KOENIGSEGG CCX-R ….







Dans l’ombre des constructeurs connus Saab et Volvo, la Suède cache un fantastique artisan Christian Von Koenigsegg, qui depuis 1995 développe inlassablement sa propre vision de la Supercar de rêve la plus puissante possible et bien sur la plus performante, un peu dans l’esprit d’un certain Pagani chez nos voisins Italiens . Pendant les cinq premières années d’activité, Koenigsegg proposera un premier modèle baptisé CC qu’il déclinera en plusieurs versions plus pousséees, la CC8, la CC8S ou la CCR . Cette lignée de GT proposait un design radical, un châssis bien pensé, une voiture légère, le confort, l’instrumentation, avec en prime un caractère sauvage et des performances de haut niveau ….



Pour marquer dignement le 10ème anniversaire du premier prototype, la firme propose désormais son tout nouveau modèle, la Koenigsegg CCX-R dont la qualité de fabrication et les performances surnaturelles vont séduire les plus exigeants . A titre d'information, CCX signifie Competition Coupé, et le X marque le dixième anniversaire du premier test routier de la toute première CC quant au R comme chacun sait il est utilisé par beaucoup de constructeur pour définir la version la plus sportive d’un modèle . Au niveau du châssis, c'est toujours une structure semi monocoque entièrement en carbone et en nid d'abeilles qui officie avec des suspensions à double triangulation entièrement réglables en hauteur genre F1 . Pour bien compléter cela on trouve des magnifiques jantes de 19 pouces à l'avant et 20 pouces à l'arrière en magnésium ou même en carbone / magnésium en passant par les options . La monte pneumatiques est en Michelin Pilot Sport 2 de 255/35 à l'avant et de 335/30 à l'arrière . Inutile de vous dire qu’ainsi équipée la voiture colle au bitume et procure d’ailleurs 1,4 G en accélération latérale, du très sérieux ….



La transmission de la Koenigsegg CCX-R se fait au moyen d'une boîte de vitesses manuelle à 6 rapports équipée d'un double embrayage de 240 mm et d'un différentiel autobloquant à glissement limité . Cette boîte de vitesse est bien sur robotisée sur le modèle F1 pour l'exécution optimale des passages avec 5 modes de manipulation différents programmables . Pour stopper ce missile sol-sol de 1180 kg on a utilisé des gros freins ventilés céramiques de 380 x 34 mm avec étriers à 8 pistons en aluminium à l'avant et à l'arrière, il fallait bien ça pour passer de 100 km/h à 0 km/h en seulement 30 mètres . Mais le plus hallucinant reste à venir, en fait il s’agit du moteur, et la ça rigole plus . Le choix s’est porté sur un gros V8 placé en position centrale bien sur pour l’équilibre et la répartition des masses . Ce V8 de 5 litres de cylindrée à double arbre à cames de 32 soupapes d’origine Ford a été profondément revu et peut fonctionner à l’éthanol, du biocarburant E85 à base de betteraves qui ne rejette quasiment pas de carbone dans l’atmosphère . Un genre de V8 moderne écolo qui pourtant gavé par deux gros turbo compresseur Rotrex développe la bagatelle de 1.018 chevaux, vous avez bien lu mille dix huit chevaux . Avec 1180 kg et 1018 chevaux, les performances sont d’un autre monde et ce véritable missile atteint les 417 km/h en vitesse de pointe et abat le 0 à 100 km/h en a peine 2,9 secondes, en fait ses rivales pourraient se compter sur les doigts d'une seule main car elle est actuellement la voiture de série la plus rapide au monde ....



Ce qui range à coup sur la Koenigsegg CCX-R dans la catégorie des GT supercars, c'est l'utilisation du carbone pour sa coque et son châssis qui du coup participe pour beaucoup au poids réduit, et au prix exorbitant de la voiture . Mais c’est aussi bien sur les performances hors normes et le côté exclusif de cet engin . Bref, même si la Koenigsegg CCX-R reprend une mécanique Ford, elle réuni tous les ingrédients d'une supercar de rêve . Les performances sont bien la, mais le confort n’est pas oublié pour autant avec par exemple le système de toit amovible que l'on peut ranger dans le coffre avant, la caméra de recul, le système audio et GPS, les sièges baquets en cuir surpiqué ou les nombreux éléments intérieurs en carbone ainsi q’une instrumentation et une console centrale du plus bel effet . Côté tarifs, c’est aussi du lourd car la voiture est proposée aux environs de 1.500.000 €, une bagatelle quant on sait que Koenigsegg offre une garantie de service illimitée de 5 ans "gratuite" ...



Caractéristiques techniques :

  • Moteur : V8
  • Cylindrée : 5 Litres
  • Puissance : 1018 chevaux à 7.200 t/mn
  • Couple : 1060 Nm à 6.100 t/mn
  • Vitesse : 417 km/h
  • Accélération : Le 0 à 100 en 2’’9






La Koenigsegg CCX, c'est ça ...





JPBlogAuto