OPEL GTC PARIS ….







Ce n’est qu’en 1902 que l’on peut voir l’apparition de la toute première voiture entièrement de conception et de fabrication « Opel » . On peut donc dire que la marque fait parti du cercle fermé des plus anciens constructeurs automobiles d’Allemagne . En parfait accord avec l’esprit automobile germanique, la marque va produire des véhicules robustes, fiables, simples et économiques . Une vaste gamme allant de l’utilitaire de base à la grosse berline de luxe lui vaudront rapidement une grande estime de la clientèle . De nombreux succès sportifs ont aussi forgé sa légende, est sa nouvelle superbe sportive a été présentée au dernier Mondial automobile de Paris, baptisée pour la circonstance Opel GTC Paris ….



Opel voulait montrer la nouvelle figure du design Opel, sculptural mais toujours emprunté à la précision typique des constructeurs allemands . En livrant sa nouvelle Opel GTC Paris, la marque à l'Eclair semble avoir frappé juste, un modèle à la fois sportif et accessible . Mesurant 4,46 mètres, elle possède une taille standard de compacte sportive, offrant assez de place pour cinq passagers . De profil, les designers ont porté la tension au maximum en limitant le nombre de lignes et ces traits donnent de la tension et sculptent les volumes . Ils sont la base qui va permettre aux reflets d'interagir avec les surfaces, et ils s'appuient sur les roues d'une façon très sportive . La virgule caractéristique d'Opel est présente dans cette fine nervure courant le long du bas de caisse . Un deuxième pli de tôle court depuis la poignée de porte jusqu'à l'arrière, donnant de la force à la voiture en dégageant un important épaulement des flancs . La troisième ligne suit la silhouette du toit et se pare d'aluminium brossé pour souligner le graphisme du vitrage, et guide l'œil jusqu'au grand spoiler intégré en angle . L'avant est sobre et reprend la nervure centrale typique d'Opel souligné par des projecteurs très minces, intenses, en œil d'aigle, formant des parenthèses entre le jonc chromé raffiné portant le logo et l'impressionnante calandre trapézoïdale basse qui laisse deviner le caractère sportif de l'auto . Les feux diurnes à diodes sont soulignés d'inserts chromés finement travaillés que l'on pourrait prendre en soi pour des œuvres d'art . Les feux arrière à LED présentent la nuit une signature visuelle en aile déployée . Cette magnifique et moderne Opel GTC Paris à vraiment un look du tonnerre ….



D’après Mark Adams, le vice-président du design, stylistiquement, la magnifique Opel GTC Paris s'inscrit dans la lignée de la précédente Astra GTC, à mi-chemin entre carrosserie trois portes et coupé, elle fait la part belle aux lignes dynamiques . La partie avant reste très proche de celle de la berline . Oubliez les jantes de 21 pouces et vous avez sous les yeux la prochaine variante de la gamme Astra . Avec ce look très affirmé et sa puissance presque démesurée, elle a dans sa ligne de mire beaucoup de concurrentes comme la Renault Megane RS, la Ford Focus ST, la Volkswagen Scirocco R . Une jolie brochette de voitures compactes et sportives, qu’elle surpasse en terme de puissance . En effet, si l'extérieur au look très dynamique traduit une orientation très sportive, ce qui se cache sous le capot adopte la même ligne de conduite . Le moteur est un 4 cylindres turbo de 2,0 litres de cylindrée à injection directe type Ecotec, développant la bagatelle de 290 chevaux . Une telle débauche de puissance s'accompagne tout de même de quelques améliorations comme le système Start/Stop, réduisant consommation d'essence et rejets de CO2, montrant que l'on peut disposer sur la route de hautes performances tout en bénéficiant aussi d'une consommation modérée en milieu urbain . La transmission de la bouillonnante Opel GTC Paris passe par une boîte manuelle à six vitesses ....



Pour la tenue de route, notre Opel GTC Paris dispose de superbes jantes aluminium de 21 pouces . Le châssis a été adapté spécifiquement, incluant des voies extra-larges et il dispose d'un essieu de torsion combiné à une nouvelle suspension adaptative FlexRide et à un différentiel avant électronique à glissement limité qui aide à faire passer la cavalerie au sol, via les roues avant . Opel ne s'est pas contenté d'installer un gros moteur dans une caisse d'Astra car ce châssis améliore nettement le comportement routier déjà excellent sur les versions standard . L'intérieur quasiment identique à celui de la version cinq portes présente une planche de bord qui conserve les mêmes lignes générales et commandes . Par contre la finition et la qualité sont en nette hausse . On a droit à des baquets recouverts de cuir et de tissu microfibre dont celui du conducteur revêt un habillage rouge qui est orné d'une maxime issue du roman de Richard Bach, « Jonathan Livingstone Le Goéland » "et la vitesse était beauté pure" . A l'arrière, on retrouve une banquette trois places dont le traitement des deux sièges extérieurs fait tout pour rappeler des baquets, avec appuie-tête intégrés . Au final, cette Opel GTC Paris avec ces lignes tendues très pures, et cette allure très musclée transpire le dynamisme, car du côté du constructeur allemand, on ne manque pas d'imagination ! ....



Caractéristiques techniques :

  • Moteur : 4 cylindres
  • Cylindrée : 2 litres
  • Puissance : 290 chevaux
  • Vitesse : 250 km/h limitée électroniquement






La superbe « Opel GTC Paris », c'est ça ...



La superbe « Opel GTC Paris », c'est ça ...





JPBlogAuto