ASCARI KZ1 ….





Créée en 1999, la société « Ascari » s'est tout d'abord fait connaître pour son engagement en compétition avec notamment plusieurs participations en championnat FIA . En fait, Ascari n'est pas n'importe quel nom, c'est celui d'un pilote italien de F1 qui remporta le titre de champion du monde deux fois de suite, détient toujours le record d'avoir gagné tous les grands prix d'une saison et survécut même à une immersion forcée dans le port de Monaco lors du Grand Prix de 1955 . Après cette période d’apprentissage en live si j’ose dire, le petit artisan britannique préparateur de bolide de course s’est transformé en petit constructeur indépendant à part entière . Ce nouveau constructeur se permet même de jouer maintenant dans la cour des grands en proposant rien moins qu’une GT Supercars développée en Angleterre autour d'une coque en fibre de carbone et d'un V8 de 4.9 litres de cylindrée ayant une puissance de 500 chevaux . Ainsi gréée le bolide a fortement impressionné les essayeurs de la célèbre émission de télé anglaise Top Gear ….



Baptisée Ascari KZ1, cette nouvelle Supercar est rapide, basse, le nombre de ses portes s'arrête à deux et les prises d'air derrière celles-ci laissent présager que le moteur est au bon endroit, c'est à dire en position centrale arrière . La ligne du coupé est fluide et dénuée d'artifices superflus, ce qui lui procure un coefficient de pénétration dans l'air remarquable de 0,35 . Sa structure monocoque en fibre de carbone donne à la fois de la légèreté et de la résistance au châssis pourvu d’un moteur central arrière garantissant un bon équilibre . C'est donc avec une facilité déconcertante que cette abondance de puissance du moteur d'origine BMW se charge d'emmener les 1320kg de la KZ1 jusqu'à 100km/h en 3.7s, avec une accélération qui ne se termine qu'à 320km/h, une vraie sportive en somme ….



Sportive soit, mais ce n'est pas aussi simple d'être une véritable supercar . Avec un nom pareil, les performances de la KZ1 ne devaient donc pas décevoir, et avec un 0 à 160 parcouru en un peu plus de 8s, un 0 à 100 en moins de 4s et une vitesse maximum supérieure à 320km/h, elles sont vraiment à la hauteur . Les essayeurs de Top Gear l’ont clairement démontré sur leur circuit fétiche avec un temps au tour inférieur à celui d’une Ferrari 430, une Mercedes SLR ou une Ford GT, impressionnant tout de même . A l’image des propulsions d'antan, le châssis est étudié pour permettre d'équilibrer au maximum la répartition des masses . Evidemment, un différentiel autobloquant est de la partie, de même qu'un contrôle de stabilité . Le travail aérodynamique a permis d'obtenir un coefficient de pénétration dans l'air exceptionnel afin d'améliorer la stabilité à haute vitesse ....



Ce qui range à coup sur l'Ascari KZ1 dans la catégorie des supercars, c'est l'utilisation du carbone pour sa coque mais aussi son châssis ce qui participe pour beaucoup au poids réduit de la voiture . Les trains roulants en quadrilatère sont forgés en aluminium comme d’ailleurs les jantes . Trop souvent les intérieurs des petites séries telles que celle-ci sont une déception car avec les lignes extérieures souvent majestueuses qu'elles arborent, on y retrouve couramment des assemblages de mauvaise qualité ainsi que des commandes de Ford Escort ou d’Opel . Mais pas dans l'Ascari KZ1 ou rien ne vient de la panoplie de grandes marques populaires, tout est fait pour un seul et unique modèle de façon luxueuse avec un intérieur mélangeant cuir, alcantara et aluminium brossé, le tout pour un tarif de l’ordre de 346.000€ quand même !!! ....



Caractéristiques techniques :

  • Moteur : V8 - 4.9 Litres
  • Puisance : 500 ch
  • Vitesse : 320 km/h
  • Performance : 0 à 100 : 3’’7
  • Poids : 1320 Kg






L'Ascari KZ1, c'est ça ...



JPBlogAuto