ALPINA B5 S V8 ….





Petit préparateur automobile indépendant au début tourné vers la compétition, Burkard Bovensiepen fonde en 1965 sa société dont il choisi méticuleusement le nom pour qu’il puisse être facilement prononcé dans le monde entier, « Alpina » était né . Peu à peu il rationalise sa production et se fait désormais reconnaître comme constructeur à part entière . Véritable sorcier de la mécanique, il devient bien vite le "monsieur plus" de BMW qu’il accompagne dans toutes ses évolutions, à l’image de Brabus ou AMG pour la marque Mercedes ….



Sans jamais se démarquer de sa stratégie de base, Alpina développe de façon spectaculaire quelques modèles BMW pour les transformer en véritables GT avec un savoir faire exemplaire . Chez Alpina pas de tuning à outrance, bien au contraire, des lignes épurées soulignées par une signature discrète sur le spoiler avant . Une sobriété qui alliée au confort réussirait presque à faire oublier la bestialité qui sommeille sous les capots . La série 5 de BMW dispose de la traditionnelle version sportive baptisée « M5 » mais pour Alpina « c’est pour les enfants » ! En fait le préparateur propose une berline familiale luxueuse et confortable au caractère bien trempé directement dérivée des Séries 5 mais avec une mécanique endiablée, baptisée Alpina B5 S ….



La mécanique choisie est le V8 BMW de 4,4 litres de cylindrée auquel on a fait subir une cure intensive de vitamines avant de lui adjoindre un compresseur histoire de porter la puissance à 530 chevaux . Bien évidement le couple a lui aussi fait un bond en avant et affiche désormais le chiffre titanesque de 700 Nm . Pour bien comprendre ces chiffres, sachez qu’à 1000 tours minutes (quasiment au ralenti) ce V8 développe déjà 300 nm de couple (une valeur que la majeure partie des autos n’atteindra jamais même au régime de croisière) et qu’à seulement 2500 tours minutes vous disposait sous l’accélérateur de déjà 200 chevaux, incroyable ! La boîte est naturellement robotisée avec palettes au volant et comprend 6 vitesses et des programmes plus ou moins sportifs . Evidemment, un différentiel autobloquant est de la partie, de même qu'un contrôle de stabilité, le tout pour un poids somme toute contrôlé de 1700 Kg environ . Le travail aérodynamique est efficace, mais sobre et discret, bien dans l’esprit maison, très classe ....



Résultat les performances sont au rendez-vous et le 0 à 100 km/h ne demande que 4,6 secondes alors que le kilomètre départ arrêté ne prend que 22 secondes, une fusée qui atteint 317 km/h en pointe de quoi en faire une des familiales de série les plus rapides du monde capable d’inquiéter bon nombre de sportives beaucoup plus huppées . Ce qui range l'Alpina B5 S V8 dans la catégorie des supercars, ce sont bien sur ses performances époustouflantes mais aussi sa suspension très bien étudiée et ses trains roulants forgés en aluminium comme d’ailleurs les jantes de 19 à 21 pouces . Bref, même si l'Alpina reprend de nombreux éléments et une mécanique BMW, elle semble réunir tous les ingrédients d'une supercar de rêve d’autant que comble du raffinement, elle propose des intérieurs personnalisés et exclusifs tendus de cuir de couleur très variés . Ne boudons pas notre plaisir, cette propulsion magnifique est une vraie quatre places luxueuse, très performante, bien équilibrée et très confortable pour un tarif de l’ordre de 96.000 € quand même ….



Caractéristiques techniques :

  • Moteur : V8 à compresseur
  • Cylindrée : 4.4 Litres
  • Couple : 700 Nm
  • Puissance 530 ch
  • Vitesse : 317 km/h
  • Performances : 0 à 100 : 4’’6
  • Performances : 1000 m D.A : 22’’1






L'Alpina B5 S V8, c'est ça ...



JPBlogAuto