ZENVO ST1 ….







Le monde des supercars est pour la majorité des gens peuplé des célèbres Ferrari, Porsche, Lamborghini, et des moins méconnues Koenigsegg CCX ou SSC Ultimate Aero . Celle qui fait l’honneur de ce billet est encore plus inconnue peut être parce qu’elle est plus récente . Peut être aussi parce qu’elle est fabriquée par un de ces constructeurs courageux (ou devrait-on dire intrépides, voire inconscients), qui en plus nous vient du Danemark . Si le pays est essentiellement connu par ses brasseries, son mobilier design ou son niveau de vie et de prospérité parmi les plus élevés d’Europe, par contre, son industrie automobile s’avère d’une discrétion extrême . Dans ce contexte peu favorable, la création d’une supercar semble assez extraordinaire . Et pourtant, Jesper Jensen, Troels Vollertsen et Christian Brandt, ont fondé la marque « Zenvo Automotive » dans le but unique de pouvoir concevoir et construire une supercar ….



L’étude et le développement commence en 2004 et cinq ans plus tard, ils ont réussi leur souhait et leur joujou baptisé Zenvo ST1 sera disponible en mini-série de 15 exemplaires dans le courant 2009 . Cette GT assez extraordinaire semble pouvoir soutenir aisément la comparaison avec les supercars les plus connues . Comme cahier des charges, ils ont sélectionné les standards techniques d’aujourd’hui tout essayant de préserver au mieux les sensations de conduite . C’est une vraie sportive qui lors de la dernière édition des célèbres 24 h du Mans, a participé à la parade dans les rues de la ville, aux côtés de ses concurrentes directes . Pour un coup d’essai, c’est un coup d’éclat car la voiture propose un design extrémiste . En fait, il est difficile d’aborder la question du style de la Zenvo ST1 sans être frappé par son dessin ultra sportif dont on peu penser qu’il suscitera toutes sortes de réactions lorsque l’engin débarquera sur les routes, une bonne carte de visite ! Elle a vraiment un look de tueuse, hyper sportif et très méchant ….



Entièrement construite au Danemark, la Zenvo ST1 à suivi une liste de critères précis pour s’assurer qu’elle ne soit pas seulement une supercar, mais aussi une voiture qui serait appropriée pour un usage quotidien . La ST1 même si elle est puissante est aussi en état de rouler au quotidien et elle donne même l’impression unique de conduire une sportive tout en offrant confort et sécurité . Le développement et la production se déroule dans des ateliers hyper moderne, avec une équipe de passionnés des sports automobiles qui réalise le travail à la main en liaison très étroite avec la plupart de leurs partenaires et fournisseurs locaux . Cela les rend capables de mieux communiquer et de suivre le développement de beaucoup plus près afin d'obtenir le meilleur résultat possible . En fait, la Zenvo ST1 ne souffre pas la critique pour ce qui est de la finition . Finie à la main, elle fait l’objet du plus grand soin pour le montage et sa qualité de fabrication est largement au dessus de la moyenne dans ce créneau . Au final, elle ne fait pas dans la dentelle avec son faciès mangeur de bitume aux prises d’airs acérées et, chose rare sur ce type d’auto, l’arrière qui a de l’allure malgré un extracteur d’air dantesque ....



Mais la caractéristique majeure de cette Zenvo ST1 demeure son moteur . La ST1 est propulsée par un V8 turbo maison « supercharged » de 7,0 litres de cylindrée à 16 soupapes (2 par cylindre) suralimenté par deux turbos secondés par un compresseur et développant pas moins de 1.104 chevaux à 6.900 tr/mn et un hallucinant 1.430 Nm de couple à 4 500 tr/min . La Buggati Veyron jusque la l’étalon mètre historique des supercars de plus de 1000 chevaux peut aller se rhabiller . La transmission se fait au roues arrière par l’intermédiaire d’une boîte manuelle à 6 rapports mais l’usine propose une option qui contient une boîte de vitesse automatique avec commande au volant . Bien sûr, les suspensions sont à roues indépendantes et les amortisseurs à gaz (Öhlins) sont réglables . Le système de freinage comprend 4 disques ventilés, à l’avant d’un diamètre de 380 mm et à l’arrière 355 mm, le tout avec des étriers comportant 6 pistons . Pesant seulement 1376 kilos ( soit un rapport délirant de plus de 800 chevaux à la tonne ! ), côté performances, c’est de la dynamite, la vitesse maxi se voit bridée électroniquement à 375 km/h (dieu sait jusque ou elle irait), le 0 à 100 km/h est pulvérisé en 3.2 secondes, le 0 à 200 km/ expédié en moins de 9 secondes . A l’intérieur, on retrouve un équipement complet comme un écran de 7,5 pouces qui permet d’afficher la navigation, lire un DVD ou encore pour la caméra de recul et d’autres gadgets comme le bouton de démarrage du moteur, le régulateur de vitesse et le verrouillage centralisé . Précisons que le prix de l'engin a été fixé à 850.000 € HTVA ....



Caractéristiques techniques :

  • Moteur : V8 à 16 soupapes
  • Cylindrée : 7.0 Litres biturbo et compresseur
  • Puissance : 1.104 chevaux à 6.900 tr/mn
  • Couple : 1.430 Nm à 4 500 tr/min
  • Vitesse : 375 km/h limitée
  • Accélération : Le 0 à 100 en 3’’2
  • Accélération : Le 0 à 200 en 8’’9






La « Zenvo ST1 », c'est ça ...



La « Zenvo ST1 », c'est ça ...





JPBlogAuto