GILBERN GT ….







Si l'on peut dire que la Seconde Guerre Mondiale a eu des conséquences sur l'industrie automobile britannique, les raisons qui ont présidé à la création de la marque « Gilbern » sont plutôt insolites et originales . Bernard Friese est un soldat allemand qui est fait prisonnier pendant le conflit et qui, à la libération, resta vivre dans le Kent . Sans cette "mésaventure", peut être que jamais les voitures Gilbern n'auraient pu voir le jour . Au cours de sa vie anglaise, il rencontre un boucher fortuné qui rêve de construire sa propre voiture de sport en fibre de verre . C'est ainsi que Giles Smith et Bernard Friese fondent la marque « GILBERN » en associant les premières syllabes de leur prénom . Smith s'occupant plutôt de l'aspect financier de l'affaire, c’est Friese qui va prendre en charge la conception de la voiture . Les deux associés construisirent leur première voiture dans un garage attenant à la boucherie de Giles mais quand la production a démarré l'entreprise déménage vers un nouvel emplacement à l'ancienne mine de charbon Red Ash, à proximité Llantwit Fadre ….



Le premier coupé 2 + 2, la Gilbern GT, sort en 1959 . En mai 1960 la GT était testée par le journal Autosport et la réaction des journalistes fut très favorable . Selon l'habitude des petites marques anglaises de cette époque, la vente pouvait se faire au choix du client sous forme de voiture complète, ou en kit que l'acheteur devait assembler lui-même, afin d'économiser les lourdes taxes qui pesaient sur les voitures prêtes à rouler . En 1961, première année de production, onze exemplaires sortirent de la petite usine, la nouvelle entreprise comptait alors cinq salariés . La carrosserie de cette sportive était en matière plastique et fibre de verre . Sa longueur était de 391 cm, sa largeur de 152 cm, sa hauteur de 133 cm, et son poids de 825 kg. En 1962, la production atteignait une voiture par semaine, et l'équipe était alors composée d'une vingtaine d'employés . Un moteur MG de 1,6 litres, d'origine MGA, fut proposé en complément des modestes moteurs BMC . Dès 1963, il fut remplacé par un moteur MGB . L'auto prenait alors la nouvelle dénomination de Gilbern 1800 GT, et bénéficiait au passage d'une finition plus soignée . Cette version se différenciait de l'extérieur par l'adoption de déflecteurs de portes ….



Des tentatives de ventes sur les marchés étrangers furent entreprises à cette époque. Ainsi quelques rares exemplaires ont été vendus aux USA, mais la plupart du temps les affaires demeurèrent concentrées sur le marché intérieur . En 1965, Gilbern fut admis parmi les vrais constructeurs au Salon de Londres, et disposa de son propre stand, en tant que membre de la Chambre syndicale des constructeurs (SMMT). Une toute nouvelle version de la Gilbern GT y fut exposée avec en outre le moteur MG B (1.8 litre, 96 ch), et une motorisation Ford Zephyr 4 cylindres en V (2 litres, 95 ch) était commercialisée . Le châssis été fabriqué à partir de tubes d'acier carrés et la suspension avant qui provenait de l'A35 Austin était beaucoup améliorée . La qualité et le soin apporté à la finition et à la conception de la voiture en font une véritable voiture à vocation sportive, sans renier les incontournables standards anglais en matière d'équipement, le cuir et le bois traditionnels . Grâce à sa carrosserie en matière plastique, la voiture accuse à peine plus de 825 kg sur la balance, et donc la Gilbern GT n'est pas encore tout à fait une sportive mais affiche déjà un caractère joueur ....



Ce qui range à coup sur la Gilbern GT dans la catégorie des Vintage Classic, c'est son charme très british allié à son tempérament assez sportif . Exploitant la mécanique de l'Austin A35, puis celle de la Morris Minor 1000 . Plusieurs moteurs peuvent être installés, celui de la Sprite (BMC 948cc amélioré) ou un Conventry Climax 1098cc . Le moteur MG A 1598cc est adopté en version standard en 1961 . En 1963, sort le modèle GT1800, presque identique au précédent mais équipé du moteur MG B 1800cc, d'abord à 3 puis à 5 paliers . Une voiture équipée d’un moteur 1600 cc (ex MGA) a été testé par les Britanniques « Le magazine Motor » en 1961 et s'est révélé avoir une vitesse maximale de 170 km/h et pourrait accélérer de 0 à 100 km/h en 13,8 secondes . Une consommation de carburant de 8,1 L/100 km a été enregistrée, de jolis chiffres pour l’époque . Jusqu'en 1967, la GT est vendue au compte-gouttes malgré une tentative de percée sur le marché américain . L'adoption du V4 Ford de 2 litres n'y fit rien, les ventes ne décolèrent pas et seuls 4 voitures équipées de moteur seront vendues . En 1966, elle est remplacée par une nouvelle voiture de la marque, la « Genie » . La Gilbern GT, quant à elle aura été écoulée à seulement 277 exemplaires ....



Caractéristiques techniques :

  • Moteur : 4 cylindres
  • Cylindrée : 1.8 Litres
  • Puissance : 100 chevaux
  • Vitesse : 170 km/h
  • Accélération : Le 0 à 100 en 13’’8








La « Gilbern GT », c'est ça ...



La « Gilbern GT », c'est ça ...





JPBlogAuto