NOBLE M 600 ….







Nos amis britanniques ont bien de la chance car ils sont sans doute le pays au monde à posséder le plus incroyable vivier d’artisans constructeurs dévoués à la cause du sport automobile . Tous ces artisans ont porté leur pierre à l’édifice pour qu’aujourd’hui le petit coupé ou le roadster anglais ne soit pas qu’une légende . Parmi eux, « Noble » est un nouveau venu puisqu’il n’a débuté qu’en 1998, mais bien vite il a réussi à se distinguer par la qualité de ses châssis . Depuis le début des années 2000, la marque s’est lancée dans la production de redoutables sportives « typically british ». Tout a commencé avec la barquette M10, puis c’est devenu l’escalade avec le coupé M12, suivie de la M15 et aujourd’hui la M600 . Cette fois, la marque voit grand et dévoile sa première supercar, et rêve surement de venir jouer dans la cour des habitués de ce segment décidément très prisé pour se faire une place dans le concert des autos à très hautes performances ….



De profil, cette nouvelle Noble M600 n'est pas sans faire penser à l'Audi R8 avec çà et là quelques rondeurs, la proue et la poupe s'avèrent plus racées et semblent mieux finies que sur la M15 qui paraissait plutôt rustique . C'est la première voiture entièrement produite en interne par le préparateur anglais qui a construit un châssis ultraléger de seulement 1.274 kg avec un squelette en acier renforcé par des plaques en fibre de carbone . Le côté « Light is Right » cher à Colin Chapman est ici poussé à l’extrême, grâce à une carrosserie elle aussi largement réalisée en carbone qui présente d’ailleurs un petit look de Lotus Evora . L’efficacité aérodynamique reste la principale motivation des designers, mais ses lignes un peu plus travaillées témoignent cependant d’une certaine recherche esthétique . Noble a conçu sa supercar dans le seul but d'offrir un maximum de sensations . Le pilote devra ainsi dompter en solo la fougue de la M600 sans aucune aide électronique car ni ABS ni ESP ne font en effet partie de la panoplie d'aides au pilotage . Même l’antipatinage pourra lui aussi être déconnecté à volonté par le conducteur . Voiture pour pilotes avertis, et non simples chauffeurs ou conducteurs, reposant sur une structure en tubes d'acier, la Noble M600 hérite d’un moteur greffé en position centrale arrière qui lui procure un équilibre et une répartition des masses quasi idéal ….



Pour sa partie mécanique, la Noble M600 fait appel à l’excellent V8 de 4.4 litres de cylindrée de chez Volvo (étudié par Yamaha) mais qui est ici boosté par deux turbos compresseurs Garrett et permet d’obtenir la confortable puissance de 650 chevaux mais surtout le couple étonnant de 837 Nm . Pour la transmission, "Une boite manuelle est aussi rapide, plus facile à manier et donne un meilleur contrôle qu'une boite semi-automatique" explique Peter Boutwood, le patron de Noble . La firme a en effet testé les palettes au volant et la boite semi-auto comme sur toutes les supercars avant de renoncer a utiliser ce système . Les suspensions et le freinage ont fait l’objet de soins tout particuliers comme il se doit sur ce genre d’engin qui est sensé avoir des performances élevées . En fait les performances octroyées à la Noble M600 par la puissance de son moteur s'annoncent sidérantes . L'exercice du 0 à 100 km/h demande à peine 3 secondes pour une vitesse maximale de 360 km/h . Du très haut niveau pour une supercar, il va vraiment y avoir du sport, et peut être même un peu de tôle froissée ....



Ce qui range à coup sur la Noble M600 dans la catégorie des supercars, c'est l'utilisation du carbone pour sa coque car le carbone participe pour beaucoup au poids réduit, et au prix exorbitant de la voiture . Contrairement à ses précédentes réalisations, Noble semble avoir passé beaucoup de temps à peaufiner l’habitacle de la M600 au vu des inserts en aluminium, de l’alcantara, du cuir bicolore surpiqué à profusion, le raffinement a été le maître mot de ses géniteurs . Si sa ligne peut paraître un peu désuète, la voiture mise sur ses performances incroyables pour se faire une place dorée au paradis des supercars . C’est un véritable monstre, ce qui n’est pas étonnant quand on considère que la Noble M600 a un meilleur rapport poids/puissance que la Bugatti Veyron . Son prix devrait être proche de 230.000 euros, un tarif à la hauteur de ses performances ....



Caractéristiques techniques :

  • Moteur : V8 Biturbo
  • Cylindrée : 4.4 Litres
  • Puissance : 650 chevaux
  • Couple : 837 Nm
  • Vitesse : 360 km/h
  • Accélération : Le 0 à 100 en 3’’0






La Noble M600, c'est ça ...



La Noble M600, c'est ça ...





JPBlogAuto