GILLET VERTIGO 5 ….







L'artisan belge « Tony Gillet » fait parti de ses constructeurs automobiles indépendants qui aiment les voitures sportives et qui ont la compétition chevillée au corps . Les voitures qu’il construit sous la marque Gillet sont fascinantes et chaque version démode la précédente . Petit à petit, la firme creuse son sillon en proposant sa propre vision du coupé sportif idéal . Les motorisations suivent la montée en puissance car si les débuts étaient assurés par des 4 cylindres, les suivantes proposaient des 6 cylindres et aujourd’hui le client peut disposer d’un 8 cylindres . Mais quoi qu’il en soit, on a toujours pu contempler les Gillet très pugnace en compétition, constamment à l’assaut des records, un peu à l’image du boss ….



Les amateurs ou passionnés de compétition connaissent tous le modèle Vertigo qui a fait ses grands débuts mondiaux aux 24 Heures de Francorchamps 2007 . Une avant-première assez spéciale et qui ne laissait pas présager une version "civile" des plus classieuse, car au salon de l’automobile de Bruxelles nous a été présenté l’ultime version de la Gillet Vertigo 5 . La voiture dessinée par Charles Van den Bosch s'affiche avec un nouveau visage . Au premier regard, on semble être en présence d’une Batmobile tout droit sortie du film, ou peut être un genre de Panoz . Du pur jus "Racing" qui contraste avec sa "robe de soirée" car le coup de crayon est empreint de volupté et de finesse . Par exemple des petits détails comme les 4 ouïes latérales sur les ailes du type Maserati qui lui apportent une touche "sensuelle", mais aussi fonctionnelle . En effet, leur présence est justifiée par le rôle d'évacuation de la pression d'air dans les ailes . De plus, les nouvelles jantes de la Gillet Vertigo 5 sont magnifiques et font penser à celles de Bugatti . La nouvelle grille de calandre et les ailes dorénavant plus intégrées au capot moteur participent aussi au look agressif de l’engin ….



Mais la retouche esthétique de la Gillet Vertigo 5 a aussi heureusement été complétée par des aménagements techniques conséquents . Ainsi, la Vertigo de route est équipé des freins et des suspensions du modèle de course, tout comme le pont arrière d'origine BMW. La répartition des masses tend vers l’idéal car le conducteur est en position très reculée, installé juste devant l’essieu arrière . Ajoutez à cela un poids qui n’excède pas les 900 kilos grâce à un châssis et une coque en fibre de carbone plus divers matériaux ultra légers, et vous comprendrez qu’avec la même mécanique, cette Vertigo ridiculisera les prestigieuses italiennes qui lui ont légué leur si noble mécanique . En fait, le très long capot avant de la Gillet Vertigo 5 abrite au choix un V6 Alfa Roméo de 3,6 litres qui développe 300 chevaux ou d'un redoutable V8 Maserati-Ferrari de 4.2 litres de cylindrée utilisé en compétition qui développe 420 chevaux pour un couple de 450 Nm à 4800 t/mn . La transmission est confiée à une boîte séquentielle à 6 vitesses inédite car conçue par Gillet lui-même . Les performances sont bien sur au rendez vous avec un 0 à 100 km/h abattu en 3,25 secondes ce qui permet à la marque de garder son record du monde en propulsion deux roues motrices ....



L’intérieur de la Gillet Vertigo 5 est digne des productions des grands constructeurs car la clientèle de Gillet est très variée, de l’émir en mal de nouveautés au pur collectionneur en passant par le passionné à la recherche d’un modèle totalement exclusif . Avec un maximum de 25 modèles construits par an et près d’une année d’attente pour recevoir sa voiture, seule une clientèle hors norme franchit le pas . L'habitacle prend une finition dans les tons brun du plus bel effet au milieu duquel trône un levier de vitesse au design étonnant . Le cuir bicolore se mélange harmonieusement à l’alcantara et a la moquette épaisse . L’instrumentation et complète et ergonomique et les équipements et accessoires sont nombreux, et cerise sur le gâteau, Il est même possible de commander sa propre Gillet Vertigo 5 en demandant ce que l’on souhaite au constructeur, il suffit d’y mettre le prix . Mais voilà, le prix, c’est comme toujours le hic, alors comptez pas moins de 150.000 euros pour cette très exclusive européenne au sang chaud, une GT rivale pour les cadors actuels présents dans ce segment ....



Caractéristiques techniques :

  • Moteur : V8
  • Cylindrée : 4.2 Litres
  • Puissance : 420 chevaux
  • Couple : 450 Nm à 4800 t/mn
  • Vitesse : 300 km/h
  • Accélération : Le 0 à 100 en 3’’2






La Gillet Vertigo 5, c'est ça ...



La Gillet Vertigo 5, c'est ça ...





JPBlogAuto