KEPLER MOTION HYBRID ….







C’est bien connu, la Californie et plus particulièrement la Silicon Valley sont le berceau des nouvelles technologies . En effet tout ce qui est HiTech n’est pas étranger à cette région des Etats-Unis et depuis la prise de conscience sur la pollution et l’environnement, les choses semblent s’accélérer dans cet état . Une toute nouvelle marque automobile « Kepler Motors » créée par l’ancien pilote Russ Wicks s’y est même installé afin de construire sa propre vision de la supercar ultra sportive de demain ….



La Kepler Motion est un tout nouveau coupé biplace hybride à la conception plutôt originale . Cette GT supercar est construite sur un châssis-plateforme en fibre de carbone léger et très rigide et une carrosserie en matériaux composites . L’auto repose du des roues en 19 pouces et dispose de freins en carbone-céramique pincés par des gros étriers à 6 pistons à l’avant et 4 à l’arrière qui assurent un freinage des plus performant . Les suspensions sont entièrement réglables et indépendantes et proposent des combinés ressorts et amortisseurs qui assurent une excellente tenue de route . Son design qui est assez soigné et plutôt compact propose un mélange de style entre une Lamborghini, une McLaren et une Pagani, que du beau linge . Seul le volumineux aileron arrière laisse en fait entrevoir le caractère plutôt explosif de la superbe Kepler Motion ….



Les concepteurs de la Kepler Motion n’ont pas eu recours à une architecture hybride complexe puisque les deux moteurs, essence et électrique, fonctionnent de manière indépendante, sans lien physique entre eux . La solution de la simplicité à été choisie pour faciliter la construction et surtout l’entretien de l’engin . Dévoilée par Kepler Motors au dernier salon de Dubaï, cette sportive inhabituelle peut compter sur deux moteurs, un par essieu . Cette solution technique garantie une très bonne répartition des masses et donc une tenue de route hors normes . C’est donc une hybride à quatre roues motrices puisque pour faire tourner les roues arrière, l'auto compte sur un V6 EcoBoost modifié de 3.5 litres d’origine Ford aidé par 2 turbos développant en tout 550 chevaux . Les roues avant sont tractées par un moteur électrique de 250 chevaux Dual Powertrain Technology – DPT alimenté par des batteries lithium-ion . Au total, 800 chevaux cumulés qui font que la Kepler Motion pulvérise toute la production actuelle de surpercar et qu’il n’y a guère que la Bugatti Veyron pour lui tenir tête ....



En fait, avec une telle cavalerie, la Kepler Motion propose des performances hors du commun comme le 0 à 100km/h qui est parcouru en moins de 2,5 secondes pour une vitesse de pointe avoisinant les 322 km/h et qui permettrait de doubler un TGV . La transmission est confiée à une boîte automatique à 7 rapports avec palettes au volant . On peut quand même se demander si la double motorisation thermique / électrique est là pour booster les performances de la Motion ou pour se donner une bonne conscience environnementale . Par contre le soin apporté au montage et à la finition autant extérieure que dans l’habitacle ne souffre d’aucune critique, il vaut mieux d’ailleurs car le tarif de ce missile avoisine le million de dollars . Au départ 50 exemplaires été prévus sur commande, mais le carnet s’étant très vite rempli lors de sa présentation à Dubaï, la firme prévoit de construire d’autres exemplaires de la Kepler Motion pour satisfaire les milliardaires écolos ....



Caractéristiques techniques :

  • Moteur : V6 essence + moteur électrique
  • Cylindrée : 3.5 Litres biturbo
  • Puissance : 800 chevaux
  • Batteries : lithium-ion
  • Vitesse : 322 km/h
  • Accélération : Le 0 à 100 en 2’’5






La « Kepler Motion Hybrid », c'est ça ...





JPBlogAuto