PEUGEOT SR1 HYBRID4 ….







On ne présente plus la vénérable firme française de construction automobile « Peugeot » . De nos jours, un vent de renouveau souffle chez Peugeot dont l’emblème du lion a fêté son bicentenaire . Présenté en grande pompe par Jean-Marc Gales, directeur des marques de PSA, le nouveau projet de marque de la maison franc-comtoise s’intègre dans un ambitieux plan de conquête des marchés internationaux et de revitalisation de son identité . Ce « Peugeot new-look » se symbolise par le développement d’un programme de mobilité inédit baptisé Mu, un lion affichant une posture plus dynamique et mariant le chrome et le mat, et, enfin, une nouvelle signature esthétique, c’est évidemment le volet le plus excitant de ce lion à l’appétit décuplé . Comme tous les constructeurs à un moment de leur vie, le sage constructeur de Sochaux n’est pas épargné par une crise existentielle, une sorte de révolution où l’on remet à plat ses valeurs et où l’on s’interroge sur sa façon de parler aux automobilistes . BMW a connu la sienne au début du XXIe siècle tandis que Renault, Jaguar et certains autres sont en train de la vivre . Cette remise en question est une nécessité tant le design est devenu l’une des principales motivation d’achat des automobilistes ….



Cette remise en cause menée depuis plus d’un an par Jean-Pierre Ploué, patron du style de PSA Peugeot Citroën, aboutit à un certain retour aux sources . Xavier Peugeot, directeur du marketing et de la communication, le reconnaît : « Le langage de formes des Peugeot doit exprimer l’élégance, l’allure et la technologie. » En quelque sorte, Peugeot négocie un virage qui le ramène à son passé, celui des grandes heures du partenariat avec Pininfarina, qui virent éclore des modèles emblématiques comme la 404, la 504 et les coupés 504 et 406 . Décoiffante, la toute nouvelle Peugeot SR1 Hybrid4 trace donc le futur de la marque . Gracieuse et mystérieuse, ce sont les deux premiers mots qui viennent à l'esprit à la vue de la finesse des courbes du bolide . L’orientation du design est beaucoup plus équilibré et empreint de distinction que par le passé . La voiture étrenne une nouvelle calandre plus petite et aux contours flottants . Les flancs très travaillés et cintrés servent à exposer les efforts du constructeur en matière d’allègement . Thème cher à Peugeot, le dynamisme s’exprime à travers un long capot sculpté, des entrées d’air largement échancrées dans le bas de la calandre, des projecteurs et des rétroviseurs fuselés et des ailes musclées . Le traitement de la poupe, plus singulier, intègre des feux en forme d’épingle empiétant sur les ailes et un volet de malle rebondi . Pour conclure, la Peugeot SR1 Hybrid4 à un look incroyable ….



Exploitant le meilleur de la technologie existante pour offrir un comportement routier digne de ce nom à la Peugeot SR1 Hybrid4, les liaisons au sol se composent de double-triangles à pivot découplé à l’avant comme à l’arrière . Pour encore plus de précision dans la conduite, elle innove également par l’adoption d’une technologie à 4 roues directrices . Le degré de braquage des roues arrière est alors lié à sa vitesse, via des biellettes motorisées situées au niveau des triangles arrière, ce qui confère une agilité extrême du véhicule en toutes circonstances . L’efficacité dynamique du véhicule est servie par une structure rigide et allégée, composée d’une coque autoporteuse intégrant un châssis tubulaire sur lequel se greffent les éléments mécaniques et les trains roulants . Ce superbe roadster est donc un trois places extrêmement bas, à l'aéro travaillée, qui est clairement en avance sur son temps et qui joue volontairement la carte du minimalisme avec une calandre épurée à l'extrême et des phares effilés qui lui donnent ce caractère si insolite . Clairement emprunt de sportivité, l'habitacle ne joue pas non plus la carte de la surenchère esthétique . Le conducteur est au centre de toutes les attentions avec des compteurs de science-fiction, un volant à la forme ovoïde ultra-travaillé et des palettes au volant . L’ambiance intérieure mélange couleurs et matières, et les références « vintage » se disputent à « l’ultra-technologie » . Ainsi, le cuir patiné, les bois veinés de différentes essences, des matières authentiques et naturelles, chaleureuses et sensuelles, chargées d’histoire, se mêlent à des éléments high-tech tels que du Nickel brut ou du chrome satiné . au final, l’habitacle se débarrasse enfin de la console centrale actuelle truffée de boutons pour un système de centralisation des commandes . Cet effort de simplification s’accompagne d’une direction flottante reliée à l’écran tactile par une arche orientée vers le conducteur . Dans la Peugeot SR1 Hybrid4 on est vraiment dans une ambiance futuriste avec une originalité au niveau de la position des sièges qui ont une très pratique disposition en triangle, deux sièges à l’avant et un placé à l’arrière ....



Côté motorisation, la Peugeot SR1 Hybrid4 délivre la bagatelle de 313 chevaux grâce à ses deux moteurs, le 1.6 THP essence de 218 chevaux situé à l'avant et un bloc électrique de 95 chevaux placé lui à l'arrière, et capable de mouvoir à basse vitesse le roadster de manière autonome . Ce système qui intègre ainsi la technologie HYbrid4 permet, en propulsion électrique seule, un mode ZEV (Zero Emission du Véhicule), tandis que la consommation du véhicule sur cycle mixte ne dépasse pas les 4,9 l/100 km soit 119 g/km de CO2 . Lorsque les deux moteurs fonctionnent simultanément, la voiture délivre donc une puissance potentielle maximale de 230 kW (313 chevaux), tout en bénéficiant de la motricité de ses 4 roues . Le constructeur annonce des performances de haut vol avec 4,9 s pour passer de 0 à 100 km/h et 23,2 s pour avaler le 1.000 m départ arrêté, mais cerise sur le gâteau, le tout avec une consommation et des émissions de CO2 vraiment très limitées, vive la géniale et magnifique Peugeot SR1 Hybrid4 ....



Caractéristiques techniques :

  • Moteur : Hybride essence + electrique
  • Cylindrée essence : 1.6 Litres
  • Puissance essence : 218 chevaux
  • Puissance electrique : 95 chevaux
  • Puissance Totale : 313 chevaux
  • Accélération : Le 0 à 100 en 4’’9
  • Performance : Le 1000 m D.A en 23’’2






La « Peugeot SR1 Hybrid4 », c'est ça ...



La « Peugeot SR1 Hybrid4 », c'est ça ...





JPBlogAuto