En 1954, les britanniques Trevor Wilkinson et Bernard Williams fondent la compagnie Layton qui sera charger de construire et de commercialiser des voitures de sport anglaises sous la marque « TVR » . Ces voitures sportives et légères qui utilisaient un châssis tubulaire et une carrosserie plastique, étaient équipées en majorité des composant mécaniques de l’Austin A40 . Un riche sponsor américain ayant assuré le financement de ce premier modèle, elle fut distribuée aux Etats-Unis sous l’appellation Jomar ….




A partir des années 60, « TVR » va commencer à diversifier ses modèles en proposant des versions coupés ou cabriolet maintenant équipés avec des mécaniques plus puissantes comme Coventry-Climax, Ford ou MG et culasses multi-soupapes et même turbo . Au début des années 70, TVR va commencer à diversifier sa gamme en confiant le stylisme à Fiore et les carrosseries à Fissore . Les deux maîtres italiens vont insuffler un sang neuf qui allié à des motorisations plus nobles V6 et aussi V8, normaux ou turbo vont faire de la marque une référence . Astucieusement certains modèles de la gamme seront même proposés en version moins sportive et plus Grand Tourisme pour commercialement toucher un public plus large . De nos jours, la firme britannique est une des rares encore autonome dans le secteur automobile ayant une production industrielle qui la place au quatrième rang des constructeurs anglais ….



Pour ce qui est des appellations, des badges ou des logos, les modèles « TVR » seront principalement baptisés avec des noms propres comme les séries Grantura, Tina, Trident, Gem, Vixen , Tuscan, Griffith, Tasmin , Taimar, Sagaris, Cerbera ou Chimera, quelques sportives seront badgées différemment comme les Speed Six ou Sport Saloon ….






























De nos jours, "TVR" c'est aussi ça ...



JPBlogAuto