FRAZER NASH NAMIR ….







« Frazer Nash » ne dit sans doute pas grand-chose aux plus jeunes des passionnés de l'automobile . Pourtant les plus anciens d'entre nous ce souviennent qu'il s’agit d’une respectable maison anglaise, fondée en 1923 par Archi Frazer-Nash et qui était spécialisée dans les automobiles sportives . La marque a même connût un certain succès, avec notamment une participation au championnat du monde de Formule 1, avant d’abandonner la construction de voitures pour ne plus se consacrer qu'à des programmes de consultant . Naguère constructeur de haut vol, Frazer Nash n’est plus aujourd’hui qu’un cabinet de conseil en ingénierie, disposant de compétences en hybridation ….



Afin de prouver ces compétences en hybridation, la firme a donc décidé de construire une toute nouvelle voiture équipée de tout son savoir faire . La Frazer Nash Namir, c'est son nom est une hybride série dite verte ou écologique comme une Opel Ampera ou une Toyota Prius, la seule différence c'est qu'en plus c'est une GT supercar aux performances et au look allucinants . L'étude générale de la voiture a été confiée au célèbre carrossier transalpin Giugiaro, qui s’était déjà essayé il y a quelques années à la GT électrique en usant ses fusains sur les courbes de la Toyota Volta . Avec son studio ItalDesign, l'artiste a dessiné une voiture aux lignes débridées mais bien trempées, un trait ciselé que ne renieraient pas certaines GT de Sant’Agata . Cette Namir, qui signifie tigre en arabe, bénéficie d'une coque en fibre de carbone . La ligne a été travaillée en respectant le code esthétique du logo Frazer-Nash, un losange étiré . A en juger par les diverses réactions, la réussite apparaît totale et la voiture a vraiment un look de fauve qui inspire puissance et respect ….



L’écrin ne doit toutefois pas éclipser la pièce maîtresse de la Frazer Nash Namir, dont la spécificité réside dans son système de propulsion hybride . En effet, l’engin fait appel à des solutions originales, non seulement en accueillant un moteur thermique avec un bloc rotatif Wankel de 814 cm3, mais aussi en optant pour un système électrique série . Le bloc thermique, qui se borne à transformer l’énergie chimique du carburant en énergie mécanique puis électrique, abandonne la fonction motrice à 4 moteurs électriques situés dans les essieux . Contrairement à ce qu’on pourrait croire, ces moteurs ne sont pas situés dans les roues sur le principe de l’Active Drive de Michelin, mais ils sont disposés par paire sur chaque essieu . Tournant à régime constant, ce moteur rotatif serait formidablement sobre, avec une consommation moyenne de 2,6 l/100 km . Avec la batterie chargée sur le secteur avant le départ, cela permet près de 2000 km d'autonomie avec les 50 litres du réservoir ! Précisons tout de même que ce moteur rotatif ne tourne pas en continu, il se coupe et redémarre en fonction de l'état de charge de la batterie ....



Sous le carbone de la Frazer Nash Namir, le moteur rotatif de 814 cm3 alimenté par de l'essence et les quatre moteurs électriques développent au total 370 chevaux . Les performances ne laissent pas penser une seule seconde que la Namir est une hybride avec seulement 3,5 secondes pour atteindre 100 km/h et seulement 10,4 secondes pour atteindre les 200 km/h . La belle s'arrête tout de même d'accélérer à 300km/h car elle atteint un limiteur volontairement placé . Les émissions de CO2 sont quant à elles limitées à moins de 60g/km . Comme toute supercar qui se respecte sur la Frazer Nash Namir, l'habitacle est assez luxueux et mélange harmonieusement les matériaux comme le cuir, l'alcantara ou l'aluminium et les inserts en carbone pour au final donner un ton sportif à l'ensemble . Alors finalement, cette Namir suscite autant d'exclamations que d'interrogations, mais elle fait l'unanimité par ses lignes et aucune autre hybride de série ne tient vraiment la comparaison côté performances . Moi perso si le futur doit ressemble à ça, je signe tout de suite ....



Caractéristiques techniques :

  • Moteur : Hybride 1 rotatif + 4 électrique
  • Puissance : 370 chevaux
  • Vitesse : 300 km/h
  • Accélération : Le 0 à 100 en 3’5
  • Accélération : Le 0 à 200 en 10’4






La Frazer Nash Namir, c'est ça ...



La Frazer Nash Namir, c'est ça ...





JPBlogAuto