TVR TUSCAN S ….







« TVR » est un artisan automobile anglais qui fabrique depuis plus de 50 ans des coupés et roadsters au caractère exclusif et sans concession, des voitures de sport rapides et puissantes qui déchaînent les passions . L’histoire de la marque commence à Blackpool, au Nord-Ouest de l'Angleterre, lorsque Trevor Wilkinson, jeune ingénieur talentueux, construit en 1947 sa première voiture, la "Wilkinson special" basée sur un châssis d'Alvis Firebird . Mais ce n’est qu’à partir de 1954 qu'apparaissent les premières TVR (une contraction de TreVoR), fabriquées à l'unité avec des moyens limités dans un ancien atelier de charron . L'entreprise déménage ensuite dans une vieille briqueterie où, à partir de 1958, la production se développe grâce au lancement du joli coupé Grantura, un châssis tubulaire, une carrosserie légère en fibre synthétique, des motorisations performantes et un prix raisonnable, une recette appliquée depuis à tous les modèles . En 1963, Jack Griffith, propriétaire américain d'une Grantura, demande à Trevor Wilkinson de monter un moteur FORD V8 sur ces voitures pour les commercialiser aux Etats-Unis . Cette greffe donne naissance à la Griffith 200, puis la Griffith 400, redoutable "tueuse de Cobra" qui donnait beaucoup de mal aux Jaguar et Ferrari de l'époque . Cependant, l'équilibre de la société ne peut être préservé et l'entreprise est cédée en 1965 à Arthur et Martin Lilley, passionnés d'automobile et concessionnaires Lotus et TVR ….



C’est finalement sous leur impulsion, que la firme va développer la TVR Tuscan, une version améliorée de la Griffith destinée principalement au marché américain qui va rencontrer un bon succès commercial du fait d'un prix très compétitif . La grande histoire de la Tuscan première du nom est aussi celle d'un modèle visant exclusivement le marché U.S., et dotée pour cela d'un V8 local . Donné pour 200cv en première version non modifié, il sera capable d'en délivrer 71 de plus en version SE apparue la même année . Mais il existe aussi une version dotée d'un V6 Ford aussi monté sur les Capri et Zephir de Ford Europe . Dans cette version, il développe 146 cv à 5000 Tours et c'est un 3 litres . Cette V6 apparaît en 1969 et bénéficie d'un poids nettement inférieur (910 Kg à vide) et pourtant, ses accélérations sont nettement en retrait (8.3 s de 0 à 100 Km/h). La TVR Tuscan S est un coupé 2 portes et 2 places au style assez typé qui apparaît en 1998 . Il s’agit d’un coupé targa doté d’une face avant originale, présentant deux séries superposées de petits phares au xénon qui scellent son originalité de même que des pots d'échappements arrière semblables à des mitrailleuses . Il s'agissait d'un roadster pourvu d'une lunette arrière et d'un toit rigide escamotables . A l'extérieur, le profil est toujours celui d'une TVR, avec notamment ses portières courbes si caractéristiques prenant leur naissance dans les vastes ouïes d'aération du capot . La calandre surbaissée en revanche lui donne un excellent Cx ….



Grâce notamment au franc succès de la dernière TVR Tuscan S, en 1998 TVR est devenu le troisième constructeur mondial de voitures de sport après Porsche et Ferrari avec plus de 2000 véhicules produits par an . Au salon de Birmingham 2001, la firme dévoile sa toute dernière version de la Tuscan S dénommée "Speed six" en interne qui inaugure un tout nouveau bloc moteur "maison" disposé longitudinalement à l'avant, de 6 cylindres en ligne de 4 litres de cylindrée et de 24 soupapes à double arbre à came en tête développant 396 chevaux à 7000 t/m et 442 Kg/m de couple à 5250 t/m . Une cavalerie impressionnante pour un tel type de moteur qui est obligatoirement couplé à une boîte manuelle 5 vitesses Borg Warner . Les jantes sont des 18 pouces en alliage d’aluminium avec comme pneus à l'avant des 225/35 ZR18 et à l'arrière des 235/40 ZR18 . Le freinage est optimisé avec des gros disques de freins ventilés de 322 mm mordu par 4 pistons à l'avant et de 298 mm mordu par un seul piston à l'arrière . Vu son poids limité, les performances de la bête son à la hauteur avec par exemple le 0 à 100 km/h parcouru en 3,9 secondes, le 0 à 200 km/h abattu en 9,1 secondes et la vitesse de pointe qui dépasse allègrement les 265 km/h ....



Ce qui range à coup sur la TVR Tuscan S dans la catégorie des supercars, c'est surement son côté exclusif et très typé british . Ceci d’autant plus qu’en 2004, Peter Wheeler a vendu la société TVR à un très jeune oligarque russe, Nicolaï Smolenski, fils du magnat de la banque Alexander Smolenski . Le nouveau propriétaire a d’ambitieux projets pour la marque, construire 5000 voitures par an et conquérir des marchés comme Dubai, la Malaisie ou Singapour . Il met tout en œuvre pour faire de TVR un constructeur mondial, notamment en mettant au point des contrôles de qualité au cours de la fabrication afin d’améliorer les voitures . L'histoire continue et la petite marque indépendante anglaise n'a pas dit son dernier mot avec sa dernière création, la Sagaris, véritable innovation au point de vue esthétique dont plus de trois cents bons de commande furent signés avant sa sortie ! ! ! Un succès qui représente bien le nouvel avenir de TVR ....



Caractéristiques techniques :

  • Moteur : 4 cylindres en ligne
  • Cylindrée : 4.0 Litres
  • Puissance : 396 chevaux à 7.000 t/m
  • Couple : 442 Kg/m à 5.250 t/m
  • Vitesse : 265 km/h
  • Accélération : Le 0 à 100 en 3’’9
  • Accélération : Le 0 à 200 en 9’’1






La « TVR Tuscan S », c'est ça ...



La « TVR Tuscan S », c'est ça ...





JPBlogAuto