Si comme moi vous êtes passionnés d’automobile vous n’êtes pas insensible j’imagine au style et au design de celles qui vous font craquer . En fait le look et le design sont une des conditions sine qua none qui fait que l’on aime une voiture . Elle apparaît devant vos yeux ébahis et la seule phrase qui fuse de vos lèvres frémissantes « qu’est-ce qu’elle est belle …. » !!! De l’après guerre et jusqu’à la fin des années 80 le design automobile a vécu ses heures de gloire, c’était un temps ou les restrictions n’avaient pas cours, on ne pensait qu’à dessiner de belles voitures, élégantes, harmonieuses, sensuelles, tout en courbes en rondeurs, en volumes, une autre époque . Depuis les contraintes de tous ordres ont globalisé l’apparence des voitures qui sont devenues bien moins attractives et exclusives qu’avant ….

Pendant cet âge d’or du design, des noms comme Virgil Exner, Paul Bracq ou Chris Bangle vous étaient surement familiers . Peut être même que votre préférence allait à la fameuse école italienne et ses stylistes renommés comme Bertone, Ghia, Vignale ou Pininfarina pour n’en citer que quelques uns . Il faut avouer qu’ils ont produit quelques unes des voitures les plus mythiques du 20° siècle, de superbes carrosseries aux galbes parfaits . De nos jours, l’Italie qui reste le creuset du style et du design automobile a mis sur pied une véritable filière consacrée à son enseignement . Dans les principales universités du pays on trouve une faculté d’architecture qui propose un cursus spécialisé dans le design industriel, la voie royale pour le stylisme automobile . C’est cette voie qu’a choisi ce jeune étudiant de Parme, Luca Serafini afin de pouvoir exercer sa passion à l’intérieur mais aussi et surtout à l’extérieur de son cursus universitaire ….



Entre deux examens, ce talentueux designer en herbe réalise déjà des travaux d’étudiant sous la forme de commandes professionnelles pour la personnalisation de véhicules d’exception . Mais son péché mignon, c’est comme il l’avoue lui-même de créer en 3D sur son ordinateur des GT virtuelles à faire pâlir d’envie les studios de design professionnels les plus réputés . Ah ces jeunes avec leurs ordinateurs, plus aucun respect pour les grands designers turinois ou milanais !!! Six semaines de travail ont suffi à Luca pour finaliser son projet de berlinette Ferrari entièrement modélisée en 3D, celle qui selon lui pourrait être la future remplaçante de la F430 . Vous pouvez admirer une petite partie de son travail en suivant ce lien, mais je vous avoue que personnellement je suis admiratif, son style me plait beaucoup ….



JPBlogAuto