MARUSSIA B2 ….







Débuter dans la construction automobile en produisant directement une GT sportive paraît être le sport à la mode car après l’Espagne avec la GTA Spano, la Russie elle aussi propose sa supercar nationale . « Marussia  » est une entreprise née du désir du richissime Nikolaï Fomenko ( ancien chanteur reconnu et ancien présentateur TV ) et de Yefim Ostrovsky de produire une supercar russe pour aller taquiner les Ferrari, Porsche et autres Lamborghini sur les routes mais aussi sur la piste . Fin 2007 déjà, Marussia s’était fait connaître avec fracas en dévoilant sa première voiture, la berlinette B1 . Mais récemment au dernier salon de Francfort, la firme russe nous dévoile leur dernier bébé qui vient d'être homologué dans son pays natal, et autant le dire tout de suite, ils ont réussi à fabriquer une supercar au design particulièrement attirant ….



La Marussia est une voiture de sport d’un genre nouveau . Cette stricte deux places pourrait se définir comme une voiture de sport à la personnalisation ultime car le client choisit la carrosserie et les spécifications . En fait, Marussia permet au client de choisir aussi bien les équipements qu'il désire dans sa voiture, les aspects techniques mais également la carrosserie qui lui plait . Ainsi, ils sont capables de modifier également le look général de l'auto à la demande . Généralement, ce type de projet de designer brille soit par une immaturité bien compréhensible, soit par un penchant too much qui laisse penser que le designer a voulu impressionner à tout prix et donc le résultat est souvent décevant . Mais ici, le look de l'engin est cohérent et saisissant, une auto à l’aspect dynamique et pas trop dérangeant tout en étant dans l’air du temps ….



La Marussia est une voiture de sport hybride qui associe un V6 3,5 litres développant 245 chevaux (sans doute d’origine Renault-Nissan) à un moteur électrique dont l’autonomie permettrait de parcourir 400 km . Mais comme nous somme dans le créneau de la fabrication personnalisée, il est possible d’avoir plusieurs motorisations, hybride ou non car le constructeur verrait bien sa Marussia engagée dès 2010 en FIA GT, sans doute dans le nouveau championnat européen GT2 . A la demande donc, la voiture peu être propulsée par un V6 (conçu en collaboration avec Cosworth) de 3,6 litres de cylindrée qui développe 430 chevaux . Avec un poids contenu de 1100 kilos, elle promet des performances à la hauteur avec un 0 à 100 km/h avalé en 3,8 secondes et une vitesse de pointe de l’ordre de 250 km/h . La transmission est confiée à une boîte robotisée avec palettes au volant de 5 vitesses et le freinage propose des disques ventilés avec quatre pistons par étriers, une vraie GT sportive avec un vrai look ....



Ce qui range à coup sur la Marussia dans la catégorie des supercars, c'est l'utilisation du carbone pour sa coque mais aussi la qualité de montage et des équipements . Ainsi, le tableau de bord tout en courbe comporte trois écrans LCD qui permettent l’accès au GPS, à la Hifi Bose avec ampli 5.1, à la TV, au Wifi, au Bluetooth, au Wimax, et qui offrent toutes les connections disponibles sur le marché . Cerise sur le gâteau, les amateurs de musique apprécieront le disque dur de 500 Go qui est à disposition pour stocker tous les types d’informations, de musiques ou de films . Bref, même si la Marussia reprend des éléments mécaniques Renault, Nissan ou même Cosworth, elle semble réunir tous les ingrédients d'une supercar de rêve . Cependant, déclinée en de multiples versions, son tarif s’échelonne entre 70 et 100.000 €, suivant la motorisation et les équipements que vous aurez choisis ....



Caractéristiques techniques :

  • Moteur : V6
  • Cylindrée : 3.6 Litres
  • Puissance : 430 chevaux
  • Poids : 1100 Kg
  • Vitesse : 250 km/h
  • Accélération : Le 0 à 100 en 3’’8






La Marussia B2, c'est ça ...





JPBlogAuto