LINCOLN CONTINENTAL COUPE ….







Fondée en 1917 par « Henry Leland » dirigeant démissionnaire de General Motors, la société « Lincoln Motor Company » est une firme américaine de construction automobile dont l’intention est de fabriquer une voiture de grand luxe du genre Cadillac V8, chose quelle fera dès 1920 avec son premier modèle . Les débuts seront très difficile et au printemps 1922, « Ford » finira par racheter « Lincoln » . « Edsel Ford », un des fils de la dynastie va donc reprendre l’affaire, et sous sa direction la firme va introduire du sang neuf dans ses carrosseries avec des motorisations puissantes allant jusqu’au 12 cylindres . Avec des modèles luxueux comme la Continental, « Lincoln » va finir par séduire une clientèle avide de voitures prestigieuses ….



La Lincoln Continental est une automobile américaine de la division Lincoln de Ford dont la production a commencé en 1939 pour s'arrêter en 2002, date à laquelle elle a été remplacée par la Lincoln LS . Elle est devenue tristement célèbre sur la planète pour être la voiture dans laquelle le Président Kennedy a été assassiné, ou tout au moins une de ses multiples versions . Les dimensions sont typiquement américaines avec 5,61 m de long, 2,02 m de large, un empattement de 3,20 m, et le moins que l’on puisse dire d’elle, c’est qu’elle est peu adaptée à notre circulation européenne . Issue de la longue génération des Continental cette version de 1975 (baptisée MK IV) est à deux portes seulement car depuis la version Mk III, les portes arrières suicide ont disparu au profit de deux seules portes . La Lincoln Continental Coupé est donc un très étonnant coupé vraiment imposant et insolite, un engin plutôt décalé mais au look hors normes ….

La Lincoln Continental Coupé, au cours de son cycle de vie, a vu un certain nombre de changements . De 1970 à 1974 par exemple, chaque année modèle arborait un style différent de calandre . Mais un des changements majeur de la voiture se trouvait caché sous la carrosserie car pour la première fois, elle partage une plate-forme commune et les motorisations avec ses cousines de chez Ford et Mercury, une question d’économies à grande échelle . Ce luxueux cabriolet voit ses vitres disparaitre dans les portes lorsqu'elle est décapotée, y compris la lunette arrière qui glisse derrière le siège . La grille avant imite le style Rolls-Royce, sans parvenir toutefois à cette marque d'élégance et les phares sont escamotables par pivotement de 90 ou 180° du bloc optique . A l'arrière, la forme du coffre épouse celle de la roue de secours, imitation du fameux "Kit Continental" très en vogue à l’époque . Toutes les versions Mk IV de la Lincoln Continental Coupé sont livrées avec un toit en vinyle, blanc ou noir ....



L’habitacle de la surprenante Lincoln Continental Coupé est lui aussi traité comme il se doit dans ce genre de voiture . C'est-à-dire dans le luxe et le confort, aux petits soins pour ses occupants . En effet, si vue de l’extérieur, la voiture en impose par ses dimensions hors normes, l’abondance de ses chromes ou ses lignes étonnantes, l’intérieur est beaucoup moins ostentatoire . On est plus dans la discrétion et dans le soin du détail . Un zeste de classe et beaucoup de confort . Le cuir, le bois, les moquettes, les équipements, les accessoires et le poste de conduite ont été pensés dans cette optique . Tout ou presque dispose d’un réglage électrique, la climatisation, la radio, rien ne manque si bien que la voiture sera un succès . La Lincoln Continental Coupé fut même le symbole des célébrités américaines, telles Elvis Presley, Dwight Eisenhower, Spike Jones, Franck Sinatra, Louis Prima, Nelson Rockfeller, ou même, à l'étranger, le Shah d'Iran, une Vintage Classic fort prisée encore aujourd’hui ....



Pour ce qui est de la motorisation, et pour remuer les 2,4 tonnes sur la balance de l'engin, il ne lui faut rien moins qu'un V8 de 7,5 litres pour déplacer cette masse avec plus ou moins d'aisance . Sous le capot de la Lincoln Continental Coupé on retrouve donc un gros V8 de 7,6 litres de cylindrée qui développe tout en souplesse 345 chevaux à 4600tr/min avec un couple camionesque de 67 mkg dès 2800 tr/min seulement, ce qui en fait un modèle d'onctuosité . Ce couple vraiment très étonnant est quant à lui vraiment plus représentatif de la nature de la voiture et donne une idée de la souplesse de conduite inévitablement nécessaire à ce type d'engin . La transmission n'est d'ailleurs disponible qu'en boite automatique à trois rapports, c’est inévitable, la conduite ne peut qu’être souple et onctueuse mais avec suffisamment de puissance en cas de nécessité . Une voiture confortable et sécurisante qui cède sa place à la nouvelle version Mk V en 1976 après 278 000 unités vendues, belle carrière ....




Caractéristiques techniques :

  • Moteur : V8
  • Cylindrée : 7.6 Litres
  • Puissance : 345 chevaux à 4600tr/min
  • Couple : 67 mkg dès 2800 tr/min
  • Vitesse : 185 km/h







La « Lincoln Continental Coupé », c'est ça ...



La « Lincoln Continental Coupé », c'est ça ...





JPBlogAuto