Pour les fêtes de fin d’année, j’ai fait un petit voyage pour rejoindre une partie de la famille, 1200 km aller et retour dont 1000 d’autoroute . Ma 307 Peugeot à fonctionné à merveille et j’ai constaté sur l’ordinateur de bord une consommation moyenne de 4,9 litres aux 100 à vitesse stabilisée avec le régulateur de la voiture . Le score est assez sympa d’autant qu’après calcul je me suis rendu compte que j’avais payé plus cher en péages d’autoroutes qu’en carburant, les boules . Ce petit préambule pour vous emmener à la réflexion qui m’a amusée après avoir retrouvé ces petites publicités d’époque dans un Science et vie spécial Salon de l’Auto 1967 ….

oldpub01.jpg
Si j’avais eu le truc de ce pompiste, j’aurais pu économiser deux ou trois litres de plus, le top (4,9-2,9=2 litres aux 100), a ce tarif tu roule pour le plaisir . Franchement, ils en avaient de la chance à l’époque, simplement en découpant le bon réponse de l’annonce, posté pour quelques francs, ils recevaient le secret du mécano de la General Motors . Le truc qui tue pour économiser de 2 à 5 litres aux 100 kilomètres . Rien de compliqué et tout à gagner pour l’automobiliste, malheureusement je n’avais pas ce truc . Mais bon, le tuyau du mécano semblait finalement percé quant de nos jours on voie l’état actuel de la General Motors ….



oldpub02.jpg
La deuxième publicité est tout aussi intéressante puisqu’elle touche à la sécurité routière . En effet pendant ce voyage j’ai rencontré de la pluie, mais plus contraignant du brouillard, c’est de saison . La aussi je n’avais pas l’équipement adéquat que me proposait cette petite pub . Des lunettes spéciales anti-phares et anti-brouillard pour l’automobiliste qui sont conçues pour améliorer la visibilité le soir sous la pluie battante et dans le brouillard le plus dense . Déjà tu te demande dans quel endroit du globe il peut pleuvoir averse pendant une nuit bien noire avec un épais brouillard à couper au couteau, vraiment même avec le réchauffement climatique tu te demande,mais bon admettons . Et bien pour quelque petits francs, les gars avaient trouvé la solution miracle avec ces lunettes très spéciales . Vous en avez d'ailleurs surement croisé dans votre jeunesse, souvenez-vous, des allumés avec des lunettes moches aux verres de couleur "jaune-bassine" type "Tuperware", un genre d'extraterrestre "vintage" de série B américaine ….



JPBlogAuto