EXCALIBUR RS HAWK ROADSTER ….





En 1963, aux Etats-Unis, à Milwaukee, Sherwood Egbert, le patron du légendaire constructeur automobile américain Studebaker sait que sa firme est au bord de la faillite et pour tenter de redresser les ventes et l'image de la marque, il demande à Brook Stevens (son nouveau designer qui vient tout juste de succéder au fameux Raymond Loewy) de créer des voitures plutôt extraordinaires qui seraient exposées dans divers shows automobiles . Brook Stevens s’inspire de la Mercedes SSK de 1928 pour imaginer son premier concept-car construit au départ sur un châssis modifié (raccourci) d’une Studebaker convertible et motorisée par son V-8 . Ce premier prototype, dénommé "Mercebaker" sera refusé par la direction de Studebacker . Furieux et dépité, Brook Stevens loue un emplacement au show automobile de Détroit pour y exposer sa "Mercebaker" . L’année suivante, en 1964, les deux fils de Brook vont monter la firme Excalibur qui va exploiter la vision du père en se spécialisant et finalement en crédibilisant l'industrie de la réplique de voitures anciennes aux Etats-Unis ….



La firme Excalibur a produit méticuleusement de magnifiques et très exclusives routières luxueuses, au rythme d'une centaine d'unités par an, puis 200 par an à partir du milieu des années 70 . Le premier modèle présenté en 1964 (ou Série I) reprenait le style de la Mercedes SSK de 1928 celle qui avait été refusée au père . La calandre reproduisait fidèlement celle des SSK, mais possédait une mascotte nécessairement différente (mais pas trop) de celle de Mercedes, l'étoile à trois branches étant remplacée par l'épée Excalibur enfermée dans un cercle . C’est finalement ce modèle tout d’abord refusé qui va devenir le plus célèbre et le plus emblématique de la marque qui au vu d’un tel succès le déclinera en quatre séries successives au fil des ans ….



En 1966, la disparition de Studebaker va obliger les frères Stevens à s'approvisionner chez General Motors, pour les mécaniques, les équipements et les accessoires nécessaires au montage de leurs Excalibur . Finalement ils ne vont pas y perdre aux change car ils vont avoir accès a l’immense catalogue du géant américain . La Chevrolet Corvette va leur paraître tout indiquée comme base pour son châssis moderne et surtout pour toute la gamme de ses fameux V8 très puissants et très coupleux . Le moment était venu de relancer un des projets inachevés du père, un Roadster sportif de Grand Tourisme puissant et racé baptisé Excalibur RS Hawk Roadster, un véritable OVNI dans le paysage automobile de l’époque . En appliquant son principe de la finition soignée et du montage méticuleux, la firme va proposer une véritable GT Supercar avant l’heure aux passionnés fortunés qui voudront avoir un véhicule véritablement exclusif ....



Ce qui range à coup sur l’Excalibur RS Hawk Roadster dans la catégorie des supercars, c'est l'utilisation de la fibre de verre pour sa coque . Monté sur un châssis de Corvette, le gros moteur V8 participe pour beaucoup aux performances élevées de la voiture . Les trains roulants modernes sont forgés en aluminium comme d’ailleurs les superbes jantes à rayons . Bref, même si l'Excalibur reprend de nombreux éléments Chevrolet, et une mécanique GM, elle semble réunir tous les ingrédients d'une supercar de rêve . Ne boudons pas notre plaisir, cette propulsion sportive est très performante, très belle, bien finie et confortable . Aujourd'hui encore, les Excalibur restent parmi les plus extraordinaires automobiles de ces trente dernières années, que l'on peut parfois rencontrer devant un restaurant chic ou un luxueux hôtel cinq étoiles et plus encore la très rare RS Hawk Roadster ....



Caractéristiques techniques :

  • Moteur : V8
  • Cylindrée : 4.7 Litres
  • Puissance : 385 chevaux
  • Vitesse : 265 km/h
  • Boîte de vitesse : Mécanique à 5 rapports






JPBlogAuto