DE TOMASO PANTERA GT5 S ….





Arrivé en Italie en 1955 comme simple immigrant exilé, l’argentin Alessandro De Tomaso, passionné d'automobile, sera aidé par les frères Maserati qui vont lui mettre le pied à l'étrier en l'engageant comme mécanicien sur des voitures de course OSCA, puis finalement comme pilote . DeTomaso se forge rapidement un palmarès respectable, puis rêve bien vite de construire ses propres voitures . Quatre ans plus tard, le 28 octobre 1959, la société DeTomaso Automobili voit le jour près de Modène . Quelques années plus tard, DeTomaso tombe sous le charme bestial des AC Cobra et se prend à rêver de leur puissant V8 pour animer sa nouvelle voiture . Après négociations avec Ford, le partenariat est scellé et la Mangusta voit le jour à Turin en 1966 avec un V8 4L7 américain . Associée à Ford, la marque présente en 1969 la Pantera . Dévoilée au salon de New York de 1970, la voiture se voit assigner un objectif clair, se lancer à l’assaut du marché américain et concurrencer si possible la Chevrolet Corvette . A la très exclusive et sublime Mangusta de 1966, déjà motorisée par un V8 Ford de 4,7 litres, succède donc un modèle dont la vocation est d’offrir à la firme une dimension industrielle ….



L’affaire n’était pas gagnée d’avance car DeTomaso n'est pas la marque la plus réputée lorsqu'on parle d'automobile italienne . Avec leur cœur Yankee et leur robe Ritale, les DeTomaso sont des automobiles atypiques, souvent boudées par les puristes, mais pourtant dotées d'un très fort caractère . Certes, leurs mécaniques rustiques ne sauraient revendiquer un quelconque raffinement, mais les V8 de Detroit offrent le privilège de conjuguer la puissance et le souffle à la simplicité technique et à l’économie d’entretien . Conçue en Italie et motorisée par une mécanique Ford, la De Tomaso Pantera appartient à cette race . Basse et agressive dans ses formes, la Pantera ne manque pas d’allure ni de personnalité, avec ses lignes acérées son design est dû à un styliste américain, Tom Tjaarda . La carrosserie est fabriquée par Vignale à Turin . Techniquement, la voiture a été conçue et développée par deux ingénieurs de renom, Dallara (un ancien de Lamborghini), et Bertocchi (ex-Maserati) . Sa structure autoportante en acier reçoit la mécanique en position centrale arrière . L’âme puissante de la De Tomaso Pantera est le V8 Ford Cleveland de 351 c.i. (5,7 litres), un moteur au gros couple bourré de chevaux qui accouplé à une boîte de vitesses ZF à cinq rapports devient un vrai régal ….



Au fil des ans, la Pantera va connaître plusieurs variantes et évolutions . Dès 1977, elle est épaulée par une version GTS et la voiture dépasse les 250 km/h . En 1980, elle sera déclinée en version Pantera GT 5 S de 350 chevaux avec un look beaucoup plus agressif dont la panoplie se compose de roues chaussées de pneus de 335 à l’arrière et de 285 à l’avant, d’un spoiler, ainsi que d’élargisseurs d’ailes et de bas de caisse et d’un aileron arrière . Mais cette mise à niveau englobe également un meilleur refroidissement du moteur et une climatisation revue ainsi qu'un traitement anti-corrosion plus efficace, une présentation générale plus soignée et une nouvelle planche de bord . Ces versions se reconnaissent à leurs boucliers noirs à l'avant et à l'arrière . On note également la présence de jantes en alliage "Campagnolo" et de pneus "Goodyear" . Ainsi équipée la bête est une vraie sportive puissante et rapide mais fiable et confortable, une vraie GT avec en plus ce look inimitable de fauve ....



Ce qui range à coup sur la Detomaso Pantera GT 5 S dans la catégorie des supercars, c'est surement son exclusivité car sur une production totale de 7210 exemplaires de Pantera, seules 200 Pantera GT 5 S auraient été importées en Europe . Une rareté qui transforme chaque rencontre avec la bête comme un souvenir impérissable . Avec sa ligne bestiale de supercar et les vocalises généreuses de son gros V8, la Detomaso Pantera GT 5 S impressionne, même si son logo n'a pas le prestige d'un cheval cabré elle est toutefois aussi exubérante et sans doute aussi belle qu'une Lamborghini . Bref, même si elle reprend de nombreux éléments Ford, elle semble réunir tous les ingrédients d'une supercar de rêve . C’est une propulsion magnifique est très performante, bien équilibrée, confortable et très rare . Déclinés en plusieurs versions et malgré sa mécanique de grande série d'une insolente simplicité technique, la Pantera présente un caractère entier qui n'a pas beaucoup à envier à des rivales plus prestigieuses, elle continuera d'évoluer jusqu'en 1995 ...



Caractéristiques techniques :

  • Moteur : V8
  • Cylindrée : 4.7 Litres
  • Puissance : 350 chevaux à 6000 tr/min
  • Couple maxi : 430 Nm à partir de 3500 tr/min
  • Vitesse : 270 km/h suivant rapport de pont
  • Boite de vitesse : ZF à 5 rapports
  • Performances : 0 à 100 en 14’’2






La De Tomaso Pantera GT5 S, c'est ça ...



JPBlogAuto