AUDI QUATTRO SPYDER ….







Au débit des années 90, la célèbre marque allemande « Audi » a su imposer sa dernière technologie Quattro dans l’industrie automobile . Renforcée par beaucoup de succès en compétition, cette technologie à quatre roues motrices est devenue quasiment un standard dans la construction de sportives ou de GT . Depuis 1980 la technologie Quattro équipe tous les modèles de la marque d’Ingolstadt, les coupés sport ont été les premiers à bénéficier de l’innovation peu à peu étendue à toute la gamme . Pour fêter cette réussite, Audi présente le concept Avus Quattro au beau milieu du Salon de Tokyo . C'est une superbe vitrine de tout le savoir faire du constructeur allemand, aussi bien en matière de technologie que de style qui reste bien entendu fidèle à la transmission intégrale Quattro, affirmant haut et fort le slogan de la marque aux 4 anneaux: "La technique est notre passion" ….



À l'automne 1991, lors du Salon de Francfort, la firme présente un tout nouveau coupé baptisé « Audi Quattro Spyder », qui est la remplaçante de la fameuse mais cependant vieillissante Audi Quattro des années 1980 . Elle a été longuement étudiée comme une voiture de sport découvrable à deux places . Plutôt qu'un véritable cabriolet, il s'agit d'un coupé à moteur central, dont le toit s'escamote électriquement au dessus du compartiment moteur, un genre de Targa de l’époque ou de CC (cabriolet convertible) actuel . Large, bas, bien dessiné et peint en brillant Fidji Orange, le joli Spyder a fait sensation lors du Salon de Francfort d’autant plus qu’il proposait des solutions techniques avancées pour l’époque . En y regardant de plus prêt, le style de dessin est pratiquement hors du temps, ce n'était certainement pas un design très tendance même à l’époque, mais on sent bien qu’il préfigurait ce qu’allaient devenir les Audi sportives actuelles comme la « TT » ou aussi la « R 8 » . Toutes les bases étaient déjà posées . Avec 4,24 mètres (13,91 pi) de longueur, 1,77 m (5,81 pi) de largeur et seulement 1,17 mètres (3,84 pi) de hauteur, l'étonnante Audi Quattro Spyder est une voiture très compacte . Son look et ses jantes aluminium de 18 pouces avec le design classique à six rayons dégageaient beaucoup de classe et de sportivité . Les héritières ajouteront quelques rondeurs à ces lignes fluides mais l’on retrouve l’allure caractéristique des coupés actuels ….



L’insolite Audi Quattro Spyder présente une innovation majeure qui réside dans sa structure . Sa carrosserie et son cadre tubulaire sont entièrement réalisés en aluminium . Ce matériau présente deux avantages majeurs, le poids de 40 % inférieur à celui d'une carrosserie en acier et son aptitude à un recyclage à 100 % . Ce gain de poids permet d'obtenir des performances et une consommation exceptionnelles, avec des éléments mécaniques de grande série . Seule, la carrosserie de la voiture ne pesait que 140 kg seulement et, contrairement aux véhicules de série d'aujourd'hui, le corps de la Quattro Spyder se composait d'un châssis porteur et d'une carrosserie séparée . L'ensemble du véhicule pleins compris avoisinait les 1.100 kg, une belle réussite . La belle sportive présente une silhouette ultra profilée et compacte et donc en conséquence elle affiche des performances remarquables avec un bloc moteur presque modeste . Le montage et la finition sont déjà pour l’époque dans la même tendance que l’on connait du constructeur aujourd’hui, c'est-à-dire soigné, précis et finition main . L'habitacle est agréable et lumineux grâce au toit plat et élégant en verre amovible que complètent des cellules solaires pour alimenter la climatisation . La courbure de ce toit à la fois gracieuse et subtile permet son rangement automatique dans le coffre . L’intérieur de la magnifique Audi Quattro Spyder est bien mis en vedette avec des sièges en cuir, un tableau de bord bien équipé et un grand nombre de pièces en aluminium ....



Sur la très insolite Audi Quattro Spyder, la mécanique provient bien sur de la maison qui a toujours su faire de bon moteur et qui pensait en plus qu’en raison du faible poids, un moteur standard de production serait plus que suffisant . Le moteur du Spyder est donc le V6 de 2.8 litres de cylindrée de l'ancienne Audi 100 . Installé transversalement derrière les sièges, ce moteur de 128 kW développe 174 chevaux qui permettent à la voiture de dépasser les 250 km/h et d'atteindre les 100 km/h en moins de 6 secondes, tout en affichant une consommation moyenne inférieure à 8 litres/100 km . Nous sommes faut-il le rappeler en 1991, force est donc de constater que notre discrète mais efficace spyder était vraiment dans les coup et que de telles performances sont toujours d’actualité, pas dépassée la grand-mère . Bien évidemment, la divine Audi Quattro Spyder est extrêmement rare de nos jours, elle fait elle aussi partie du clan très fermé des étonnantes et insolites Vintage Classic à valeur sure très prisée des collectionneurs ....



Caractéristiques techniques :

  • Moteur : V6
  • Cylindrée : 2.8 Litres
  • Puissance : 174 chevaux
  • Vitesse : 250 km/h
  • Accélération : Le 0 à 100 en 5’’8
  • Consommation : - de 8 litres/100 km








La « Audi Quattro Spyder », c'est ça ...





JPBlogAuto