MITSUOKA OROCHI NUDE ….







Mitsuoka Motors est un constructeur automobile japonais que beaucoup qualifient de « baroque, flamboyant et excentrique » mais quoi qu’il en soit ne laisse pas indifférent . En fait la firme s’attache depuis des années à transformer des modèles de série déjà existant chez d’autres constructeurs en autre chose . L'histoire de Mitsuoka comme véritable "carrossier" remonte à 1982 avec la sortie de la "Bubu 50" suivi en 1987 par la "Bubu SSK classique" qui étaient des modèles de voiturette . En 1989, la "Bubu 356 Speedster" sur base de Porsche 356, ou en 1993 la "Viewt" sur une base de la célèbre Jaguar Mark II . Ce carrossier fabricant de châssis, poussé par l'esprit de défi a développé des modèles variés et différents comme la "Le-Seyde", la "Dore", la "Galue", la "Zéro 1 Type F" ou la "Ryoga" . En 2000 Mitsuoka est devenu le seul distributeur exclusif pour l’Angleterre des célèbres London Taxi "TX-I" ….



Fidèle à l’esprit maison, pour l’édition 2005 du Salon de Tokyo, Mitsuoka va plus loin dans la mutation en dévoilant son nouveau modèle baptisé Mitsuoka Orochi Nude . Ce concept Orochi qui avait vu le jour au salon de Tokyo 2003 découlait d’un important travail sur la Honda NSX qui est maintenant dans sa dernière phase de développement . Plus de 1000 unités de la version précédente s’étaient rapidement écoulées et donc la marque a créé un réseau de concessionnaires pour acheter facilement n'importe où au Japon . Le nom, Orochi est celui d’une créature légendaire, un dragon à huit têtes régnant par la terreur sur le Japon ancestral . Basée sur une plateforme de NSX, la Mitsuoka Orochi Nude peut se décliner en Roadster et devrait être disponible à l’exportation hors du Japon, car plusieurs marchés demandeurs sont d’ailleurs déjà ciblés par la marque comme le Qatar, les Emirats-Arabes Unis, les USA, Bahreïn, la Thaïlande et la Jordanie . Il faut dire que le design de l’engin ne laisse pas indifférent avec ses lignes tortueuses, surchargées de surfaces concaves et convexes, sa face avant grimaçante qui s’allie aux portes en élytre et aux multiples arabesques habillant la carrosserie pour créer ce côté tapageur et tape-à-l’œil, à côté la Lamborghini Gallardo a l’air tout a coup très sérieuse et pleine de retenue ….



En tout cas, imperméable à l’influence européenne ou au style américain flame surfacing, Mitsuoka continue sans faiblir son exploration du design baroque, à ses yeux il y a toujours place pour un coup de crayon supplémentaire du moment qu’il apporte des émotions . C’est ce qui se dégage de la Mitsuoka Orochi Nude en plus de son côté technique des plus pointus . En fait sous son aspect particulier, la bête abrite un V6 multisoupapes de 3,3 litres de cylindrée d’origine Toyota qui développe 250 chevaux à 6.500 t/mn . La mécanique est couplé à une boite de vitesse à 5 rapports de série ou en option à une boîte automatique . Comme nous sommes au Japon le pays de l’électronique, l’équipement de la voiture en est largement doté, antipatinage, contrôle de stabilité, EPS, ABS, différentiel autobloquant, Avec son châssis en aluminium et sa coque en résine, le poids de l’engin est maitrisé ce qui donne des performances assez intéressantes et une vitesse de pointe limitée électroniquement à 250 km/h . La suspension est assurée par quatre roues indépendantes sur des superbes jantes aluminium en 18 pouces .....



La Mitsuoka Orochi Nude est assurément un coupé à moteur central 2+2 assez fascinant, au sourire énigmatique, qui en plus propose une finition des plus soignée . L’assemblage particulièrement méticuleux est à la hauteur des transformations réalisées . L’équipement de série est quasi complet car comme sur presque toute les japonaises, la liste des options est maigre . L’habitacle est chaleureux avec son garnissage en cuir bicolore et ses épaisses moquettes assorties . L’ergonomie du poste de pilotage est bien étudiée et les commandes précises, pédalier aluminium, inserts carbone ou alu, alcantara, climatisation, tout ce qui fait le charme d’une GT Supercar et encore plus si elle vient du pays du soleil levant . Si le côté vraiment exclusif de ce dragon à huit têtes vous tente, il faudra y mettre le prix car seulement 400 exemplaires ont été produits et l’engin est devenu collector ....



Caractéristiques techniques :

  • Moteur : V6 Multisoupapes
  • Cylindrée : 3.3 Litres
  • Puissance : 250 chevaux à 6.500 t/mn
  • Vitesse : 250 km/h
  • Boîte : mécanique à 5 vitesses (Automatique en option)






La Mitsuoka Orochi Nude, c'est ça ...





JPBlogAuto