VECTOR AVTECH WX8 ….







Vector est une société américaine implantée en Californie . Gerald Wiegert, Directeur Général et fondateur de « Vector Motors Corporation » à bien fait connaître son entreprise dans les années 1990 en utilisant avec brio des moteurs Lamborghini . Ses préparations et notamment les W8 ou W12 l’ont rendu célèbre et chacun louait sa compétence dans le domaine . En 2009, Vector est de retour et débarque au salon de Los Angeles avec son dernier projet codé HPV (Hyper-Tech Performance Vehicle) . Cette nouvelle Vector ne va pas faire dans la dentelle puisqu’elle se positionnera comme "LA SUPERCAR", ni plus ni moins ! C’est de la dynamite ….



La Vector Avtech WX-8 affiche clairement ses origines aéronautiques et Gerald Wiegert prétend s’être inspiré du fameux chasseur supersonique "F22 Raptor" . Avec son look à la Lamborghini Reventon, le moins que l’on puisse dire c’est qu’elle ne passe pas inaperçu . On sent bien au premier coup d’œil que sous ce carénage en flèche se cache la foudre, elle en impose vraiment . En fait elle a été conçue pour venir chasser sur les terres de redoutables tueuses comme la Bugatti Veyron, la SSC Ultimate Aero, la Koenigsegg CCX-R ou la Hennessey Venom GT, autant dire le gratin de la supercar, la tâche est rude mais côté look elle semble tirer son épingle du jeu . On l’aura bien compris l’essentiel est ailleurs, c’est dans la technologie embarquée que ce bolide trouve tout son potentiel . Le châssis semi-monocoque en aluminium et la carrosserie entièrement en fibre de carbone sont la garantie d’un poids total limité de 1200 kilos . L’ensemble est léger mais très résistant pour la sécurité car la voiture serait optimisée pour les meilleurs résultats possibles au crash-test DOT, en s’autorisant même à passer les crash-tests avant et arrière avec le même châssis, c’est dire ….



Question freinage, sur la Vector Avtech WX-8 on n’a pas plaisanté . En fait les ingénieurs ont la aussi vu large en choisissant quatre freins à disques ventilés de 380 mm pincés par des étriers à six pistons, de quoi envisager les freinages appuyés avec sérénité . Pour la tenue de route, l’esthétique faite d’éléments en fibres de carbone favorise grandement le refroidissement mécanique et l’appui aérodynamique . Les suspensions sont entièrement réglables comme d’habitude sur ce type de bolide et les pneumatiques montés sur les jantes de 19 pouces sont étudiés pour passer sans encombre des hautes vitesses . Mais la ou les choses deviennent vraiment folles c’est côté mécanique . En fait la Vector Avtech WX-8 recevra de base un moteur V8 de 7.0 litres de cylindrée made in USA qui développe 600 chevaux en atmosphérique ou 750 chevaux en turbocompressé, c’est déjà pas mal mais ça ne la positionne que dans le créneau des simples GT . Donc la firme propose aussi d’autres versions du moteur dont les puissances varieront selon les choix des clients . Un autre moteur V8 tout en aluminium de 10 litres de cylindrée et des préparations spéciales avec compresseurs, turbos et échangeurs thermiques spéciaux permettront d’atteindre de 1500 jusqu’à 2000 chevaux, la foudre entre les mains ....



Inutile de préciser que du côté des performances, avec un poids de seulement 1200 kg, c’est de la dynamite . En fait, la Vector Avtech WX-8 dans sa version de base à 750 chevaux, si j’ose dire, s’autorise le 0 à 100 km/h en 3.3 secondes, le ¼ de mile en 11.3 secondes et une vitesse maxi avoisinant les 420 km/h, des valeurs déjà supersoniques pour bon nombre de préparateurs . Mais dans ses versions à plus de 1000 voir 2000 chevaux, on passe sur une autre planète, on entre dans le domaine du surnaturel, je vous laisse imaginer, de 0 à 100 km/h en 2,5 secondes et une vitesse de pointe de l’ordre de 450 km/h, du pur délire . Le concepteur Gerald Wiegert est si confiant dans son bolide qu’il a organisé un test de performance avec une boîte de vitesses plus longue pour tenter d’atteindre le record de 490 km/h sur le lac salé de Bonneville . Bingo, le test a était plus que réussit puisque la Vector Avtech WX-8 a brillamment atteint la vitesse de 500 km/h, un exploit qui a carrément cloué le bec à toute une cohorte de prétendants . Dans l’habitacle en cuir et moquette gris-bleu, l’ambiance s’inspire plutôt de l’univers aéronautique avec une finition du tableau de bord noire anodisée et divers commodos, contacteurs et voyants qui rappellent le "F-22 Raptor". C’est vraiment une supercar hors norme ....



Caractéristiques techniques :

  • Moteur : V8
  • Cylindrée : 7.0 Litres
  • Puissance : 750 chevaux
  • Vitesse : 420 km/h
  • Accélération : Le 0 à 100 en 3’’3






L'ancienne « Vector W8 TwinTurbo », c'était ça ...



L'ancienne « Vector W8 TwinTurbo », c'était ça ...



L'ancienne « Vector W8 TwinTurbo », c'était ça ...





JPBlogAuto