DATSUN 260 Z FAIRLADY 1978 ….





C'est sous l'impulsion de Yutaka Katayama, alors président de Nissan US dans les années 60, que la marque Datsun allait développer et commercialiser une des sportives les plus diffusées de tous les temps . Après une étude de marché approfondie, il apparu évident aux yeux des dirigeants de la firme nippone que ce qu'ils considéraient alors comme une simple niche avec des volumes estimés de 24 000 unités annuelles, n'était pas exploitée . En effet, le marché américain ne comportait pas encore de coupé sportif à prix d'ami, les roadsters anglais étant désormais sur le déclin . Pour Nissan, le coup était également double avec l'ambition de donner une nouvelle impulsion à son image de marque alors jugée trop bon marché par ses dirigeants . Les techniciens japonais se mirent donc au travail pour accoucher d'un coupé sportif qui fera date sur le marché américain et qui rencontrera un succès énorme pour une auto sportive importée ….



Conçues en priorité pour le marché américain, les Datsun Z sont d’authentiques GT sportives devenues finalement culte dans de nombreux pays . Le chef designer Yoshihiko Matsuo va créer un magnifique coupé aux lignes aussi tendues qu’acérées qui va énormément plaire d’autant plus que le contenant sera à la hauteur du contenu . Toutes les versions qui vont se succéder des années 70 aux années 80 vont séduire une clientèle qui va apprécier cette GT moins chère que les italiennes, les allemandes ou même les britanniques du même type . La saveur caractéristique de la japonaise plus fiable et moins chère va faire des ravages . Sur la version Datsun 260 Z, les stylistes ont réalisé l’exploit de rallonger un coupé sport en 2+2 tout en lui conservant des proportions élégantes, c’est sans doute une des clé de son succès . Loin d’être massif, son profil gagne en autorité et ses ailles arrières se dégagent davantage de la chute du toit avec plus d’agressivité, une vraie réussite ….



Le châssis de la Datsun 260 Z est en acier de même que la coque autoporteuse à deux portes et hayon arrière . La suspension est asez sophistiquée pour l’époque et dispose de quatre roues indépendantes avec des combinés ressorts hélicoïdaux-amortisseurs à jambes de forces McPherson et barres stabilisatrices de gros diamètres . Autant dire qu’ainsi conçue et équipée de jantes alu et de pneus larges, la tenue de route est assez impressionnante . La boîte de vitesse est manuelle et comprend 5 rapports renforcés et bien étagés . Le travail aérodynamique a été étudié afin d'obtenir un coefficient améliorant la stabilité à haute vitesse . Toute les séries de Datsun Z disposent d’un moteur maison de 6 cylindres en ligne qui développe 150 chevaux . Cette vaillante mécanique se distingue principalement par sa souplesse de fonctionnement et son couple conséquent à bas régime (20,5 mkg de couple maxi à 4 500 tr/mn) . Avec son poids limité de 1150 kilos à vide, la belle japonaise offre à l’époque des performances plus que respectables, en 1980 c’était une tigresse ....



Finalement si on analyse aujourd’hui la Datsun 260 Z, elle offre une similitude de ligne et d'équilibre avec une Ferrari Daytona . La face avant reste agressive avec deux phares ronds engoncés qui encadrent une calandre avancée, un peu comme une Alfetta GTV . Le long capot est orné d'un bossage imitant les Corvette contemporaines . L'arrière reste sobre et simple avec sa poupe à pan coupé . A noter une multitude de petits détails suggestifs ou dotés d'un réel intérêt pour l'efficacité de l'auto comme le spoiler avant, le becquet arrière, les petits rétros ronds, les arches de roues marquées . C’est une véritable allumeuse qui grâce à ses performances, à sa plastique élégante et à son tarif réduit en font une auto très attachante et une vraie sportive . Elle a pour elle notamment un compromis sport, confort et usage quotidien compatible, ce qui est assez rare sur des coupés sportifs pour être souligné . Elle sera le point de départ d'une "success story" puisque 10 ans après son lancement, Datsun aura produit environ 550.000 véhicules . Aujourd'hui encore, Nissan, avec son coupé et roadster 350 Z perpétue cette tradition et cet esprit du " Z " avec éclat ….



Caractéristiques techniques :

  • Moteur : 6 Cylindres en ligne
  • Cylindrée : 2.5 Litres
  • Puissance : 150 chevaux à 5600 t/mn
  • Couple : 21.9 mkg à 4400 t/mn
  • Transmission : propulsion boîte 5 vitesses
  • Vitesse : 210 km/h
  • Performances : 400 m D.A : 16’’8






La Datsun 260 Z Fairlady, c'est ça ...



JPBlogAuto