri Pigozzi, fonde à Nanterre la société Simca dont les débuts de l’activité sont intimement liés à Fiat car en réalité les voitures produites sont des Simca-Fiat . Le tout premier modèle est la Simca 5 qui est en fait une « Fiat 500 Topolino » montée en France ….




Après guerre dans les années 50, Simca retrouve l’autonomie complète de ses projets et lance la célèbre « Aronde » cette familiale qui va assurer enfin son succès et lui permettre de racheter le fabricant de camions Unic et le fabricant de tracteurs Someca . Plus tard, Simca fera même l’acquisition de l’unité de production de Ford France à Poissy ce qui lui permettra de lancer son nouveau modèle la Vedette qui donnera suite à une lignée de familiales confortables, robustes et économiques la Versailles . En Juillet 1970 Simca passe sous le contrôle de Chrysler France et lance de nouveaux modèles qui seront moins appréciés car de tendance américaine ….



Pour ce qui est des appellations, des badges ou des logos, du début aux années 60, les modèles « Simca » seront principalement baptisés avec des noms propres comme les séries Vedette, Aronde , Trianon , Chambord , Marly , Elysèe , Beaulieu , ou Versailles , plus tard la gamme va prendre une appellation par numéros comme les séries 1000, 1100, 1200, 1300, 1500, 1307 ou 1308, quelques sportives seront badgées avec des logotypes spéciaux comme les Ti, S, Rally 1 ou Rally 2 ….






























Autrefois, "SIMCA" c'était ça ...



JPBlogAuto