GTA SPANO ….





« GTA Motors » est une entreprise espagnole qui engage des monoplaces dans le championnat espagnol de Formule 3 et ce n’est pas un débutant, car voilà 15 ans que cette entreprise excelle dans la compétition automobile . En 2004, la compagnie décida de franchir le pas en élaborant une voiture ultra sportive pour la route, un projet de constructeur de voitures sportives de plus oui mais ce n’est pas tous les jours qu’une GT Supercar naît de l’autre côté des Pyrénées . En fait, hormis la très originale et complexe Pegazo Z102 des années 50, les incursions hispaniques dans le club très fermé des voitures de sport de très haut de gamme sont plutôt anecdotiques ....



Pour parvenir à ses fins, la firme a fait appel aux matériaux les plus nobles pour sa GTA Spano, la fibre de carbone, le Kevlar, l'aluminium et même le titane pour la carrosserie, quand on veut se démarquer on ne mégotte pas sur la qualité . Après cinq ans de développement, la voiture a été présentée au Salon Automobile de Valence en 2008 ou elle a fortement impressionné les visiteurs . Fine comme une lame, cette sportive de très gros calibre s’équipe de gros pneus de 255/35 en 19 pouces à l’avant et 330/35 en 20 pouces à l’arrière . Ces jantes démesurées cachent un système de freinage haute performance ultra moderne en carbone céramique avec des étriers qui contiennent pas moins de six pistons par disque . La suspension à hauteur variable repose sur des amortisseurs pilotés électroniquement qui maintiennent la voiture sur une assiette constante . L’aileron arrière est lui aussi régulé électroniquement en rapport avec la vitesse du véhicule, que du hi-tech ....



Pour ce qui est de la mécanique, la GTA Spano embarque un moteur monté en position centrale arrière, mais pas un gros V8 américain comme beaucoup d'autres constructeurs du même genre, ni non plus un puissant V10 Mercedes ou BMW, non monsieur, il s'agit d'un moteur maison . Le constructeur en a développé un soi-même et non des moindres . C'est un V10 de 8,3 l suralimenté qui développe quelque 780 chevaux à 6.300 tr/min avec un couple de 920 Nm qui a de quoi faire frémir . Pour ceux qui en veulent toujours plus, il est possible de commander en option une version fonctionnant au bioéthanol et dans ce cas, la puissance grimpe à 840 chevaux . Pour accompagner une telle débauche de puissance, la transmission est confiée à une boîte de vitesses séquentielle robotisée à 7 rapports avec commandes au volant accouplée à un pont autoblocant avec différentiel à glissement limité, que du sérieux ....



Ce qui range à coup sur la GTA Spano dans la catégorie des supercars, c'est l'utilisation du carbone, du kevlar et du titane pour sa construction . Montée sur un châssis robuste et léger, la voiture pèse moins de 1400 Kg et propose donc au regard de sa puissance des performances assez hallucinantes avec une vitesse de pointe d'environ 350 km/h et un 0 à 100 km/h avalé en 2,9 secondes . Bref, c'est un vrai missile qui semble réunir tous les ingrédients d'une supercar de rêve . Ne boudons pas notre plaisir, cette propulsion magnifique est très performante, très équilibrée et confortable . En fait, son seul défaut semble être son tarif qui s’élève finalement à 600.000 euros, je dit semble car des pré-commandes auraient déjà été enregistrées pour écouler une production annuelle estimée à 99 exemplaires ....



Caractéristiques techniques :

  • Moteur : V10
  • Cylindrée : 8,3 Litres
  • Puissance : 840 ch
  • Couple : 920 Nm
  • Vitesse : 350 km/h
  • Performances : le 0 à 100 : 2’’9






La GTA Spano, c'est ça ...





JPBlogAuto