MCLAREN MP4-12C ….







Le pilote Néo-Zélandais Bruce McLaren fonde en 1963 sa propre structure McLaren Motor Racing Ltd avec pour objectif d’engager des châssis Cooper en Formule 1 et en endurance . Ce n'est qu'en 1966 que l'équipe McLaren devient non plus préparateur, mais un constructeur à part entière . A partir de 1968, motorisée par un Cosworth, l’équipe va commencer à connaître le succès . Au début des années 80, reprise par le célèbre Ron Dennis, l’équipe va prendre la dimension que l’on sait pour devenir un top team qui de nos jours présente le plus beau palmarès de la F1 juste derrière Ferrari . Uniquement axé sur la construction de voiture de course, il faudra attendre le début des années 90 et l’entrée de Mercedes dans son capital pour que McLaren Automotive se décide à construire sa première GT de route, la McLaren F1 ….



Avec son architecture à moteur central et son cockpit avancé, la nouvelle McLaren MP4-12C est la digne descendante de la mythique F1 de 1993 génial Gordon Murray . Selon le manufacturier anglais spécialiste des supercars, cette nouvelle sportive avec son architecture à moteur central et son cockpit avancé viendra jouer dans la catégorie des GT où elle retrouvera notamment la Ferrari 458 Italia, la Lamborghini Gallardo, la Porsche 911 Turbo ou encore l'Aston Martin DB9 . Bien que plus agressif, son design fait toujours la part belle à la fluidité et aux formes épurés . Dénuée d'appendice aérodynamique disgracieux, la MP4-12C compte sur l'appui généré par sa carrosserie, et sur un aileron déployable pour optimiser ses freinages . Conçue avec le même souci de légèreté que l’ancienne F1, la MP4-12C s'en éloigne en revanche en matière d'aides à la conduite . Inexistantes sur la première, elles sont en nombre sur la seconde, qui intègre désormais un correcteur de trajectoire avec fonction autobloquant, des configurations de suspensions et d'assitances adaptées aux mauvaises conditions et un "launch control" pour les plus joueurs . Pour autant, contrairement à son aînée, la MP4-12C ne bénéficie pas d'une coque en carbone et seule sa cellule centrale, pesant moins de 80 kg, fait appel à ce matériau ce qui augure d'un tarif plus abordable ….



La suspension "Proactive" de la McLaren MP4-12C repose sur un schéma à double triangulation et ressorts hélicoïdaux à l'avant et à l'arrière disponible en trois modes, Normal, Sport et High Performance ainsi que le système de freinage Brake Steer qui ralentit la roue arrière intérieure dans le virage . Les amortisseurs sont interconnectés entre eux grâce à un circuit hydraulique et ce système très évolué permet de supprimer les barres antiroulis traditionnelles . Au risque de faire hurler bon nombre de puristes, McLaren a renoncé à installer sur cette sportive un différentiel autobloquant, jugé trop lourd et son rôle est assuré par une fonction évoluée du contrôle de trajectoire . La MP4-12C est une propulsion à moteur central dont la structure baptisée Carbon Monocell est inspirée des coques de F1 et doit permettre à cette auto d'afficher un poids contenu et une répartition des masses qui est de 43/57. Le freinage et la suspension hydraulique complexe sont sous contrôle permanent afin d'offrir un comportement d'une efficacité diabolique . La MP4-12C propose une boîte, dotée d'une fonction appelée Pre-Cog qui anticipe le passage de vitesse, à double embrayage SSG (Seamless Shift Gearbox), ultralégère à 7 rapports et plusieurs modes de fonctionnement (auto, sport, hiver, launch control), dont les palettes de commandes au volant fonctionnent comme en F1, on tire pour monter les rapports et on pousse pour les descendre ....



La McLaren MP4-12C abrite sous son capot moteur un tout nouveau V8 entièrement fait maison d’une cylindrée de 3.8 litres bi-turbo développant la bagatelle de 615 chevaux à 8.500 tr/min pour un couple maxi de 600 Nm dont 80% sont disponibles dès 2000 tr/mn . Elle bénéficie notamment d’une monte en pneumatiques Pirelli de 19 pouces à l'avant et de 20 pouces à l'arrière, développée spécialement pour elle . Inutile de préciser que les performances de ce missile sont vraiment à la hauteur avec le 0 à 100km/h effectué en moins de 4 secondes et la v-max qui dépasse les 320 km/h . Ce qui range à coup sur la McLaren MP4-12C dans la catégorie des supercars, c'est l'utilisation du carbone pour sa coque mais aussi l’extrème qualité de sa finition . En fait elle semble réunir tous les ingrédients d'une supercar de rêve, belle, très performante, très bien équilibrée et malgré tout luxueuse et confortable . Autre avantage, celui du prix car la nouvelle McLaren devrait en effet être bien plus accessible que sa devancière en étant facturée moins de 200.000 euros, la concurrence va faire la grimace ….



Caractéristiques techniques :

  • Moteur : V8 biturbo
  • Cylindrée : 3.8 Litres
  • Puissance : 615 chevaux à 8.500 tr/min
  • Couple : 600 Nm à 2.000 t/mn
  • Vitesse : 320 km/h
  • Accélération : Le 0 à 100 en 3’’9
  • Boîte : Pre-Cog SSG à 7 rapports






La Mclaren MP4-12C, c'est ça ...





JPBlogAuto