GORDINI RENAULT 8 ….







De nos jours, tout le monde se souvient encore de la Renault 8 Gordini. La "Gord' ou Gordo", comme la surnomme affectueusement ses admirateurs, a effectivement su être la représentante de toute une génération de passionnés qui ont connu le plaisir de vivre les "Trente Glorieuses". Ces années 60, 70 et 80 pendant lesquelles l’industrie automobile était encore innovante et attractive . La « Gorde » va bouleverser le petit monde du sport automobile de l’époque et enflammer la passion de très nombreux amateurs d’automobile sportive qui vont l’adopter pendant plusieurs générations . Aujourd’hui cette communauté de fan’s fête son 45° anniversaire puisque elle est apparue en 1964 ….



C’est en fait en 1962 que la Régie Renault lance en fanfare sa nouvelle R8 de cinq chevaux appelée à succéder à la populaire Dauphine . Devant la pression des passionnés, des sportifs et de la presse, la firme fait évoluer sa star dans le bon sens en lançant a un prix très serré une version sportive de sa petite berline . La chose n’était pas simple et pour transformer cette armoire normande en sportive, la régie à fait appel à son sorcier Amédée Gordini qui sévissait chez Renault depuis 1957 et rongeait son frein avec la Dauphine . L'arrivée sur le marché de la R8 conjuguée à l'ambition mécanique d'Amédée donnèrent quelques années plus tard naissance à la R8 Gordini, la petite voiture sportive que tout le monde attendait, une populaire à vocation sportive, économique, d’entretien simple, destinée à une large clientèle avide d'émotions fortes à bon marché ….



En 1964, cette première version est équipée d’un 4 cylindre de 1000 centimètres cubes (1 litre) mais déjà, le point fort est son freinage à quatre disques chose rare à l’époque . Bien vite en 1966, apparaît la Renault 8 Gordini 1300. Reconnaissable extérieurement à sa calandre 4 phares et ses jantes plus larges, son capot arrière bleu bardé des deux mythiques bandes blanches abrite un nouveau moteur . Après de nombreux tests et essais effectués par Amédé Gordini, ce 1255 cm3 qui développe 88 ch DIN (soit 110 ch SAE) permet d'accroître très sensiblement les performances des bombes bleues . Avec une boîte à cinq rapports le tableau général est parfait . La concurrence directe est inexistante et la R8 Gordini se pose en réelle icône chez tous les sportifs . Les performances n’ont rien a envier à pas mal de sportive modernes avec moins de 32 secondes au kilomètre DA (c'est aussi bien qu'une Peugeot 205 GTI 1.6 105 ch) et plus de 170 km/h malgré son physique d'armoire normande, la R8 Gordini a pourtant conservé l'un de ses principaux atouts, son prix abordable ....



Renault va bien vite engager la R8 Gordini en compétition avec succès et de nombreux privés vont la faire briller dans beaucoup de rallye . Même l’incontournable Monté Carlo figure à son tableau de chasse parmi d’autres succès qui composent un palmarès des plus enviables . Si l'engagement en compétition continue, Renault va mettre sur pied une coupe monotype qui deviendra une pépinière de jeunes talents français . L’initiative est alors unique en France de la part d'un constructeur automobile et la firme lance donc la coupe R8 Gordini . Véritable “école des champions”, la R8 Gordini et la Coupe Gordini ont sans aucun doute constitué un irremplaçable tremplin menant aux plus hautes marches de la compétition toute une génération de jeunes pilotes en leur permettant d’accéder à la notoriété ....



Caractéristiques techniques :

  • Moteur : 4 cylindres
  • Cylindrée : 1.3 Litres
  • Puissance : 110 chevaux
  • Boîte : 5 vitesses
  • Vitesse : 175 km/h
  • Accélération : Le 400 m D.A en 16’’8
  • Performance : Le 1000 m D.A en 31’’9






La Gordini Renault 8, c'est ça ...





JPBlogAuto