HARTGE M6 ….





La firme allemande Hartge connue dans le monde entier est un de ces géniaux préparateurs qui fait tant défaut de nos jours aux constructeurs automobiles français depuis la disparition de Gordini, Mignotet et consorts . Nos amis d’outre Rhin qui ont la chance de ne pas avoir de limitation de vitesse sur leurs autoroutes ont donc une multitude de « tuneurs » qui améliorent leurs voitures qui au demeurant n’en avaient pas vraiment besoin . A l’image de Hamann, Brabus, Schnitzer ou Alpina, le préparateur Hartge à choisi pour sa part l’amélioration de modèles de la marque BMW . Il en a fait sa spécialité et il œuvre en profondeur sur ces machines déjà redoutables pour en faire des engins extrêmes ….



Une de ses voitures les plus sophistiquée, la Hartge M6 est comme son nom l’indique basée sur la déjà fameuse BMW M6 qui a été grandement améliorée à tous les niveaux . En fait un remaniement complet en profondeur a été entrepris, et l’on peut dire que ce n’est plus la même voiture malgré les apparences . Si le look général n’est pas fondamentalement remis en cause, on note quand même quelques retouches au niveau du design général comme les boucliers avant et arrière, les rétroviseurs, la hauteur de caisse ou les jantes . L’allure finale devient un poil plus agressive, mais surtout l’aéro de la voiture est sensiblement amélioré par ces petites touches de transformation . Finalement elle garde sa noblesse et sa classe tout en proposant un côté agressif plus prononcé qui va plaire aux acheteurs plus sportifs dans l’âme ….



La Hartge M6 ne se distingue pas seulement par son look différent mais aussi par une métamorphose mécanique plus importante cachée sous cette robe . En fait le châssis et la suspension ont fait l’objet de soins tout particulier dans le but avoué d’améliorer les performances finales de la voiture . Une rigidification en règle du châssis a été entreprise pour améliorer sa solidité et donc la tenue de route . Les suspensions ont également été revues avec notamment un changement complet des ressorts et des amortisseurs par des combinés plus performants et mieux adaptés aux nouvelles exigences définies . La hauteur de caisse a été abaissée de trente millimètres et une nouvelle programmation du logiciel de contrôle de stabilité garanti un moindre roulis à la voiture, comme diraient certains, c’est un véritable rail . Bien sur les jantes et les pneus ont aussi été revus à la hausse . La voiture est maintenant équipée de superbes jantes en 22 pouces montées en 295 / 30 à l’avant et en 335 / 25 à l’arrière . Pour ce qui est des pneus, le choix s’est porté sur des Continental ou Pirelli à la norme Runflat System Component (RSC) avec le système de contrôle de la pression des pneus (TPC) et des ensembles de boulons de roues verrouillables ....



Côté mécanique, la Harte M6 est équipée du V10 bavarois de 5 litres de cylindrée retravaillé notamment au niveau de la gestion électronique (ECU) qui porte sa puissance à 528 chevaux à 7500 tours minutes pour un couple de 60 mKg à 6600 tours minutes . La transmission est confiée à une boîte à 7 vitesses robotisée . L’intérieur a lui aussi fait l’objet de soins particuliers par exemple dans le choix méticuleux des cuirs de garnissage de la sellerie ou les divers inserts en carbone et en aluminium, que du sérieux qui range à coup sur l'Hartge M6 dans la catégorie des GT supercars . Bref, même si cette transformation de M6 reprend de nombreux éléments BMW, et en particulier sa mécanique, elle semble réunir tous les ingrédients d'une supercar de rêve . Cette propulsion magnifique est très performante, très équilibrée, mais aussi confortable et propose des performances hallucinantes car elle est débridée, 330 Km/h en vitesse de pointe, une vraie furie, pour un tarif de l’ordre de 200.000 € ....



Caractéristiques techniques :

  • Moteur : V10 - 5 Litres
  • Puissance : 528 ch à 7500 t/mn
  • Vitesse : 330 km/h
  • Couple : 60 mKg à 6600 t/mn
  • Performance : 0 à 100 en 4’’0






La Hartge M6, c'est ça ...





JPBlogAuto