ABARTH 500 R3T ….







La société Turinoise « Abarth » spécialisée dans la mécanique démarre ses activités en 1941 avant de devenir constructeur et préparateur . Ayant collaboré avec notamment Simca, Fiat, Porsche, Alfa Roméo comme constructeur ou Pininfarina, Ghia, Zagato, Bertone et Scaglione comme designer, la firme se construit une solide réputation et un palmarès sportif respectueux avec plus de 7000 victoires en courses et 113 records internationaux . Depuis, la petite firme italienne à fait du chemin, elle est devenue au fil des ans un genre de spécialiste reconnue de la petite et moyenne cylindrée . Une espèce d’officine spécialisée dans la course avec à sa tête un sorcier de la mécanique de course . Pour rester fidèle à sa réputation, Abarth est déjà présent en rallye IRC avec la Grande Punto S2000, mais aussi avec une 500 Assetto Corse pour limer de la piste . Voici venir pour les amateurs de rallye, la toute nouvelle et charismatique bobinette qui a pour cible la catégorie R3T (moteur turbo de 1 600 cm3 maximum) ….



La friponne baptisée Abarth R3T arbore un look de baroudeur classe . Cette version compétition, dévoilée lors du 51e Rallye de San Remo, servira en outre à la création l'an prochain d'un trophée spécifique destiné aux pilotes privés et débutants . Un ramage qui se rapporte au plumage de l'engin qui affiche clairement sa vocation de voiture de rallye . Caisse abaissée, peintures de guerre, boucliers 'body-buildés', prise d'air de toit, jantes OZ de 17 pouces et une impressionnante rampe de phares longue-portée . Bref, Abarth connaît la chanson et à bord, rien ne manque non plus avec l'arceau cage réglementaire, un frein à main hydraulique et des sièges baquets avec harnais 6 points . Du sérieux mais irrésistible, comment voulez-vous rester insensible à une telle frimousse . Le poids de l'auto ( 1.080 kg) reste assez contenu (quoique supérieur au modèle "civil"), et devrait donc concourir à la fougue de l'italienne . Les roues avant de la coquine Abarth R3T mordront l'asphalte ou la terre avec la complicité d'un autobloquant bienvenue pour la motricité ….



Pour la firme au Scorpion, avec la sortie de cette Abarth R3T, il s'agit également d'un retour à une compétition qui a fait sa gloire et sa renommée durant trente ans, depuis 1977, quand fut organisée la première édition du championnat avec la fameuse Autobianchi A112 Abarth, à laquelle se sont succédées les Fiat Uno, Uno Turbo, Cinquecento, Seicento, Punto Kit et Super 1600, Stilo et Panda Kit . L'Abarth 500 destinée aux rallyes sera homologuée dans le groupe R3T, catégorie des voitures de cylindrée allant jusqu’à 1600 cm3 et équipées d’un turbocompresseur . Une classe destinée à assurer l’avenir de la spécialité, dans la mesure où elle offre un excellent compromis entre coût et performances des véhicules . C’est également la catégorie idéale pour les pilotes privés et les jeunes désireux de se mettre en évidence aux commandes d’une vraie voiture de course, capable de performances d’exception . Une attention particulière a été accordée à la possibilité d’affiner les réglages des suspensions pour obtenir l’assiette répondant le mieux au style de conduite de chaque pilote . Les amortissements sont réglables en course à l’aide d’un ressort coaxial et d’une bague de réglage de la hauteur de caisse . Des plaques spécifiques contribuent par ailleurs à une régulation des angles d’incidence de la géométrie du véhicule . Les jantes aluminium accueillent des pneumatiques de type 19/62-17 . Les freins à disques de cette Abarth R3T sont signés Brembo, ventilés et munis de quatre étriers à l’avant et, à l’arrière, à disques pleins avec répartiteur et régulateur de freinage ....



Pour la sécurité de cette Abarth R3T, elle est munie d’un arceau de sécurité spécifique intégré à la carrosserie par soudage, de tous les dispositifs de sécurité nécessaires et de sièges homologués FIA avec ceintures de sécurité à six points d’ancrage . Sous le capot pour la motorisation, Abarth a naturellement fait appel à l'incontournable 1.4 litre de cylindrée de la version Fiat de série, mais couplé à un turbo Garret GT 1446 à géométrie fixe . De quoi en tirer 180 chevaux à 5.500 tr/min et 300 Nm de couple, une petite furie . Autres "légères" améliorations au programme, la boîte séquentielle à six rapports, un différentiel à glissement limité, et un double-embrayage renforcé . Une attention particulière a également été portée aux détails, notamment au design de la livrée, en parfaite adéquation avec la tradition, ou encore à la finition soignée de l’habitacle et des instruments . Voilà, vous aurez été prévenu, si vous achetez une Abarth R3T, ne pensez pas faire vos courses en ville avec, son terrain de jeu favoris serait plutôt la petite route sinueuse à souhait de nos belles campagnes ....



Caractéristiques techniques :

  • Moteur : 4 cylindres
  • Cylindrée : 1.4 Litres
  • Puissance : 180 chevaux à 5.500 tr/min
  • Couple : 300 Nm
  • Turbo : Garret GT 1446 à géométrie fixe






La « Abarth R3T », c'est ça ...



La « Abarth R3T », c'est ça ...





JPBlogAuto