Depuis le début de l’année, 1 267 personnes ont trouvé la mort sur les routes de France . Des chiffres qui interpellent d’autant plus qu’ils sont en augmentation de 12,8% par rapport à ceux de 2010 . Le nombre de tués sur la route avait baissé de mi-2009 à fin 2010, mais depuis janvier dernier, la situation se dégrade . Le retournement de tendance est confirmé avec cet emballement de la mortalité routière marquant le quatrième mois consécutif de hausse, constate la sécurité routière . Le mois d'avril s'est soldé par près de 20% de morts supplémentaires . Depuis le début de l'année, 144 personnes de plus que l'an dernier à la même période ont trouvé la mort sur les routes . Dès lors, le gouvernement a décidé d'avancer à mercredi 11 mai le comité interministériel sur la sécurité routière prévu initialement avant l'été ….

securite3.jpg

Face à ce problème, le gouvernement a voulu agir, et vite . François Fillon a donc avancé de quelques jours le Comité interministériel sur la sécurité routière (CISR), qui réuni ce mercredi, a accouché de mesures radicales . Voici ce qui a été validé, et ce qui va donc changer pour les automobilistes . Le sujet le plus brûlant étant celui de la vitesse, Chantal Perrichon (présidente de la Ligue contre la violence routière) souhaitait réduire les limitations de vitesse de 10 km/h sur l'ensemble du réseau national . Tant mieux pour les uns, tant pis pour les autres, Matignon a tranché et la modification annoncée se fera au niveau de la répression des excès de vitesse . Tout excès de plus de 50km/h sera donc désormais considéré comme un délit, et ce dès la première infraction . Les avertisseurs de radars, considérés comme une « incitation à enfreindre les règles », seront interdits . Cette décision n’a pas manqué de faire réagir Coyote, Inforad et Wikango, les trois acteurs du service d’aide à la conduite utilisé par 4,7 millions de personnes . Réunis ce jeudi, ils ont décidé de créer l’A.F.F.T.A.C (Association Française des Fournisseurs et utilisateurs de Technologies d’Aide à la Conduite) et appellent à une grande mobilisation le mercredi 18 mai à 13h dans toute la France . Matignon a aussi annoncé une répression accrue qui s'accompagne de l'installation de 1000 nouveaux radars fixes d'ici la fin de l'année 2012 . Autre grand changement pour les usagers, les panneaux indiquant la localisation des radars fixes seront supprimés et les cartes permettant de consulter leur implantation ne seront plus rendues publiques ….

securite2.jpg

La suite des annonces du CISR concerne l’alcool au volant, on ne réduit pas la limite pour les jeunes conducteurs comme cela avait un temps été évoqué, mais on punit plus fort . Évoqué dans un premier temps, l'abaissement du seuil légal de 0,5 à 0,2 gramme d'alcool par litre de sang pour les jeunes conducteurs suscitait beaucoup de réserves . En effet, sur 1800 tués en 2009 présentant une alcoolémie supérieure à 0,2 gramme, on ne comptait que 17 jeunes . Finalement, le seuil restera à 0,5 g mais tout taux supérieur à 0,8g sera sanctionné par le retrait de huit points au lieu de six . Avec 8 points retirés au lieu de 6 pour toute conduite supérieure à 0,8g et les excès de vitesse de plus de 50km/h désormais qualifiés de délit dès la première infraction et donc passibles d’une peine de prison, Matignon a voulu frapper fort ….

securite1.jpg

Enfin, la dernière mesure notable est relative au téléphone en conduisant . Une étude rendue publique début mai montrait que le fait de téléphoner au volant multipliait par trois les risques d'accident . Et ce, qu'on utilise le téléphone à la main ou l'oreillette . Les temps de réponse face à un événement inattendu sur la route augmentent de façon équivalente, que le téléphone soit mains libres ou tenu à la main, affirment les chercheurs de l'Institut national de recherche sur les transports et leur sécurité (Inrets). Si ces derniers insistent sur le caractère "multifactoriel" d'un accident de la route, ils estiment que près d'un accident sur dix en France serait dû en partie à l'utilisation du téléphone . Un temps sur la sellette, le kit main libre n'a finalement pas été interdit, parce qu'il constitue un élément qui, selon les études n'est pas facteur de plus de danger qu'une conversation, a expliqué Claude Guéant . Actuellement, téléphoner en conduisant donne lieu à une contravention de 2ème classe et à un retrait de 2 points sur le permis . Désormais, il faudra s'attendre à une contravention de 4ème classe et à un retrait de 3 points . Il ne sera plus non plus possible de conduire avec un appareil à écran (hors GPS) dans son champ de vision, sous peine d'une amende de 1500 euros, d'un retrait de 3 points et d'une saisie de l'appareil ….

Le gouvernement annonce également qu’il souhaiterais que des solutions techniques soient élaborées en partenariat avec les professionnels de la téléphonie mobile afin de limiter les conversations téléphoniques au volant . Le premier ministre a aussi précisé qu’un label « voiture sûre », mis en place en partenariat avec les associations, les industriels et les assureurs, récompensera également les véhicules équipés de technologies destinées à contrôler la vitesse . Cette série de mesures devrait entrer en vigueur très prochainement, en septembre pour la plupart . Elle est censée faire baisser le nombre de morts sur les routes dans les prochains mois . Mais, en attendant les prochains chiffres, elle fait surtout beaucoup parler d’elle auprès des automobilistes . Il faut reconnaître que la pression est forte pour le nouveau ministre de l'Intérieur car celui-ci n'a plus que quelques mois pour permettre au Président de la République de tenir sa parole . Il avait promis de faire passer le nombre de morts sur les routes sous la barre des 3000 morts en 2012 ….



On ne devrait pas plaisanter avec la sécurité routière ...



On ne devrait pas plaisanter avec la sécurité routière ...






JPBlogAuto