TOYOTA FT-HS ….







Depuis 1997, « Toyota » fait figure, aux yeux du grand public, de précurseur pour ne pas dire de porte-étendard de la technologie hybride . Après une phase quasi expérimentale avec la première génération de Prius qui a essuyé les plâtres, le constructeur japonais est passé par une période de consolidation avec la seconde génération de cette fameuse Prius qui rencontre enfin un vrai succès . Reste que dans l'imagerie populaire, la voiture hybride est souvent considérée comme une auto peu passionnante, aux performances limitées et à l'agrément de conduite peut réjouissant et susceptible d'entraîner la somnolence du conducteur . Pour tout dire, il manquait un peu de fun et de plaisir . Toyota est donc passé depuis quelques temps à la troisième étape de sa technologie hybride, avec quelques modèles à hautes performances commercialisés sous le label Lexus, le 4X4 de loisirs RX 400h de 272 chevaux et la berline GS 450h de 345 chevaux . Mais le tableau n'était pas encore complet, et pour frapper l'imagination du quidam, il manquait encore une supercar au tableau . Un oubli que répare de belle manière le nouveau véhicule Toyota, conçu en réponse à une question bien dans l'air du temps : « A quoi doit donc ressembler une voiture de sport adaptée aux exigences du XXIe siècle ? » ….



Dans l'univers des supercars, l'important, ce sont les chiffres de puissance, d'accélération, de vitesse maxi . De tous temps, les kilomètres à l'heure et les secondes ont été les références fondamentales des passionnés de performances . Mais les préoccupations écologiques prenant de l'ampleur et le réchauffement climatique faisant ressentir ses effets, le souci de la protection de l'environnement fait son entrée dans les cahiers des charges des ingénieurs chargés de concevoir les automobiles les plus sportives . Même la Formule 1 envisage de se convertir aux biocarburants . La nouvelle Toyota FT-HS présentée au salon de Genève, est donc une supercar pleine d'avenir qui abrite sous son capot un V6 de 3,5 litres couplé à un système hybride « du XXIe siècle », la dernière technologie Hybrid Synergy Drive . Dessinée par le bureau de style californien du constructeur, son style décapant reprend l'idée d'un grand C retourné sur les flancs que Bertone avait naguère utilisée sur ses concepts Carabo (en 1968) et Stratos (en 1970), et qui est très rare sur une auto à moteur avant . Côté design donc, la Toyota FT-HS propose des lignes enthousiasmantes qui adoptent un look à la fois très affiné et anguleux, un peu dans le style des Lamborghini actuelles ….



La Toyota FT-HS est en fait un coupé quatre places 2+2 très sportive à la ligne qui semble tout droit sortie d’un épisode de Star Wars et qui dispose d’un toit rétractable réalisé en fibres organiques Kevlar qui s’escamote sur les deux places arrières . Ce toit en carbone-kevlar qui peut donc coulisser jusqu'au-dessus des places arrière, dévoile un intérieur aux lignes épurées, habillé de cuir, de titane et de fibre de carbone . Une barre transversale fait face aux occupants des places avant, sur laquelle vient se fixer l'airbag passager ainsi que le « pod conducteur », un ensemble comprenant des commodos, un curieux volant à moyeu fixe et la console centrale . De manière générale, dans cette Toyota FT-HS, tout est conçu dans un soucis de gain de poids . Ainsi la fibre de carbone est largement utilisée comme pour les jantes et la carrosserie mais aussi d’autres matériaux légers comme le titane ou l’aluminium ....



Au final, on peut constater qu’avec la Toyota FT-HS, le constructeur japonais fait de gros efforts pour tenter de résoudre au mieux la difficile équation entre le poids, la sportivité et l’écologie . Pour la motorisation, l'auto possède un V6 de 3,5 litres de cylindrée issu de la Lexus GS450h et accouplé à un moteur électrique, les deux ensembles fournissent une puissance de 400 chevaux . Les batteries de type Lithium-ion sortent un courant de 36 kW . Le freinage dispose d’un système de récupération d'énergie . De plus, les performances sont vraiment convaincantes pour une hybride avec une accélération de 0 à 100 km/h autour de 4 secondes, ce qui mettrait la supercar nippone au niveau d'une Porsche 911 GT3, pas mal ! Pour conclure, toute cette technologie embarquée sur la Toyota FT-HS ne fait aucun doute qu'elle peut donner naissance à une auto fantastique, et sans aucune concurrence dans les voitures hybrides, mais ne gomme pas le fait qu'elle ne puisse engendrer une véritable sportive pour le moment, il faudra attendre surement la quatrième génération pour cela ....



Caractéristiques techniques :

  • Moteur 1 : V6
  • Cylindrée : 3.5 Litres
  • Moteur 2 : Electrique
  • Puissance totale : 400 chevaux
  • Batteries : Lithium-ion
  • Tension : 36 kW
  • Accélération : Le 0 à 100 en 4’’0






La « Toyota FT-HS », c'est ça ...



La « Toyota FT-HS », c'est ça ...





JPBlogAuto